Sénat. Gérard Larcher veut l’annulation de la prime exceptionnelle

Rédaction
Par Rédaction 7 Juil 2011 14:40

Sénat. Gérard Larcher veut l’annulation de la prime exceptionnelle

Larcher fait marche arrière: la “prime exceptionnelle” d’environ 3.500 € versée aux sénateurs fin juin, suscite le malaise. Plusieurs sénateurs ont annoncé leur refus de toucher cette prime. Tant et si bien que Gérard Larcher, président dela Haute-Assemblée, a décidé de demander son annulation.

La prime exceptionnelle de 3.531,61 € versée aux sénateurs a suscité le malaise, certains d’entre eux ayant même publiquement annoncé qu’ils la rembourseraient. Si Gérard Larcher avait indiqué mercredi soir qu’il s’agissait de “la revalorisation d’une indemnité liée à l’exercice du mandat”, il a aujourd’hui quelque peu changé d’avis, et a souhaité son annulation.

Une prime qui suscite “interrogations et débats”
“Cette décision [de verser la prime] suscite interrogations et débats, je les comprends et les partage.  Je souhaite donc
l’inscription de ce point à l’ordre du jour de la plus prochaine réunion du Conseil de Questure pour une annulation”, a déclaré le président du sénat Gérard Larcher.

“Ce n’est pas un bon signal”
Craignant une mauvaise image aux yeux des Français, plusieurs sénateurs ont fait part de leur “incompréhension” face à cette prime. “Je ne comprends pas cette décision de la questure, dans le contexte actuel, ce n’est pas un bon signal, j’ai décidé de rembourser cette indemnité”, a notamment déclaré Jean Arthuis, sénateur centriste dela Mayenne.

“Je considère que c’est une prime indue”, a souligné Nicole Bricq, sénatrice PS de Seine-et-Marne. Et le centriste François Zocchetto de renchérir :  “Nous n’avions rien demandé, cela m’a beaucoup surpris. Cette prime est totalement malvenue, quand bien même s’agirait-il d’un rattrapage.”

 

 

Source: Télégramme

Rédaction
Par Rédaction 7 Juil 2011 14:40