Saint-Barthélemy : Le nouveau parti ” Génération Saint-Barth ” veut ruer dans les brancards

Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà octobre 24, 2016 21:19

Saint-Barthélemy : Le nouveau parti ” Génération Saint-Barth ” veut ruer dans les brancards

Un parti d’opposition est en train de se structurer chez nos voisins de Saint-Barthélemy, avec la création, il y a quelques mois, de l’association ” Génération Saint-Barth “.

Cette dernière veut rassembler toutes les générations de Saint-Barthélemy autour d’un objectif commun ; la préservation de l’île et de l’identité Saint-Barth.

Présidée par Cyril Dieumegard, épaulé par Eric Picault, vice-président de l’association, ” Génération Saint-Barth ” se veut un mouvement d’opposition contre la politique menée par la majorité actuelle. Cyril Dieumegard considère que les deux partis d’opposition qui existent actuellement « sont endormis et minoritaires ».

L’association s’appuie sur une équipe de personnes issues de différents horizons politiques et professionnels ; pêche, écologie, médecine, justice, urbanisme…

Les membres de ” Génération Saint-Barth ” se préoccupent de l’environnement et s’élève ” contre la surenchère du béton, la destruction de la biodiversité terrestre et marine “, de même que ” la destruction identitaire et du patrimoine de l’île “.

Des terrains volés et mis en réserve

Allier écologie et tourisme, avoir ” une approche plus responsable de la délivrance des permis de construire en harmonie avec les besoins touristiques et économiques de l’île “, fait partie de leur priorité. Tout comme redonner aux Saint-Barths de souche ” la priorité de développer et de garder leurs patrimoines “, car Cyril Dieumegard assure avoir dans l’association ” beaucoup d’anciens qui sont avec nous, parce qu’ils considèrent que leurs terrains ont été volés par la Collectivité qui les met en réserve, pour qu’ils soient revendus aux plus offrants “.

Ce nouveau parti veut tout simplement réunir ” les locaux et les métros autour d’un projet d’avenir commun ” et notamment ” redonner à Saint-Barth un juste équilibre entre tourisme, urbanisme et environnement, en toute clairvoyance “. Les dirigeants assurent que ” toutes décisions importantes pour l’avenir de l’île seraient prises par consultation de l’ensemble des habitants de l’île “.

La main des Frères…

L’association semble bien perçue par la population assure Cyril Dieumegard, ” on a pas mal de bons retours. Les mauvais retours, c’est tout ce qui est Collectivité, le Front National et les Francs-maçons qui ne se gênent pas pour nous pourrir la vie “.

L’association est créée depuis le mois de mai 2016 et ” on doit leur faire peur pour qu’ils s’en prennent autant à nous. Je les ai eus en face de moi et je leur ai dit ce que je pensai “, affirme Dieumegard.

Il affirme avoir perdu ces deux derniers emplois à cause d’eux. Son dernier travail, il l’aurait perdu pour faute lourde, ” par rapport aux Francs-maçons. Parce que je fais de la politique et que je les ai insultés virulemment sur Facebook “.

” J’ai des enregistrements ” assure Dieumegard, ” lors de mon entretien de licenciement, auquel je suis venu avec un membre du syndicat, ma patronne m’a dit que les pressions des Francs-maçons font qu’ils ont le pouvoir et que moi je ne suis rien du tout “.

Mais pas démoralisé pour un sou, le président de ” Génération Saint-Barth ” assure être ” pas mal suivi par les métros, les jeunes Saint-Barth jusqu’à 25-26 ans, et ceux qui dépassent 45 ans. La population entre ces deux âges reste fidèle à Bruno Magras et à la politique actuelle… “.

La campagne électorale s’annonce chaude !

Octavi de Lloà

Commenter avec votre compte Facebook
Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà octobre 24, 2016 21:19

Les dernières infos

Suite...