Affaire TURQUIN : Nadine Turquin a été mise en examen et écrouée pour assassinat

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE avril 29, 2017 14:18

Affaire TURQUIN : Nadine Turquin a été mise en examen et écrouée pour assassinat

La femme du vétérinaire Jean-Louis Turquin, abattu en janvier à Saint-Martin (lire ici l’article co-écrit avec Jean-Michel Carollo, journaliste au St-Martin’s Week), a été mise en examen et écrouée dans la soirée de vendredi pour assassinat.

En garde à vue, elle a nié les faits de façon catégorique pendant 48 heures. Elle a été incapable d’expliquer les particules de poudre retrouvées sur ses mains (Le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Xavier Bonhomme, a expliqué que des résultats d’expertises avaient révélé la présence, sur ses deux mains de 19 particules typiques qui démontrent qu’elle était à proximité ou l’auteur du tir par arme à feu), ni pourquoi son sang a été retrouvé sur des débris de verre (un vase cassé) sur la scène de crime. Plusieurs éléments matériels troublants ont néanmoins emporté la conviction du magistrat qui a décidé d’écrouer la veuve vendredi soir pour assassinat au centre pénitentiaire de Fond-Sarail, à Baie-Mahault.

Le soir des faits, elle avait expliqué avoir fêté son anniversaire avec trois amies dans un bar de l’île. “Mon mari est un couche-tôt et appréciait peu cette ambiance musicale bruyante. A mon retour vers 0h30, les portes étaient ouvertes, tout était allumé. En pénétrant dans la chambre totalement en désordre, j’ai découvert mon mari gisant sur le sol, près du lit”, précisait-elle, évoquant la piste d’un cambriolage sanglant.

Pour autant, lorsque nous avions enquêté avec un confrère du parisien dépêché sur place par sa rédaction pour couvrir l’affaire, puis avec une équipe de 7 à 8 la semaine suivante, la fille d’une amie proche de Nadine nous avait confié qu’elle avait entendu du bruit dans la maison vers 22 heures. Étant seule dans la maison, la jeune fille avait appelé sa maman pour lui dire son inquiétude sur ce qu’elle avait entendu, comme une bagarre avait-elle affirmé. Sa maman était avec Nadine Turquin et deux autres amies, elle l’a plusieurs fois confirmé aux enquêteurs et aux journalistes.
Si l’on prend en compte ce témoignage, alors Nadine Turquin était bien absente de la maison lorsque son mari a été assassiné. Alors comment la poudre s’est retrouvée sur les mains de la veuve ? A-t-elle tuée son mari avant de partir en soirée ?

Une autre piste avait été évoqué sur un trafic éventuel de molécules. Le métier de vétérinaire permettant d’avoir accès à certaines molécules médicamenteuses plus facilement qu’un médecin car moins contrôler, il avait été évoqué cette option. Nadine Turquin avait aussi témoigné que son mari utilisait souvent son ordinateur pour communiquer avec des personnes inconnues. Jean-Louis Turquin utilisait les réseaux sociaux mais de façon très modérée. Avec qui échangeait-il durant de longues heures ? Avait-il des relations avec des trafiquants ?
Une négociation qui aurait mal tourné avec des commanditaires pouvait peut-être expliquer le meurtre de Jean-Louis Turquin, mais le secret de l’instruction n’a pas permis à ce jour d’avoir la moindre information cohérente sur cette piste et nos sources ne sont pas suffisantes pour la retenir.

Dans tous les cas, cette affaire va prendre désormais une autre direction et de nombreuses vérifications vont devoir être faites pour affiner le scénario car il semble bien que dans cette affaire, des personnes aient “oubliés” de dire la vérité aux enquêteurs.

Si les faits reprochés a Nadine Turquin étaient confirmé, nous pourrions peut être alors nous “réjouir” qu’il ne s’agit pas d’un meurtre gratuit de cambrioleurs. Enfin, se “réjouir” n’est peut être pas totalement adapté a cette affaire sordide.

Commenter avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE avril 29, 2017 14:18
Écrire un commentaire

32 Commentaires

  1. Olivier Broers avril 29, 18:23

    La poudre est tellement volatile……..

  2. Patrick Guillerm avril 29, 18:40

    Mise en examen pour assassinat … donc le juge estime qu’il y a préméditation…

  3. Claire Friolet avril 29, 18:51

    Mais le meurtre était il y a 3 mois et demi, ils découvrent la poudre et le sang seulement maintenant ?

  4. Salomé Langevin avril 29, 18:59
  5. Geoffrey Georgynho avril 29, 19:05

    Les resultats d’analyses scientifique n’arrivent pas le lendemain sa prend toujours beaucoup de temps

  6. Florent Letuvee avril 29, 19:07

    bien sur.. j’étais intimement convaincu de sa culpabilité lorsque nous avons fait notre enquete.. mais il était immoral alors pour moi de publier nos analyses;. il fallait attendre les retours des scientifiques.. ce qui est fait… il reste cependant a déterminer qui a aider nadine…

  7. Claire Friolet avril 29, 19:25

    Geoffrey Georgynho je comprends bien, d’autant que j’imagine que ces analyses se font certainement en métropole, mais 3 mois et demi c’est quand meme relativement long… (à mon sens)

  8. Vilay Jean-Michel avril 29, 19:59

    pour une fois on les noms et des photos? c’est un debut ou une exeption?

  9. Bérangère Hyvon avril 29, 20:11

    Dina Peterson Degouy

  10. Yves Piguet avril 29, 20:31

    Je l’ai rencontrée a mt vernon il y a 1 mois, elle donnais a manger aux chats j’ai jamais vû quelqu’un avec aussi peu d’empathie ,elle m’a dit être la femme du véto,aucune tristesse ni quoi que ce soit
    Çà m’a surpris

  11. Jacques Girauld avril 29, 21:21

    Votre “donc” est d’une logique perturbante. Pouvez-vous expliciter ? Merci pour les non-juristes.

  12. Delphine Gavach avril 29, 21:45

    Jacques Girauld Homicide, meurtre, ou assasinat… 3 nuances 🙂

  13. Jacques Girauld avril 29, 21:46

    Yes, Delphine Gavach, 3 shades of grey 😉

  14. Sylvie Graham-Gilly avril 29, 23:06

    je pense que le couple etait arrive a un point c etait elle ou lui…le proces le dira mais c etait une legitime defense psychologique… elle n avait pas le droit d avoir des tel ou de l argent .. ce n etait pas simple ..

  15. Lara Bergamasco Russo avril 29, 23:09

    Exactly!

  16. Thibault Renard avril 29, 23:09

    Donc comme elle n’avait pas le droit d’avoir un telephone elle a necessaireent du tuer la personne qui lui interdisait d’en avoir ? Effrayant votre raisonnement.

  17. Lara Bergamasco Russo avril 29, 23:09

    Ciro Russo

  18. Joel Gregoire avril 29, 23:16

    Très intéressant.

  19. Ursula Oppikofer avril 29, 23:26

    Elle avait un telephone

  20. Soso K'tel Épse Luke avril 29, 23:52

    Les analyses ont été faits quelques heures après le meurtre de son mari je suppose!!

  21. Claire Friolet avril 30, 00:38

    Arf ! J’ose imaginer qu’il existe dans le cadre des analyses scientifiques un ordre de priorité…Le meurtre en étant sans doute un…!

  22. Zouzou Sabaidii avril 30, 04:55

    Elle a bien fait, c’est un meurtrier, ne l’oublions (qui n’a même pas purgé sa peine…!!)

  23. Zouzou Sabaidii avril 30, 04:57

    Yves Piguet Cet être a tué un enfant de 8 ans……………….!!!!

  24. Zouzou Sabaidii avril 30, 04:57

    Mireille Loubet-Anquetil En même temps, lui aussi avait prémédité le meurtre d’un enfant de 8 ans dans les Alpes Maritimes…..

  25. F. LETUVEE Auteur avril 30, 10:07

    Je constate que certaines personnes disent que c’est bien fait pour ce véto car il a tué son gamin… Pour résumer, il n’a jamais été prouvé par quelque élément que ce soit de la culpabilité du père dans cette affaire. La piste de l’accident très souvent “oublié” dans les déclarations de la justice…: un détenu à Toul, Paul Buchheit, aurait rapporté qu’un codétenu lui avait dit avoir percuté l’enfant lors d’un cambriolage et avoir fait disparaître le corps en le brulant dans un incinérateur d’une cimenterie juste à côté, avait déclaré un avocat en juillet 2003 . l’enfant était parti dans la nuit pour rejoindre sa maman… Cette piste n’a jamais été suivie par les magistrats et personne n’est allé vérifier à l’emplacement indiqué par le Codétenu s’il existait des traces de cet accident… La piste de l’enlèvement par sa mère est pour autant aussi plausible même si elle me semble plus tirée par les cheveux… (Une “piste israélienne”, après les affirmations en 1993 et 1999 d’un détective privé et un témoin sur la présence de l’enfant dans une école talmudique en Israël, où sa mère s’était rendue avant sa disparition.)
    Bref, Jean-Louis Turquin était peut-être un sale bonhomme avec sa femme mais s’il n’a pas tué son enfant, imaginez l’horreur de la situation .

  26. herve mai 1, 06:22

    Mr Letuvéé, pour ma part, je suis persuadé et ce depuis les années 93 de la culpabilité de cet homme! Quand on crie qu’on va passer sa vie à rechercher son fils, on ne vient pas s’installer à Saint-Martin… Quant à sa femme, elle ne donnait absolument pas l’impression d’être sous la coupe de son mari… Mais il est certain que ce couple était atypique et qu’il s’en dégageait quelque chose de spécial qui retenait…

  27. F. LETUVEE Auteur mai 1, 13:32

    C’est votre droit..

  28. Aurelio mai 2, 12:14

    M. Turpin, cocufié par sa femme à maintes reprises, dont le fils qui n’était pas le sien a été envoyé en Israël afin de torturer psychologiquement, qui a passé des années en prison pour un crime qu’il n’a pas commis pendant que sa femme salit son nom en vivant de ses revenus, mérite de reposer ne paix.

    Quant à cette femme, j’espère qu’elle croupira longtemps dans sa geôle afin qu’elle se repentisse et demande pardon au seigneur.

    Maintenant, comme le dit M. Léuvée, reste à trouver les complices de cet acte odieux..

  29. Annonyme mai 3, 12:49

    Elle avait son propre téléphone et son ordinateur personnel! !!!
    Source sûre.

  30. herve mai 4, 14:47

    A mr Aurello et mr Letuvee à qui je remercie de me donner le droit d’avoir une opinion. Si j’ai bien compris, cet homme condamné par un tribunal et un jury est innocent, par contre sa femme actuelle, mise en examen et non passée en procès est déjà coupable (bonjour la présomption d’innocence!) … Sans doute attendez vous son passage aux assises et sa condamnation pour la juger innocente?

  31. F. LETUVEE Auteur mai 4, 18:03

    @Hervé : Non, il ne sagit pas de condamner Mme Turquin avant son procès, si celui-ci a lieu. Cependant, au vu des relevés effectués sur ces mains, dans des circonstance que je ne peut encore révéler, les traces de poudre ne correspondrait pas un un éventuel transfert (manipulation du corps, des vetements etc..) mais bien d’un tir d’arme a feu (a ce titre, du calibre 9mm ou 38 Parabellum en format US). Pour la culpabilité de Mr Turquin, en effet, jugé et condamné par les assises, et donc coupable au vue de la justice française, je vous rapelle que le corp de l’enfant n’a jamais été trouvé, ni vêtement, ni foulard ou trace de quoi que ce soit qui confirmerait la culpabilité de l’homme. C’est le reflet de notre justice qui se joue ” A Charge”, l’intime conviction d’un tribunal suffisant parfois a condamner un innocent. Ceci dit, rien ne dit effectivement que Jean-Louis Turquin est innocent et j’ai bien peur qu’on ne le sache jamais.
    Pour Nadine turquin il y a deux mobiles qui encore, ne peuvent pour le moment être indiqués au public par respect pour elle qui portent à croire réellement à avoir une idée sur ce qui c’est passé cette nuit la. Sachez aussi que Nadine Turquin accuse maintenant une autre personne d’etre le meurtrier de son mari.. Vous voyez, rien n’est terminé…

  32. herve mai 5, 06:11

    Pour en terminer, je souhaitais simplement souligner cette contradiction, sans plus. Pour ma part, je crois à la culpabilité de Turquin et à celle de Nadine!….J’étais étonné du délai nécessaire pour sa mise en examen mais les enquêteurs voulaient prendre leur temps et ils ont raison!
    SXM est petit et on se connaît! Affaire passionnante (malheureusement) à suivre!

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*