CYCLISME / TOUR DE FRANCE : Contador : « Evans le mérite »

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 24 Juil 2011 21:10

CYCLISME / TOUR DE FRANCE : Contador : « Evans le mérite »

Retrouvez les réactions des principaux protagonistes de la vingtième étape du Tour 2011. Si Alberto Contador a félicité Cadel Evans, Andy Schleck espère remporter un jour la Grande Boucle.  

Cadel Evans (AUS/BMC)
« L’année dernière, Aldo Sassi m’a dit “maintenant que tu as gagné les championnats du monde, ta carrière est déjà presque complète, mais tu peux gagner un grand Tour et j’espère pour toi que ce sera le Tour de France”. Il croyait en moi depuis 2001, et il n’a jamais douté de mes compétences, il n’a jamais abandonné et à traversé avec moi les bons comme les mauvais moments. J’ai eu des périodes difficiles dans les dix dernières années, mais cela rend encore meilleurs les bons moments. La course a été assez étrange. Dans les montagnes, nous n’avions pas une équipe extrêmement forte. Mais nous avons fait ce qu’il fallait à chaque moment. Tout le monde dans l’équipe, à chaque étape de ce chemin, a fait tout ce qu’il a pu pour m’amener à cette position. Je n’y crois pas complètement encore. Je remercie tous ceux qui ont joué un rôle dans ce succès. Je parle des vingt années de travail qui ont abouti à cette performance. Maintenant j’espère qu’il fera beau dimanche sur les Champs-Elysées, et que j’y arriverai sans aucun problème. »

Andy Schleck (LUX/Leopard Trek)
« Bien sûr je suis un peu déçu parce que je voulais gagner ce Tour, j’avais ça dans la tête. Mais je n’ai que 26 ans, je reviendrai pour gagner. Je ne rentre pas à la maison comme perdant, je suis fier d’être deuxième, et très, très fier d’être dimanche sur le podium avec mon frère. »

Alberto Contador (ESP/Saxo Bank)
« Cadel Evans est un digne vainqueur. Sa manière de courir n’est pas spectaculaire mais il a montré qu’il était très fort, il a disputé de belles étapes. Il a fait un grand contre-la-montre et c’est une victoire méritée. »

Tony Martin (ALL/HTC High Road)
« Je me suis senti très bien dès le début de la course. J’ai vite trouvé mon rythme, et j’ai réussi à monter assez vite toutes les côtes, puis dans les descentes j’avais une bonne vitesse. J’étais très nerveux quand je regardais le chrono de Cadel Evans, car au début j’avais une bonne avance, mais ensuite il s’est rapproché à sept secondes. Alors dans le dernier kilomètre, je me demandais s’il allait faire mieux que moi, c’était très stressant. Gagner une étape sur le Tour de France, c’est mon objectif depuis très longtemps. Alors c’est une grande journée pour moi. »

Pierre Rolland (FRA/Europcar)
« Dans la soirée, tout le monde me disait dans l’équipe que c’était bon, que j’allais garder le maillot blanc. Mais il ne faut pas vendre la peau de Rein avant de l’avoir tuée. Sur le papier, Taaramae était plus fort que moi, mais la différence s’est faite à la fraîcheur. Ma qualité première, c’est la récupération, et je me suis donc présenté plus frais sur ce chrono. Je ne savais pas samedi matin si mes jambes seraient bonnes, après ce que j’ai fait dans la journée de vendredi. Et quand je suis monté sur le home trainer, tout semblait bien aller. Pendant le chrono, je n’arrivais pas à y croire. A 5 kilomètres de l’arrivée, ma radio s’est débranchée, donc je ne connaissais plus les écarts. Et j’ai même cru que mon directeur sportif ne me les donnait pas parce qu’ils n’étaient pas bons. Je me suis transcendé pour garder ce maillot, et d’ailleurs au premier temps intermédiaire, j’ai vu que je n’avais qu’une minute de retard sur le meilleur temps, alors qu’en règle générale je suis plutôt entre 2’ et 2’30’’ à ce stade d’un chrono. Maintenant je suis un peu superstitieux, alors j’attends de franchir la ligne d’arrivée de Paris, sans incident. A Paris il n’y aura que 4 maillots sur le podium, et j’en ai gagné un. »

Propos recueillis sur le site officiel du Tour de France et sur l’AFP

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 24 Juil 2011 21:10