Dakar 2015 : L’aventure se poursuit pour Jean-Christophe THAMAS

Autre
Par Autre janvier 8, 2015 09:01

Dakar 2015 : L’aventure se poursuit pour Jean-Christophe THAMAS

Pour cette 4eme étape longue de 909kms et qui reliait Chilecito Argentine a Copiapo Chili par le paso San Francisco au cœur des Andes a 4800m toute la caravane du Dakar a du se lever très tôt. Les premiers départs étaient programmés a 4h30.

Pour les assistances, la presse et autres suiveurs les départs se sont échelonnés de la veille au soir jusqu’au matin.

En ce qui nous concerne, nous avons choisi un départ à 2 h du matin afin d’être sur les pistes des hauts plateaux au lever du jour afin de pouvoir profiter d’un magnifique lever de soleil sur la Cordillère des Andes : un moment magique que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

080115-Sun

Cela nous aura également permis d’être avec Jean Christophe au départ de la spéciale du jour de 315km, ce qui est assez difficile compte tenu des horaires.

Lors de cette rencontre nous avons trouvé Jean Christophe juste un peu fatigué de son parcours matinal de 650km. Étant un peu en avance il en a profité pour se reposer et dormir une ½ heure. Il a également eu la visite du leader du classement auto Nasser Al-Attiyah lequel s’intéresse régulièrement aux performances des pilotes amateurs.

Cette spéciale ne présente pas de difficulté particulière, elle se compose dans sa 1ère partie de pistes minérales qui mènent les concurrents aux portes du célébre désert d’Atacama. C’est dans les 40 derniers kilomètres, et pour beaucoup de nuit, qu’ont étés abordées les dunes et les cuvettes géantes de Copiapo. .

Jean Christophe comme beaucoup d’autres concurrents est rentré au bivouac hier soir très tard. Les premières dunes d’Atacama ont fait quelques ravages dans le peloton et les plantages se sont multipliés dans toutes les catégories.

Jean Christophe a quant à lui, alors que tout se passait bien, perdu beaucoup de temps à porter assistance au concurrent Russe Serguey n° 262 confronté à des problèmes mécaniques. Il l’a accompagné en l’aidant jusqu’au pied des grandes dunes que Serguey n’a pu franchir.

Cette assistance lui aura fait perdre beaucoup de temps et d’énergie, alors que tout allait bien pour lui physiquement et mécaniquement. Il termine l’étape à la 31eme place et se retrouve 25eme au classement général.

Aujourd’hui, la course va retrouver l’océan Pacifique avec une arrivée a Antofagasta après une étape de 697km dont 458km de spéciale couru entièrement sur les pistes du désert d’Atacama.

Commenter avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre janvier 8, 2015 09:01
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*