Bilan et perspectives pour Initiatives Saint-Martin Active

Marc Banyuls
Par Marc Banyuls octobre 17, 2018 02:00

Bilan et perspectives pour Initiatives Saint-Martin Active


Lundi soir, Jean-Paul Fischer et Sabrina Rivère, respectivement président et directrice de la plateforme Initiative Saint-Martin Active (ISMA) donnaient une conférence de presse dans leurs locaux pour présenter le bilan de l’année en cours et les prospectives pour 2019.

Les deux responsables d’ISMA s’accordent pour remarquer que, depuis le début de l’année, il est apparu des activités d’opportunité, notamment dans le bâtiment, activités qui seront peut-être mises à mal avec le temps. Suite au cyclone Irma, de nombreux établissements ont cessé leur activité, cela a eu pour conséquence de générer de nouvelles vocations entrepreneuriales, puisque le jeu économique est redistribué, mais aussi de nombreux salariés demandeurs d’emploi ont créé leur propre structure et se sont engagés dans l’entrepreneuriat, d’ailleurs, cette année, sur les 22 passages en comité, 17 étaient des demandeurs d’emploi. Jean-Paul Fischer souligne que les banques ont également géré la crise post-Irma et commencent, à nouveau, à envisager de soutenir des projets sur le territoire.

Sabrina Rivère : directrice de la plateforme Initiative Saint-Martin Active (ISMA)

Les TPE et les structures ESS au cœur des débats

Pour ce qui est des enjeux 2018, la remobilisation de l’activité de financement des TPE (Très petite entreprise) et le renforcement de l’activité ESS (Economie sociale et solidaire) sont au centre des débats. Il est nécessaire de maintenir l’accompagnement renforcé, afin de garder un taux de pérennité élevé, d’encourager la croissance des entreprises et l’embauche, et mettre en place un plan d’action avec la Collectivité.

La fluidité du parcours ISMA-Banque, pour les TPE et les structures de l’ESS, va être remis en place, et le financement des associations va continuer à être encouragé. La politique de financement des associations pour les accompagner dans leur nouveau modèle économique, avec pour objectif de les professionnaliser, va être revu avec la Collectivité et l’Etat.

Le mois de novembre sera consacré à l’économie sociale et solidaire avec un atelier en visioconférence sur le thème « La digitalisation des structures de l’ESS ». Cet atelier qui s’articulera autour de deux thématiques ; la réglementation sur la protection des données et l’optimisation informatique, se déroulera au local d’ISMA, au mois de novembre à une date qui reste à définir.

Le 30 novembre, à la salle de conférence du Fantastic Hôtel, à Concordia, auront lieu des tables rondes, des interventions et des ateliers pratiques, avec la participation de divers services de la Collectivité. Le thème des interventions traitera de la réintégration des personnes éloignées du monde du travail sur l’économie locale, ainsi que les activités entrepreneuriales au service de l’insertion des personnes éloignées de l’emploi.

Jean-Paul Fischer : Président de la plateforme Initiative Saint-Martin Active (ISMA)

Le parrainage, un rôle important…

Pour l’année 2019, la plateforme ISMA va mettre en place un appel à porteur de projet dans différentes activités de l’économie sociale et solidaire. Une fois par mois, un club à thème à destination des porteurs de projets et des entrepreneurs sera également mis en place. Les différentes dates seront communiquées au mois de décembre prochain. D’autre part, au mois de juin 2019 aura lieu le Concours de l’Innovation.

Un autre sujet, qui tient à cœur les responsables d’ISMA, est le parrainage. Grâce au parrainage, le créateur ou le repreneur aidé par Initiative Saint-Martin Active ne reste pas seul. La plateforme peut aussi aider à monter le plan de financement ou orienter vers les organismes compétents avec lesquels elle travaille. Cet accompagnement évite au créateur ou au repreneur de se retrouver seul face à des situations qu’il ne connaît pas ou qu’il maîtrise mal.

ISMA lui ouvre également les portes des réseaux locaux, notamment avec le Club des Entreprises et des associations. Par ailleurs, 70 % des entreprises, qui sont soutenues par Initiative Saint-Martin Active, sont toujours en activité trois ans après leur création. Ce taux est moins bon que les années précédentes, compte tenu du contexte post-Irma, mais il reste toutefois élevé.

Marc Banyuls

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Marc Banyuls
Par Marc Banyuls octobre 17, 2018 02:00
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire