Les Voiles de Saint-Barth : une 6e édition réussie !

Autre
Par Autre avril 22, 2015 10:27

Les Voiles de Saint-Barth : une 6e édition réussie !

Une flotte magnifique composée de 70 bateaux parmi lesquels des unités hors-normes, des parcours hauts en couleurs, des conditions météo parfaites, des bagarres à tous les étages et dans toutes les catégories, du suspense jusque dans le dernier bord de la dernière course, mais aussi un programme d’animations riche et varié qui a su séduire marins et population locale : tout était réuni pour faire de cette 6e édition des Voiles de Saint-Barth un évènement exceptionnel ! Le point avec François Tolède, le Directeur Général de l’épreuve.

Flotte vue du ciel © Jouany Christophe

Flotte vue du ciel
© Jouany Christophe

François, quel bilan tirez-vous de cette 6e édition ?
« Il est super positif. Cette année, nous avons reçu 70 bateaux de niveaux très différents que nous avons répartis en dix catégories et qui nous ont offert un spectacle magnifique. Au fil des éditions, nous nous apercevons que la performance devient de plus en plus importante. Les équipages affichent de plus en plus clairement leur volonté de bien figurer sur l’eau et viennent donc avec des unités de plus en plus grandes. Des unités dont la technologie a de quoi faire rêver. Nous avons notamment accueilli des machines comme Comanche ou Rambler 88, ce qui montre que nous touchons aussi des voiliers conçus pour des records, des transatlantiques… Cela est très positif et c’est une belle reconnaissance pour nous. La situation de l’île impose une certaine logistique et un budget relativement conséquent, mais l’épreuve offre une multitude d’atouts grâce à son format « course-plaisir ». Les gens qui viennent pour y participer débarquent avec leurs familles et leurs amis. Ils arrivent très en amont de la course et restent quelques jours après la remise des prix pour profiter de l’art de vivre et de la fameuse French Touch de Saint-Barth. Pour résumer, cette 6e édition est non seulement un succès sportif, mais elle est également un succès économique, un succès médiatique et un succès esthétique. C’est exactement ce que nous recherchions au départ avec Luc Poupon, lorsque nous avons créé les Voiles de Saint-Barth. Et pour cause, nous souhaitions vraiment nous démarquer de tous les formats de course traditionnels. »

Rambler 88 © Jouany Christophe

Rambler 88
© Jouany Christophe

Les premiers retours sont extrêmement positifs. On imagine que cela est très satisfaisant pour vous…
« Nous avons effectivement des super retours, à la fois des coureurs, des propriétaires et des locaux. Nous avions un village ouvert en permanence et en accès libre. Notre souhait était de faire en sorte que les gens s’y sentent bien et cela a été le cas. Tout le monde s’y est mélangé. Nous avons essayé de créer un programme d’animations performant, avec des concerts live, des shows, un feu d’artifice, un day-off que les coureurs plébiscitent…. Aujourd’hui, nous n’avons aucune raison de changer une recette qui fonctionne. La seule question que nous nous posons, c’est « comment faire pour améliorer encore les choses ? »

Ciel Gris © Jouany Christophe

Ciel Gris
© Jouany Christophe

Quid de la prochaine édition ?
« Elle aura lieu du 11 au 16 avril 2016. Les partenaires qui étaient à nos côtés cette année le seront également en 2016. Pour ce qui concerne la flotte, le nombre d’équipages inscrits augmente régulièrement depuis la première édition. De treize en 2010, nous sommes passés progressivement à 70 cette année. Nous pouvons donc légitiment prétendre à accueillir au moins 80 bateaux l’année prochaine, et ce qui est sûr, c’est que nous allons encore monter en qualité dans les classes majeures, que ce soit chez les Maxi 1 ou les Maxi 2, les Voiles de Saint-Barth étant désormais une étape officielle de l’Association Internationale des Maxi (IMA). Il est même très probable que nous ayons une troisième catégorie de Maxi avec les Mini-Maxi si ceux-ci sont au minimum quatre. Nous aurons peut-être également une classe MOD70 car nombre de ces derniers sont en train de se faire racheter par des propriétaires. Aux Voiles de Saint-Barth, nous avons la chance de bénéficier d’une belle médiatisation, et pas seulement dans la presse spécialisée. Les médias orientés lifestyle ou horlogerie, par exemple, sont aussi intéressés par la course. L’évènement profite d’un éventail de diffusion assez étonnant. C’est très valorisant pour nous, mais ça l’est aussi pour les équipages qui participent à la course. Ces derniers l’ont bien compris et c’est d’ailleurs pourquoi des machines comme le Gunboat G4, le premier catamaran de course-croisière à foils au monde, ont tout fait pour être présentes cette année. De plus, aux Voiles de Saint-Barth, nous avons l’avantage majeur d’être une course de propriétaires. C’est incontestablement l’une des forces des Voiles de Saint-Barth. »

CONTACT PRESSE FRANCE INTERNATIONAL – Gaia CORETTI – [email protected]

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre avril 22, 2015 10:27
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*