Sénatoriales 2014 – Déclaration de M. Daniel Gibbs

Député St Barth & St Martin
Par Député St Barth & St Martin septembre 29, 2014 11:59

Sénatoriales 2014 – Déclaration de M. Daniel Gibbs

Sénatoriales 2014 – Déclaration de M. Daniel Gibbs Député de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, Président de l’Union pour la Démocratie

Déclaration de M. Daniel GIBBS, 
Député de Saint-Barthélemy et Saint-Martin

—— 

Président de l’Union pour la Démocratie


Mesdames et Messieurs, 

En tant que député de Saint-Barthélemy et Saint-Martin, permettez-moi en premier lieu, d’adresser mes félicitations à Monsieur Michel Magras, réélu sénateur de Saint-Barthélemy. 

Mes félicitations vont également à Monsieur Guillaume ARNELL, qui succède à Monsieur Louis-Constant FLEMING, au poste de sénateur de Saint-Martin. 

Un poste visiblement très convoité, puisqu’il aura mobilisé quelques sept candidatures, dont trois issues directement de la majorité RRR au Conseil territorial. 

Je refuse d’entrer dans la polémique en me risquant à un périlleux exercice d’analyse post-scrutin: chacun tirera de ce vote les leçons qu’il voudra en tirer. 

Cependant, je ne fais qu’un seul constat : aujourd’hui il n’y a plus de gouvernance! Comment peut-on encore parler de “majorité” ou de “rassemblement” quand nous sommes témoins d’une telle violence ? Ce dimanche 28 septembre nous avons assisté à un spectacle de haine et de déchirement au sein de la dite majorité. Il ne s’agit pas là de polémiquer, encore une fois, il s’agit d’un fait politique simple et limpide. Que personne ne se voile la face : il ne s’agissait pas de « primaires » mais bien d’une élection nationale pour laquelle la majorité s’est divisée. Et lorsqu’au deuxième tour nous voyons deux camps clairement se dessiner, ne parlons pas de rassemblement. L’explosion de la majorité est donc à l’ordre du jour, au lendemain de ces élections sénatoriales.

Pour autant, l’heure est au travail: la politique de la main tendue que je mets un point d’honneur à pratiquer au sein de notre Assemblée, je veux la poursuivre auprès des instances parisiennes, au delà des clivages partisans qui ont malheureusement souvent trop court sur le terrain local, avec le nouveau parlementaire de Saint-Martin. 

Nous aurons besoin d’un sénateur d’autant plus impliqué et combattif, qu’il siègera à la gauche d’un hémicycle qui vient de basculer à droite. 

Saint-Martin ne saurait donc se passer d’un tandem parlementaire qui veut et sait travailler de concert. 

En tant que Président de l’Union pour la Démocratie, les “analystes” se poseront sans doute la question du maintien de Madame Dominique AUBERT à ce second tour des sénatoriales ou de ces deux voix UD qui se sont reportées sur d’autres candidats que celle choisie pourtant unanimement par notre groupe. 

Là encore, la pluralité des sensibilités politiques, qui a toujours fait et qui continuera à faire la solidité de notre jeune parti, a sans doute joué. Aux militants et aux sympathisants de l’Union pour la Démocratie, je veux dire que notre union n’est en rien menacée par ces aléas de notre vie politique interne, et qu’encore une fois avant toute chose, l’heure est au travail. 

A Madame Dominique Aubert enfin, je veux adresser mes plus vifs remerciements pour avoir bien voulu faire entendre et porter haut les convictions de l’Union pour la Démocratie à l’occasion de ces élections difficiles. 

Daniel GIBBS 

Commenter avec votre compte Facebook
Député St Barth & St Martin
Par Député St Barth & St Martin septembre 29, 2014 11:59

Les dernières infos

Suite...