Promotion touristique . L’art de bien vivre a St Martin par Épicure…

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE septembre 6, 2014 15:46

10635890_371624496319668_8389372969495007815_nA l’heure où nous glissons doucement mais sûrement en basse saison touristique, saison pendant laquelle de nombreux établissements ferment leurs portes pour effectuer quelques rénovations ou encore pour des vacances bien méritées, il est pourtant quelques personnes sur l’île qui, paradoxalement, sont déjà sur le pied de guerre pour préparer activement la future saison 2015.

C’est le cas de Victoria Cantin, Directrice de SXM Privilège, un programme marketing qui a fait bien du chemin depuis sa création, il y a maintenant 5 ans.

Toujours dans l’objectif de promouvoir notre île et principalement les établissements du côté Français, le concept va évoluer pour la saison à venir et vous allez en entendre parler…

En effet, la marque « SXM Privilège » ne sera plus, mais sera remplacée par « Épicure Club SXM », un club virtuel qui aura pour vocation de promouvoir « l’art de bien vivre à St Martin/St Maarten »…

Concept prometteur pour une destination touristique comme la nôtre…

Petit entretien avec la créatrice, une entrepreneuse décidément toujours en quête d’innovation lorsqu’il s’agit de faire la promotion de notre petit paradis…

epicureVictoria, pourquoi un Club virtuel d’Épicurien à St Martin?

Comme vous le savez, la philosophie d’Épicure était basée (entre autres) sur la quête du bonheur à travers les plaisirs de la vie, souvent culinaires. Un épicurien, c’est quelqu’un qui sait profiter de la vie et de ses petits bonheurs quotidiens. Dans la continuité de ce que j’ai commencé, j’ai envie d’insuffler une note d’optimisme dans un climat général plutôt maussade.

Et St Martin est l’île épicurienne par excellence : nous avons les meilleurs restaurants de la Caraïbe avec des chefs qui rivalisent d’originalité et de talent. Nous savons offrir des produits et un service de qualité que beaucoup nous envient dans la région…

C’est exactement ce que veulent les touristes qui viennent nous visiter en partie Française : profiter de notre savoir-faire. Mon rôle sera juste de les aider et les conseiller à trouver les établissements auprès desquels ils trouveront satisfaction.

Quels établissements allez-vous promouvoir et quels bénéfices pour eux ?

Principalement des restaurants, puisque je reste persuadée que nous avons vraiment une « carte à jouer » dans ce domaine. Les restaurateurs de Grand Case ont fait un travail considérable sur ce point, en imposant leur village comme « Capitale gastronomique des Caraïbes », grâce à la qualité des prestations qu’ils fournissent au quotidien.

Aujourd’hui, l’objectif est d’aller au-delà de Grand Case et de faire découvrir les endroits que tout épicurien qui se respecte devra visiter pendant son séjour chez nous…

Il y aura aussi des boutiques, des spas et quelques sociétés de services à vocation touristique, mais le principal reste axé sur les plaisirs culinaires.

Allez-vous toujours proposer des remises dans ces restaurants ?

Non, je vais toucher une clientèle différente, avec un certain pouvoir d’achat, clientèle qui est donc prête à payer le prix fort, du moment que la qualité est là. Cette clientèle existe toujours malgré le climat économique actuel.

Ceux qui sont « accrocs » aux remises, je les enverrai vers les personnes compétentes pour çà.

Certains essaient maladroitement de marcher sur mes pas avec ce concept, mais ce n’est pas au niveau local que cela fonctionne, il faut avoir les connexions à l’extérieur de l’île pour ce genre de marché spécifique, ce qui est mon cas, grâce à un réseau développé depuis 5 années auprès des Américains et Canadiens…

Par contre, avec Épicure, les participants gagneront régulièrement des cadeaux offerts par mes sponsors tout au long de l’année… L’épicurien aime les cadeaux, nous allons donc lui en offrir… (Sourire)

epicureLes entreprises à vocation touristique ont tout intérêt à vous suivre dans cette aventure alors ?

S’ils veulent toucher les touristes avant leur arrivée ici, oui. Mais je suis aussi beaucoup suivie par les locaux, St Martin est en perpétuel mouvement et les résidents aiment être informés de ce qui se passe sur leur petit caillou. Donc, disons que tous ceux qui souhaitent une visibilité globale y trouveront leur intérêt…

Je ne peux pas tout dévoiler, mais le package comprend une visibilité sur internet, sur les réseaux sociaux ainsi qu’une édition papier très spécifique…

Un label est aussi en cours de création et nos « followers » sur Facebook pourront, par exemple, élire leur restaurant ou encore leur serveur préféré ! Tout ceci, non pas dans un esprit de compétition, mais plutôt dans un esprit ludique, communautaire et positif.

Le Club Épicure deviendra à terme un véritable gage de qualité. Nous avons énormément de compétences côté Français, à nous de savoir les valoriser et jouer de notre différence.

La « French Touch » est toujours autant appréciée, faites-moi confiance, j’en ai la preuve quotidiennement avec les + de 12.000 de touristes qui me suivent sur les réseaux sociaux…

Comment un établissement peut-il avoir plus d’informations sur ce projet?

Tout simplement en me contactant par email: [email protected]

Merci Victoria et bonne chance pour ce nouveau projet.

Merci Florent et merci à vous de toujours soutenir les initiatives privées dans les colonnes de votre journal.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE septembre 6, 2014 15:46
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire