En outremer, on décède chez soi… ou pas bien loin

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 24 Oct 2014 11:13

En outremer, on décède chez soi… ou pas bien loin

C’est en substance ce que révèle une étude de l’INSEE sur le nombre de morts annuels en France.

Alors que seuls 2% des individus nés dans les départements de la banlieue parisienne y décèderont, il apparaît qu’en Outre-mer, l’attachement à la terre amène les individus à terminer leur vie là, ou proche de là où ils sont nés. Ce phénomène concerne 86% de la population ultramarine. De plus, alors qu’en métropole seul 1 français sur 4 meurt chez lui, l’Outre-mer affiche 40% de fin de vie à domicile…

Au delà de cette donnée qui mériterait que l’on s’y penche sur de nombreuses autres facettes sociologiques, et même si l’espérance de vie ne cesse de croître globalement, en 2012, la France n’avait jamais enregistré autant de décès depuis 1980. Cette situation est confirmée en 2013 avec 569.236 morts.

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 24 Oct 2014 11:13