St-Barthélemy & St-Martin en niveau de vigilance violet à compter de 22h ce mardi 5 septembre 2017

Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin septembre 5, 2017 20:39

St-Barthélemy & St-Martin en niveau de vigilance violet à compter de 22h ce mardi 5 septembre 2017

Le passage en vigilance cyclonique de niveau « violet » débute ce jour à 22 h .

Il reste une heure à la population pour se mettre à l’abri, dans les abris cycloniques, à la cité scolaire ou à l’hôtel Mercure de Baie Nettlé.

NIVEAU DE VIGILANCE « VIOLET » CYCLONE – MESURES INDIVIDUELLES DE COMPORTEMENT PRÉCONISÉES PAR LA PRÉFECTURE :

Les conditions météorologiques sont très dangereuses et toutes les activités doivent être immédiatement arrêtées.

La circulation et tous les déplacements sont interdits.

Seuls les services d’intervention (pompiers, gendarmerie nationale…) effectuent les dernières patrouilles de contrôle au déclenchement de ce niveau d’alerte.

PENDANT LE PASSAGE DE L’OURAGAN :

– Restez à l’écoute des médias (radios, télévision, Internet) ; – Demeurez dans votre abri jusqu’à la fin de l’alerte ;
– Se maintenir éloigné des baies vitrées ;
– Coupez le courant électrique du réseau ;
– Ne pas utiliser de feu à flamme nue.

Après le passage du cyclone, le niveau de vigilance passera au « gris ».
Il est rappelé que durant cette période, la circulation est totalement interdite à la population, il est important de rester à l’abri.
Les services d’intervention et de secours seront à pied d’œuvre afin de procéder aux premiers secours :
– ne gênez pas leur progression.
– Ne sortez surtout pas.

La circulation est réservée exclusivement aux gendarmes, à la police et aux pompiers qui doivent assurer la sécurité sur la voie publique.

Sécurité et solidarité !

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin septembre 5, 2017 20:39
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*

DIM