Economie. Alors que les élections de la CCISM approchent, la liste Entreprendre Ensemble dévoile son nouveau leader

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 16 Avr 2014 20:11

Economie. Alors que les élections de la CCISM approchent, la liste Entreprendre Ensemble dévoile son nouveau leader

Jean Arnell, Vice-Président de la CCISM et leader de la liste Entreprendre Ensemble 2014.

Jean Arnell, Vice-Président de la CCISM et leader de la liste Entreprendre Ensemble 2014.

Le nom de Jean Arnell est connu de tous les entrepreneurs au travers de la société Computech qu’il co-gère. Cette société est un des exemples les plus récents de réussite dans un secteur pas forcément des plus démocratisés à Saint-Martin : les nouvelles technologies. Pour autant, l’homme est assez discret, tout dédié qu’il est au développement de ses projets et à sa charge de Vice-Président de la CCISM aux côtés de Steeve Tackling.

Si la campagne officielle, c’est à dire celle qui verra les affiches et autres documents électoraux réglementés fleurir, n’a pas débuté, la liste entreprendre ensemble 2014, qui porte l’héritage de l’équipe qui a bâti et assume actuellement la gouvernance de la CCISM, a choisi le temps de l’entreprise, bien plus réactif que d’autres, pour communiquer et agir.

Ainsi, nous vous proposons de découvrir un peu plus Jean Arnell au travers de son allocution du 10 avril dernier qui comporte en substance les grandes lignes de ce que sera le programme de la liste.

_____________________________________________

10 Avril 2014 – Intervention du Vice-Président Jean Arnell,  (Seul le prononcé fait foi)

Comme l’a rappelé le Président Tackling, la première mandature a surtout été le temps de la mise en place des outils nécessaires au bon fonctionnement institutionnel de la Chambre.

Nous avons eu le temps en 5 ans d’éprouver les écueils et de prendre la pleine mesure des problématiques des entreprises saint-martinoises.

Nous vous savons lassés par le poids des charges sociales et les difficultés à mettre en place des moratoires avec les organismes sociaux.

Nous vous savons inquiets vis-à-vis de certaines mesures fiscales et de leurs conséquences.

Nous vous savons concernés par le financement de vos investissements et de votre trésorerie face au positionnement des banques locales.

Nous savons le poids que représentent les différentes réglementations dans votre activité, tout comme nous savons les limitantes que portent notre statut européen ; dans ce contexte binational au coeur des Amériques.

Nous savons surtout à quel point vous attendez la Relance ECONOMIQUE !

Nous le savons car nous sommes tous ici des entrepreneurs.

Les diagnostics étant posés, il est temps désormais de passer à la seconde étape : Innover pour développer. 

Je ne parle pas uniquement d’innovation technologique mais d’innovation de notre pensée, d’ouverture sur le monde … d’innovation de notre culture d’ENTREPRENDRE.

C’est avec une confiance basée sur la fondation solide que nous avons construite à la CCI, une bonne connaissance du tissu économique mais surtout des études prospectives menées en matière d’Agriculture, Pêche, développement Hôtelier, du stationnement en Centre-Ville, Statistiques et une Vision Economique partagée que nous sommes prêts à relever le défi de la seconde mandature. 

2014-2019 : Trois objectifs stratégiques (imbriqués et interdépendants) qui s’appuient sur 2 points

Notre programme pour la mandature 2014-2019 est basée sur 3 objectifs stratégiques et s’appuient sur 2 points d’ancrages qui relèvent du réalisme territorial et sont directement dictés par l’expérience des 5 premières années de gouvernance en matière d’entreprenariat, d’accompagnement à la création et de cohérence économique.

1 • Sauvegarder les ENTREPRISES ET EMPLOIS existants

Depuis près de 10-13 ans, Saint-Martin semble paralysée par une crise sans précédent essentiellement due à l’accélération des disparités entre les deux parties de l’île : des investissements d’infrastructures considérables en partie hollandaise, une disparité du coût et des prestations sociales, un effet pervers de sortie de défiscalisation et un taux de conversion avec le dollar très défavorable (70% des visiteurs proviennent de l’Amérique du Nord), ont entraîné la fermeture de plus de 2.000 chambres d’hôtels.

Nous pouvons citer quelques conséquences de cette situation :

  1. • Une dévalorisation de notre mono industrie touristique qui ne peut plus faire face aux besoins de la population ;
  2. • Une trésorerie des entreprises exsangue;
  3. • Un impact sur la paix sociale avec pour corollaire une augmentation de la délinquance et des actes criminels;
  4. • Un taux de chômage qui est passé de 14,4% en 2004 à plus de 25% aujourd’hui.

Sauvegarder l’existant est DONC une priorité et le restera pour que le socle de la construction soit stable, car nous perdons de plus en plus d’entreprises âgées de 10 ans et plus.

Ainsi, nous poursuivrons notre engagement vis-à-vis des entreprises et auprès de la Collectivité de Saint-Martin pour demander :

  1. – Une accélération de la refonte du PLU afin de créer un Saint-Martin plus vert, plus vertical et maximiser le prix du m2
  2. – La mise en place d’exonérations sur les droits de successions et de mutations afin d’aider les familles Saint-Martinoises à régulariser leur foncier
  3. – La CCISM participera avec autant de force que possible à l’enrayement de ce processus de déclin, nous continuerons à soutenir les créateurs en accentuant notre soutien à Initiatives Saint-Martin
  4. – Accompagner les chefs d’entreprises avec la mise en place de la formations dédiées à l’entreprenariat, aux marchés publics
  5. – La CCI participera également à la création de la marque “Saint-Martin”
  6. – Nous tâcherons de doter le territoire des outils qui permettront aux entrepreneurs de trouver des réponses localement, notamment pour le RSI et l’appui à l’export

Nous poursuivrons, AUSSI, nos efforts pour la reconnaissance de nos spécificités locales :

  1. – Plan corail et autres mesures «outremer» ou «nationales» : nécessité d’une veille parlementaire pour intégrer Saint-Martin systématiquement aux plans existants ou à venir
  2. – Moratoires divers (URSSAF)
  3. – Statut spécifique entrepreneur ultramarin
  4. – Création d’un livre « Saint-Martin » dans le code du commerce

Pour ses efforts, nous nous appuieront sur l’Association des CCI d’Outre-Mers, un puissant levier national, dont la CCI est un membre fondateur et le Président TACKLING et Vice-Président DUFETEL, des initiateurs.

2• Permettre et insuffler l’expansion économique 

Si cela semble une évidence électorale, c’est pourtant l’unique clé d’un réel retour à l’emploi et à la création d’entreprises rayonnantes qui ne répondraient pas strictement au besoin de créer son propre emploi. Nous devons pousser la Collectivité à créer une fiscalité plus SIMPLE, plus UNIVERSELLE et plus HARMONISEE avec notre environnement géographique afin que Saint-Martin soit réellement attractif pour les investisseurs étrangers mais surtout pour les résidents.

Cette expansion économique, basée sur une vision partagée du développement territorial à horizon 2030 vise à :

  1. • Etendre l’offre hôtelière, en y intégrant la culture, la biodiversité et le bien-être ;
  2. • Développer des activités nouvelles dans l’agriculture, la pêche et les énergies renouvelables ;
  3. • Cibler le développement de secteurs à forte valeur ajoutée : TIC, niches, expertise, conseil, linguistique …

Ces actions s’appuieront sur :

  1. – Une collaboration plus symbiotique avec les élus et les services de la Collectivité, notamment avec le pôle économique, fiscal et le Port (CCISM source d’éclairages en matière fiscale, réglementaire, échanges commerciaux, urbanisme (PLU) etc … ).
  2. – La structuration des outils d’accompagnement des entreprises dans leur développement : plateforme de veille dédiée aux opportunités de financements et de subventionnement (Nationaux et européens)

Tout cela sera naturellement fait en cohérence avec lancement des nouveaux contrats Etat-COM et des programmes Européens (FEDER, FSE, FADER 2014-2020).

Enfin, un renforcement des organes décisionnels dont dépendent les entreprises et l’économie plus globalement; je pense aux: – Outils statistiques : sans chiffres pertinents, pas de possibilité de construire une politique de développement économique fiable 

  1. – Outils liés au régime social des entrepreneurs
  2. – Délégation de pouvoir de décision à construire pour SaintMartin en termes d’accompagnement bancaire, particulièrement Nous tâcherons, aussi, de créer, d’accompagner ou de structurer les outils de soutien aux entreprises que sont la FIPCOM, METIMER, FERCOM, Taxis, et la nouvelle Fédération des Très Petites Entreprise qui doivent devenir des leviers au niveau local, régional et national. 

3 • Promouvoir Saint-Martin

La sauvegarde de l’existant ainsi que la mise en ordre de marche de l’expansion économique nous permettront de valoriser les ressources naturelles, humaines et technologiques du territoire.

Notre gouvernance locale doit donc s’atteler à la tâche d’adapter les règles d’urbanismes, fiscales et financières afin que nous puissions PROMOUVOIR Saint-Martin comme une destination d’investissement mais aussi une plateforme d’export.

Élections du 26 Juin : Une opportunité d’œuvrer pour notre territoire

Nous avons tous pris le parti d’investir dans ce territoire et nous partageons, pour des raisons diverses, la nécessité de le voir rayonner et se développer tout en nous permettant de continuer à y vivre. 

Notre liste, « entreprendre-ensemble 2014 » est composée d’acteurs de la vie économique qui emploient directement plus de deux cents personnes et la réussite de notre action sera celle de l’ensemble de la Collectivité.

La CCI sera pour nous avant tout, un lieu de d’information, d’échanges, de concertation et une force de proposition dédiée au développement économique et à la création d’emplois.

Dans l’exercice de nos fonctions à la CCISM tout comme au sein de nos entreprises respectives, nous défendons, au-delà de l’entreprenariat, des valeurs que nous souhaitons voir déclinées à l’échelle du territoire, telles que l’innovation, la performance, l’ouverture vers l’extérieur, la maîtrise de nos outils, le réalisme et la bonne conscience de notre environnement géographique, la volonté de s’extraire des carcans légalo-administratifs …

Notre liste n’est ni cloisonnée ni clôturée. Aussi, nous lançons, aujourd’hui, un appel aux entrepreneurs qui d’une part se reconnaissent dans les valeurs que nous défendons, et d’autre part remplissent les conditions définies par la Commission électorale ; A NOUS REJOINDRE.

La situation socio-économique de Saint-Martin ne peut faire l’économie ni de bonnes volontés, ni de compétences.

C’est aussi pour cela qu’il est important, au-delà de ces échéances électorales, que nous continuions à travailler ensemble, en particulier au sein des associations constituées et représentatives. 

__________

Thank you ALL for being here !

I would like to extend a special WELCOME to some people who are Dear to me:

My uncle Alvin ROPER who started a shop with my father some 40 years ago and got our family started in Business.

Mr. Laurent FLANDERS and Mr. Etienne BRYAN whom regularly bless me with their fatherly advice. 

Your steadfastness and dedication is remarkable !

President Raymond VIALENC, who in addition to selling my father bicycles for me when1 was a kid, took me by the hand in 2001 to be on his list as delegate for the CCI Basse-Terre.

And, my cousin, friend and business partner Alain ROPER for our unwavering support. 

Before passing the word to Angèle and Jean-Marc then opening up for questions, I would like to address our Business community and members of the press core in English, the business language of the world.

I have always tried to conduct myself as a concerned and active citizen so that my family could be a part of what Saint-Martin is all about. I’m proud to be St Martiner and what this island has meant to our family and friends.

We are all ambassadors of our community.  And since returning home 15 years ago, I have been actively business and community development, whether through our Basketball team KILLERBEES, the Basketball committee, as a delegate of the Chamber of Commerce of Basse-Terre with President VIALENC and over the past 5 years with President TACKLING and our group Building Together in the Chamber of Commerce.

Today, l’m honored to be chosen by our group Building Together to lead our efforts in the Chamber of Commerce during the next 5 years.

Over the past 10-13 years, the economy of French Saint-Martin seems to be paralyzed in a crisis due to both internal and external factors. lt is of paramount importance that we make Territorial Economie Development and Job Creation a priority. 

The Chamber of Commerce, which is the elected representation of the business community, intends to be a STRONG voice FOR Strategic Planning and Public Policies which foster investment, jobs and the creation of value both public and private.

lt is on this premise that we have devised a program consisting of 3 strategic objectives and 2 foundational pillars:

Firstly, we MUST safe existing businesses and jobs.

Secondly, we need ta expand the economy by adopting a shared Vision ta broad our tourism offering, diversify our economie and leverage our natural resources through investments in Agriculture, Fisheries, Renewal energy.

Additionally, it is imperative that ALL central administrations bath public and private be installed on French Saint-Marlin. 

As an autonomous territory, we require our own Social Security, Employment Agency, Banks and not branches.

Thirdly, we need ta promote Saint-Martin as an attractive destination for lnvestment but also EXPORT our local talent, products and services.

Ladies and gentlemen, the hope and inspiration embodied by my leadership is based on my own experience that by opening up to the new ideas of the world in the fields of Business & Technology; we can create a more prosperous Saint-Marlin. 

l’m inviting members of the business community to join our movement ta Build Together and entrust us with the Leadership of the French Saint-Marlin Chamber of Commerce.

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 16 Avr 2014 20:11