Sénatoriales 2014 – Louis Mussington s’interroge : Y-a-t-il un commandant à bord ?

Autre
Par Autre 23 Sep 2014 17:16

Sénatoriales 2014 – Louis Mussington s’interroge : Y-a-t-il un commandant à bord ?

Après avoir pris le temps nécessaire d’écouter l’opinion publique avec attention et intérêt ,il me parait tout à fait raisonnable de souligner à cet instant que l’homme de la rue est complètement scandalisé et indigné en apprenant que trois élus de la majorité se sont portés candidat aux élections sénatoriales du 28 septembre. Il ya lieu de signaler aussi que la remise en question de l’autorité politique de la présidente par sa propre majorité, n’est pas passée inaperçue.

Louis Mussington

Louis Mussington

Dans la situation de crise économique, sociale et financière où se trouve le pays –interminable crue du chômage, une économie moribonde, la désespérance sociale qui frappe de nombreuses familles, un manquement incontestable de l’ Etat à ses obligations à l’égard de notre Collectivité, on s’attendait à un sursaut de l’équipe en place. Cependant, force est de constater que la majorité dirigeante qui a fait naitre tant d’espoir en 2012, nous offre aujourd’hui un spectacle désolant voire une mascarade dégoutante.

Face à cette situation de crise qui frappe de plein fouet notre pays ,le bon sens ou la logique politique aurait voulu que l’équipe dirigeante se donne le temps du “brain storming”  afin d’aplanir dans la concertation ses divergences et aussi se donner les moyens d’élaborer ensemble une stratégie qui leur aurait permis d’attirer l’attention du gouvernement de la République sur les priorités de Saint Martin, en cette péri ode de grave crise .A travers ces séances de réflexion intense ,il aurait été certainement beaucoup plus facile de désigner l’élu le mieux préparé à faire entendre la voix de Saint Martin et à défendre nos priorités à Paris.

Il convient de rappeler que les difficultés de l’heure, imposent au pays Saint Martin d’envoyer à Paris un sénateur combatif et coriace en affaires .Il faut impérativement choisir une personne qui ne se contentera pas uniquement de s’installer dans les beaux fauteuils du Palais du Luxembourg, mais une personne qui, dans l’intérêt du pays, n’hésitera pas à bousculer les pratiques afin d’obtenir des réunions de travail dans les différents ministères en présence des ministres auxquels, elle présentera les dossiers prioritaires de Saint Martin. Le prochain sénateur aura à défendre :

  • l’urgente nécessité de réexaminer l’évaluation du transfert des charges à la Collectivité
  • la modification de la Loi Organique dans son ensemble
  • la réorganisation des services de l’Etat à Saint Martin et la prise en compte de notre population (10% de celle de la guadeloupe) dans le calcul de la DGF
  • un plan de lutte contre l’échec scolaire à Saint Martin
  • la mise en place de formations post- bac à Saint Martin.

Tout un chacun peut s’accorder à reconnaitre que la liste des priorités n’est pas exhaustive. Il appartiendra au futur sénateur de la compléter. Il aura à afficher très tôt, sa volonté de redresser la situation économique de l’ile,démontrant ainsi qu’il est à la hauteur de ses ambitions.

Louis MUSSINGTON

Autre
Par Autre 23 Sep 2014 17:16