Monaco : après le mariage civil, l’union religieuse

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 1 Juil 2011 20:06

Monaco : après le mariage civil, l’union religieuse

Après un “oui” au civil, vendredi, l’union d’Albert II de Monaco et de Charlene Wiitstock va être consacrée devant dieu, dans la Cour d’Honneur du Palais Princier, samedi. TF1 News vous explique tout.

Charlene Wittstock s’est mariée au civil, vendredi, dans une tenue bleu ciel (lire “Albert et Charlene se disent ‘oui’ et s’embrassent“). A quoi ressemblera sa robe de mariée, samedi? Telle est la question sur toutes les lèvres, à la veille de son union religieuse avec le prince Albert. Si l’on subodore qu’elle sera blanche, le secret persiste sur le créateur choisi, même si le nom d’Armani a été cité. Ne demeurent que quelques heures à patienter, avant que le voile ne soit levé sur le deuxième jour des festivités monégasques, dont TF1 News vous résume le déroulement :

Comment va se passer ce mariage?

17 heures : Le mariage religieux aura lieu dans la Cour d’Honneur du Palais Princier, réservée à la famille, aux têtes couronnées et aux chefs d’Etat. 850 personnes peuvent y prendre place. Charlene Wittstock avancera au bras de son père, sur un tapis rouge, de la Caserne des Carabiniers, jusqu’à l’autel. Le prince portera l’uniforme des Carabiniers, dans sa version blanche estivale. Monseigneur Bernard Barsi, Archevêque de Monaco, célébrera la messe. A cette occasion, l’Orchestre de Monte-Carlo  et les choeurs de l’Opéra joueront avec la star américaine de l’art lyrique Renee Fleming, la soprano sud-africaine Pumeza Matshikiza et le ténor italien Andrea Bocelli. Les portes du Palais resteront ouvertes, afin de permettre à 3500 personnes environ d’assister, assises, à cette cérémonie retransmise sur écrans géants, Place du Palais.

18 heures 30 : Le couple princier quittera le Palais pour se rendre à l’église Sainte-Dévote, afin que la Princesse y dépose son bouquet. Le public pourra se positionner tout au long du parcours pour féliciter les mariés. Le cortège empruntera l’Avenue de la Porte-Neuve, l’Avenue du Port et le boulevard Albert Ier, et regagnera le Palais, dès 19 heures, par le même itinéraire. Le prince Albert, soucieux de l’environnement voyagera à bord d’une automobile “hybride” décapotable. Des écrans géants seront disposés en Principauté, afin de permettre au plus grand nombre de suivre la cérémonie religieuse et le parcours du couple princier.

21 heures : Le dîner officiel et le bal auront lieu à l’Opéra Garnier et sur les Terrasses du Casino. Le repas, préparé par le chef étoilé Alain Ducasse, sera servi sur une terrasse éphémère sur pilotis de 1400 m2 face à la mer, au niveau du premier étage de l’Opéra, modèle réduit de celui de l’Opéra Garnier de Paris. La terrasse se veut jardin méditerranéen, entourée d’une nuée de pots de lauriers, oliviers, pins maritimes et pittosporums. La plupart des convives seront assis à des tables rondes de 10 personnes. Les invités de marque seront placés près des mariés autour d’un immense T et dîneront avec la collection d’argenterie du palais, aux motifs de poissons et de bateaux. Plus de quatre cents personnalités sont attendues à ce dîner, suivi d’un grand bal, face à la Méditerranée.

23 heures 30 : Un feu d’artifice clôturera ce dîner.

C’est quoi, la Cour d’honneur?

Ce lieu peut être considéré comme l’ancienne partie centrale de la forteresse du XIIIe siècle. Le Prince Louis Ier a fait réaliser l’ouverture de la porte monumentale dans la façade principale donnant sur la Place et la vieille ville. Ensuite, au cours des rénovations du Palais décidées par le Prince Rainier III, la Cour d’Honneur a été pavée de trois millions de galets blancs et colorés formant des figures géométriques. Cette cour est ornée de fresques italiennes du XVI siècle et d’un escalier en fer à cheval inspiré de celui du château de Fontainebleau.

L’église Sainte Dévote, c’est quoi?

C’est, à l’origine, une chapelle primitive, antérieure à 1070 (date où elle apparaît dans des documents d’archives), adossée à la paroi du vallon des Gaumates, orientée à l’est, occupant approximativement l’espace actuel de la Chapelle des Reliques. Selon la légende, Devota – Dévote -, jeune chrétienne native de Corse aurait été martyrisée par le préfet Barbarus, sous les Empereurs Dioclétien et Maximien, à une date que l’on pourrait situer en 303 ou 304. Son corps, dérobé nuitamment par des fidèles, fut mis dans une barque pour être conduit vers l’Afrique. Cependant, un vent contraire conduisit la barque vers Monaco et le corps de la Sainte fut enseveli dans une chapelle du vallon dit “des Gaumates“, près du port, le 27 janvier de la même année. Sous Honoré II, au XVIIe Siècle, Sainte Dévote est devenue Sainte patronne de Monaco. La Sainte Dévote est célébrée, chaque année, le 27 janvier, par une messe. La veille a lieu la cérémonie traditionnelle de l’embrasement de la barque devant l’église Sainte Dévote.

Et les terrasses de l’Opéra?

Bordées de massifs où abondent diverses espèces végétales, tels des palmiers, des aloès ou des agaves, les terrasses de l’Opéra Garnier s’étendent au pied de la façade de l’Opéra, comme une esplanade dominant la mer. Elles offrent une vue panoramique sur la Riviera, depuis le Rocher de Monaco jusqu’à Bordighera, en Italie. Quant à la Salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo, elle a été inaugurée en 1879 par Sarah Bernhardt, fruit d’une commande de la Société des Bains de Mer à Charles Garnier, architecte de l’Opéra de Paris, dans l’enceinte du Casino de Monte-Carlo. Surmontée d’une coupole de cuivre, cette salle est décorée d’éléments sculptés ornés de mosaïques multicolores.

Enfin, les invités, dans tout ça?

Sont invités au mariage religieux, l’ensemble des Chefs d’Etat des pays dans lesquels le Prince Albert II s’est rendu en visite officielle, depuis son avènement en 2005, ainsi que les Chefs d’Etat des pays liés à sa famille (Etats-Unis, Irlande et Afrique du Sud). La liste des invités reflète à la fois cette place des Grimaldi parmi les familles royales européennes, mais aussi le goût  des époux pour le sport, la mode ou l’environnement. Concrètement, si l’on retrouve bien parmi la liste des officiels présents la présidente de la République d’Irlande Mary McAleese, Barack Obama, quant à  lui, sera absent, de même que le président sud-africain Jacob Zuma, attendu à Malabo pour le sommet de l’Union africaine.

Côté européen, ont annoncé leur présence le président français Nicolas Sarkozy (sans son épouse Carla Bruni-Sarkozy), le président de la commission européenne José Manuel Barroso, ainsi que le président de la République fédérale d’Allemagne Christian Wulff. Le  président libanais Michel Sleimane sera également de la noce, ainsi que le président estonien. Chez les têtes couronnées, en revanche, c’est la cohue : sont prévus les souverains de Belgique et de Suède, les princes héritiers du Danemark, des Pays-Bas et d’Espagne, mais également le comte et la comtesse de Wessex, qui représenteront l’Angleterre, ainsi que la famille de Savoie ou bien encore l’émir du Qatar.

Enfin, le monde des affaires sera représenté par Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH, tandis que l’aéronaute suisse Bertrand Piccard, dont le prince Albert est parrain de l’avion à impulsion solaire, rappellera que le souverain monégasque attache beaucoup d’importance à l’environnement et aux expéditions scientifiques. Les époux étant tous deux de grands sportifs, et la principauté abritant des compétitions de renom – Grand Prix de Formule 1, Masters 1000 de tennis – le président du comité olympique international (CIO), dont Albert II est  membre, Jacques Rogge, et le président de la Fédération internationale de  l’automobile (FIA) Jean Todt, ont été invités.

Enfin, Karl Lagerfeld, le couturier vedette de Chanel, assistera au  mariage. Il sera accompagné de l’ancien mannequin britannique Naomi Campbell, et de la  créatrice de mode Inès de la Fressange.

Source Lci Tf1

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 1 Juil 2011 20:06