Saint-Martin – Communiqué de presse de l’ABTP : “Saint-Martin en quelques chiffres”

Association
Par Association septembre 22, 2014 15:58

Saint-Martin – Communiqué de presse de l’ABTP : “Saint-Martin en quelques chiffres”

Saint-Martin, le 18 septembre 2014


“Saint-Martin en quelques chiffres”

36 000 habitants, 4 000 chômeurs, 2 400 bénéficiaires du RSA, moins de 30 % de réussite au BAC d’une même classe d’âge, 35% de la population de moins de 15 ans, 900 naissances par an et enfin un PIB estimé à 14 700 habitants par an (données 2010 Iédom).

L’Association des entreprises du BTP de SXM est, enfin, en partie confortée dans l’estimation du PIB qu’elle avait faite il y a déjà 3 ans ; que cette estimation est le recoupement de 3 sources de données statistiques différentes (Fond Monétaire International, CIA World Factbook, Banque Mondiale) qui, au travers de 2 éléments statistiques importants, le PIB (Produit Intérieur Brut) et la PPA( Parité du Pouvoir d’Achat) amènent à deux interprétations importantes :

*   La 1ère est le classement de SXM par rapport aux autres :

– SXM partie française par rapport à la partie hollandaise, nous sommes devancés par nos voisins immédiats.

– SXM avant dernier sur le plan national, juste devant Mayotte.

– SXM dans la Caraïbe, devant Curaçao mais derrière Porto Rico, Saint-Kitts et Nevis, Trinidad et Tobago, Aruba, Antigua et Barbuda, et, la Barbade.

– SXM par rapport au 28 pays européens, SXM bon dernier, juste devant la Roumanie et la Bulgarie.

*   La 2ème, est l’arrivée tardive de ce PIB tant attendu qui nous a fait énormément de tort, considérant 2 éléments importants : le retard de développement structurel de notre île et la situation catastrophe de l’économie de SXM.

En effet, si nous avions eu connaissance de la valeur du PIB de SXM plus tôt, SXM aurait pu mieux faire valoir son droit au niveau de la dotation de compensation du coût des transferts de charges par l’Etat, SXM aurait pu mieux négocier sa dotation au programme opérationnel 2014-2020.

La question aujourd’hui à se poser est à qui a profité cette absence d’évaluation tant on a l’impression que sa non parution était voulue.

Autre question à se poser, à savoir : l’Europe dispose d’un fond dit de cohésion ayant pour objectif le financement des projets de réseaux de transports (ferroviaire, trafic routier et maritime, transport urbain et public), l’environnement, la production et le transport d’énergie. Ce fond est attribué aux états membres dont le PIB est inférieur à 90 % de la moyenne communautaire. La France, aujourd’hui, est à 108 %, donc non éligible. En revanche, Si SXM pouvait être singularisée dans ce contexte, son PIB (14 700 €) ne représenterait que 60 % du revenu moyen européen.

Ce fond est aujourd’hui partagé entre la Bulgarie, Chypre, Croatie, L’Estonie, Grèce, Hongrie, Lituanie, Lettonie, Malte, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Slovaquie, Slovénie. Ce fond, pour la période 2014-2020, partagé entre les 15 pays les plus pauvres de l’Europe, représente la modique somme de 63,4 MILLIARDS D’EUROS.

Considérant la très grande pauvreté de SXM et son important retard de développement surtout comparé à ces 15 pays d’Europe dits « pauvres », ne pourrait-elle pas bénéficier de ce fond et en faire bon usage ?

Ceci est peut-être une importante piste de réflexion et de travail à mener par nos éminents politiques !!

Le président, Didier LAKE

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

Association
Par Association septembre 22, 2014 15:58

Les dernières infos

Suite...