Justice. L’actionnaire majoritaire d’Air Antilles Express condamné

Sxminfo Antilles
Par Sxminfo Antilles février 13, 2014 00:37

Justice.  L’actionnaire majoritaire d’Air Antilles Express condamné

130214-EricKouryC’est hier, mardi 11 février, que le tribunal correctionnel de Pointe-à-Pitre a rendu sa décision dans l’affaire d’abus de confiance et recel dont Eric Koury, actionnaire majoritaire d’Air Antilles Express, était accusé.

Les faits remontent à l’époque où Eric Koury était PDG d’Air Guadeloupe. D’irrégulières conventions de vente d’avions et de matériels ont alors eu lieu entre Air Guadeloupe et une société d’économie mixte soutenue par la Région Guadeloupe présidée à l’époque par Lucette Michaux-Chevry. A cela il faut également ajouter le non-paiement de taxes aéroportuaires à la CCI pour un montant estimé à presque 20 millions de francs. Pour ces faits, le parquet avait requis à son encontre une peine de 2 ans de prison avec sursis et une amende pouvant atteindre 150 000 euros.

Le détail des montages financiers incriminés est disponible ici : Air Guadeloupe : le scandale va bientôt atterrir devant le tribunal correctionnel, Capital – 5 Février 2008

Eric Koury comparaissait aux côtés de son père Raphaël, qui a écopé de 10 mois avec sursis et 30 000 euros d’amende, et d’Olivier Garnier a condamné à 8 mois avec sursis.

Au-delà de l’aspect strictement judiciaire, cette affaire offre une piqure de rappel quant aux liaisons dangereuses entre politique et business, en particulier sur les petits territoires insulaires. Notons ici que Raphaël et Eric sont respectivement époux et fils de Colette Koury, Présidente de la CCI de Pointe-à-Pitre.

Plus proche de nous, notons que parmi les noms cités de manière récurrente durant le procès, faisant dire au ministère public qu’il “manquait une dizaine de prévenus sur le banc” figurait celui de Jean-Paul Fischer.

Commenter avec votre compte Facebook

Sxminfo Antilles
Par Sxminfo Antilles février 13, 2014 00:37
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*