Christophe Mathieu: Il veut traverser l’océan Atlantique à la nage

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 6 Fév 2012 07:07

Christophe Mathieu: Il veut traverser l’océan Atlantique à la nage

Christophe Mathieu a nagé environ 24 heures en deux jours ce week-end.

Christophe Mathieu s’est entraîné pendant 48 heures ce week-end à la piscine de La Baule. Son objectif : traverser l’océan Atlantique à la nage pendant environ 100 jours au début de l’année 2013.

En chiffres:

100 jours

Christophe Mathieu, sapeur-pompier à La Baule, veut traverser l’Atlantique à la nage en un temps estimé de 100 jours, et ainsi établir un premier record mondial officiel. Au début de l’année 2013, il a prévu de quitter Cap-Vert, au large de l’Afrique, pour rejoindre La Barbade, aux Antilles, à la seule force de ses bras et de ses jambes. Un pari fou : le Baulois de 43 ans devra en effet parcourir au total environ 3 400 km, à raison de 10 h à 12 h de nage et 34 km par jour.

48 heures

Pour se préparer, Christophe Mathieu enchaîne footing, natation, vélo et musculation plusieurs heures par jour, depuis plusieurs mois. Ce week-end, il a carrément décidé de se lancer dans un entraînement de 48 heures à la piscine de La Baule. Après avoir commencé à nager à 20 h vendredi soir, il a fini son entraînement hier soir, à 18 h. Au total, environ 24 heures de nage. « Il nage environ 4 h de suite, puis se repose 2 h, avant de repartir pour 4 h et de s’octroyer une pause plus longue », détaille Philippe Sauteron, un des skippers qui l’accompagnera lors de la traversée. « Ce genre d’entraînement est surtout l’occasion de tester le matériel, comme les combinaisons et les lunettes, ou encore la nourriture et les crèmes pour éviter les blessures, avant les sorties en mer », explique le nageur. Pendant le week-end, tests médicaux, sportifs, diététiques ou encore du sommeil se sont enchaînés.

L'entraînement en piscine est l'occasion de faire plusieurs tests, notamment sur les crèmes pour la peau.

20 personnes

Pour mener à bien son pari, Christophe Mathieu s’est entouré d’une équipe d’une vingtaine de personnes : médecin, ostéopathe, kiné, sophrologue, préparateur physique, skippers, etc. « L’entraînement en piscine permet d’avoir tout le staff avec moi pendant que je nage, souligne le Baulois. Tous ne pourront pas m’accompagner pendant l’aventure. » Durant la traversée, le nageur sera accompagné d’un bateau : seuls un skipper et trois hommes d’équipage monteront à bord. Jérôme Devoize, médecin, aura quant à lui la tâche de montrer la route à Christophe Mathieu avec un kayak. « Il faudra être vigilant pour ne pas perdre Christophe en mer et pour le remonter à bord quand il aura besoin. Nous sommes là pour qu’il ne pense qu’à nager », note Philippe Sauteron.

2 associations

Si l’aventure dans laquelle s’est lancé Christophe Mathieu est sportive, elle est aussi humaine et solidaire. En tentant d’établir son record, le nageur veut également soutenir la cause du handicap en France, notamment du centre de rééducation de Pen-Bron de La Turballe, ainsi que l’oeuvre des pupilles orphelins des sapeurs-pompiers. Une action pédagogique sera aussi mise en place auprès de cinquante écoles tirées au sort, dont les élèves pourront suivre les exploits de « l’homme-poisson ».

Source: Brice DUPONT  –  http://www.ouest-france.fr/

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 6 Fév 2012 07:07