La France en 2025, c’est maintenant …

Sxminfo Antilles
Par Sxminfo Antilles 19 Août 2013 14:39

La France en 2025, c’est maintenant …

190813-GouvernmentAujourd’hui, lundi 19 août, le Gouvernement Ayrault effectuait sa pré-rentrée à l’occasion d’un séminaire de réflexion stratégique sur un projet pour la France à 10 ans conformément à la volonté du Premier ministre pour qui  “Les nations qui réussissent sont celles qui se projettent dans l’avenir”.

A cet effet, les 37 ministres du gouvernement avaient été invités par leur chef à mettre à profit leurs congés d’été pour mener une réflexion et rédiger un rapport sur leur vison de la France en 2025. Le séminaire de ce jour était l’occasion pour 36 d’entre eux, Jean-Yves le Drian, Ministre de la défense, étant en déplacement, de remettre leur copie. 

Alors oui… Devant les urgences socio-économiques du pays, une telle échéance à 10 ans porte en premier lieu à sourire et l’on se dit légitimement qu’il y a peu de chances que cette grand messe de rentrée parvienne à répondre à court terme à nos problématiques quotidiennes telles que la croissance ou l’emploi …

D’ailleurs, les premiers extraits des restitutions ministérielles publiés à cette heure relèvent plus de l’idéalisme sociétal que du réel projet politique. Ainsi, Manuel Valls évoque des “forces de l’ordre 3.0” tandis que Moscovici envisage un “retour au plein emploi” et que Christiane Taubira imagine des “peines alternatives à l’incarcération”… Nous sommes loin des “gros” dossiers auxquels le Gouvernement devra s’atteler dès le prochain conseil des ministres tels que le budget 2014, la réforme des retraites ou encore la baisse des effectifs de la fonction publique.

Pour autant, Jean-Marc Ayrault semble avoir su y trouver l’inspiration suffisante pour pouvoir projeter la rédaction d’un futur projet pour la France en 2025 qui devrait être posé sur cinq axes : la redéfinition du modèle de production français, la réforme du modèle social avec la mise en place de nouvelles solidarités, le défi de la transition énergétique, la problématique de l’intégration dans une société en mutation, le projet européen. La déclaration de Monsieur Ayrault à l’issue du séminaire est disponible ici :

  190813-JMAyrault.pdf (107,5 KiB, 1 133 hits)

Voilà donc, selon les ministres, les voies sur lesquelles la France devra appuyer son développement dans les 10 années à venir. Et voilà également la réponse du Président Hollande à l’opposition et aux médias qui n’ont eu de cesse de dénoncer son absence de perspectives et de vision à long terme depuis le début de son mandat.

Et en réponse aux détracteurs de ce séminaire qui le trouvent décalé de la réalité et inadapté aux besoins de la France, l’Elysée répond que : “Dix ans, c’est le temps à la fois de la conception et de l’action. C’est aussi le temps qui permet de mesurer les effets tangibles d’une politique.”

10 ans .. Une échéance qui devrait résonner dans nos esprits qui en 2003 se sont voulus portés vers l’avenir et dans notre fibre électorale lorsqu’elle sera de nouveau sollicitée.

En effet, si 10 ans sont nécessaires pour récolter le fruit des efforts, ne peut-on estimer, tel qu’on a pu l’entendre lors de la campagne des territoriales 2012, que la première mandature de la COM aura manqué de temps ? Et par conséquent, puisque la gouvernance actuellement en place ne devrait, par définition, pas être dans la continuité des 5 années précédentes, est-elle vouée à une réélection obligatoire si l’on souhaite à un moment que “les réformes aboutissent” ?

Sxminfo Antilles
Par Sxminfo Antilles 19 Août 2013 14:39