Daniella JEFFRY : La Destruction et l’élimination de la BAIE DE MARIGOT n’aura pas lieu

Autre
Par Autre juillet 1, 2016 17:05

Daniella JEFFRY : La Destruction et l’élimination de la BAIE DE MARIGOT n’aura pas lieu

Connaissez-vous une Baie sans mer? Connaissez-vous une plage sans sable? C’est l’objectif des grands projets pour Saint-Martin depuis 1983. Exactement 33 ans depuis la fameuse élection de 1983, le projet de la Baie de Marigot n’est que la répétition d’un même système avec les mêmes méthodes.

Le peuple de Saint-Martin ne somnole plus. On leur avait dit – et ils l’ont cru – que le progrès qu’on affichait dès ces débuts, c’était un progrès pour eux. Mais aujourd’hui, ils disent NON à l’élimination de l’une des plus belles Baies du monde. En Europe, la célèbre Baie de Naples en Italie est un joyau à voir : des eaux bleu foncé. C’est leur modèle de beauté naturelle. Ce n’est pas le nôtre.

La Baie de Marigot et Galisbay sont dotées d’une beauté naturelle d’eaux claires turquoise. Nous n’allons pas accepter de laisser disparaître notre Baie de Marigot, comme en 1989 à la veille du raz-de-marée électoral, les riverains ont assisté stupéfaits au remblaiement, sans bruit ni trompette, du Lagon de Galisbay – connaissez-vous ? – puis en 1995 à la disparition de la plage de Galisbay par dragage des fonds marins de la baie. Les habitants de Marigot, Sandy Ground, Saint James, Concordia, Galisbay, Hameau du Pont, Agrément, et Morne Valois ont ainsi été témoins de la destruction de leur environnement naturel marin au cours de ces trente années et ses conséquences écologiques dévastatrices. L’enrochement des plages de Marigot et de Galisbay a fait disparaître leur havre de plaisir, et d’activités de loisir, en particulier les jeunes de ces zones.

30 ans – c’est reconnu – représente un cycle où ou bien l’on construit ou bien l’on démolit. Au terme de ce cycle, les résultats de tout ce qu’on entreprend sont clairement visibles. Le peuple de Saint-Martin est convaincu que le développement surnommé « progrès » en 1983 n’a pas été conçu, sur aucun plan, dans l’intérêt du peuple de Saint- Martin. Pour ce peuple, les diverses administrations qui se sont succédé, commune, collectivité et leurs satellites, et ont contrôlé le nord de l’île – au nom du peuple sous la bannière de la démocratie – sont entièrement responsables du chaos, de la confusion et de la mainmise de diverses entités, que nous constatons et subissons de façon si flagrante aujourd’hui.

Le peuple de Saint-Martin est pleinement conscient qu’il s’est fait avoir. Les organes électifs successifs et l’actuelle majorité d’élus ont transféré leur responsabilité à un très petit groupe d’individus qui font la pluie et le beau temps en contrôlant non seulement le destin de l’île, mais également en envisageant de déterminer le sort du peuple de Saint-Martin. La majorité du corps électif et tous ceux qui collaborent avec lui – quelque soit le nom de leur groupe d’ailleurs – et coopère avec leurs complots sournois contre le peuple de Saint-Martin sont totalement manipulés pour servir les intérêts de leurs « maîtres ». Les miettes qu’ils en dérivent ne peuvent les sauver des conséquences résultant de la destruction et de l’élimination qu’ils réservent aux mêmes personnes qu’ils supplient et paient pour voter pour eux. Le pouvoir est chez le peuple et le peuple sait aujourd’hui que le glas sonne pour ces complots sournois des 30 dernières années.

La destruction doit prendre fin. L’élimination doit prendre fin La confusion doit prendre fin. L’esprit éduqué qui se fait manipuler est identique à l’esprit d’un esclave. Nos ancêtres n’ont cessé de lutter pour leur libération et ils l’ont obtenu à Saint-Martin bien avant leur libération officielle par décret. Ils n’avaient pas un esprit d’esclave. Mais pour qui vous luttez aujourd’hui, vous élus écervelés, lorsque vous vous êtes asservis avec les miettes de vos maîtres actuels ? Vous n’avez pas le sens de la mesure, vous n’avez pas le sens du pays,

Aucune pensée rationnelle, vous ne vous aimez même pas, vous n’avez pas de conscience, vous n’êtes que des robots. Vous êtes « la voix de votre maître ».

Les élus qui ont voté pour l’élimination de l’une des plus belles Baies du monde seront tenus individuellement responsables de leur décision irresponsable par le peuple de Saint-Martin. Ce projet n’aura pas lieu. Ne gaspillez pas votre temps pour une cause si honteuse !

Daniella JEFFRY

Commenter avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre juillet 1, 2016 17:05
Écrire un commentaire

4 Commentaires

  1. Loco De La Cabeza sur Facebook juillet 1, 18:17

    wow !!!!
    je connais pas cette dame, mais elle me parle bien plus que les autre TDC !!!!

  2. Charley Roussel sur Facebook juillet 1, 21:34

    Heuuuu, une baie vitrée et une plage arrière de voiture ! Hihihi

  3. Gilles Kelaïdites sur Facebook juillet 2, 05:41

    Loco De La Cabeza Daniella JEFFRY, elle fait partie des quelques personnes de SXM qui m’inspirent le RESPECT

  4. Alain mai 3, 22:08

    Bonjour et un grand merci pour votre optimisme. Il serait en effet bien dommage que ce qui reste de cette baie soit presque entièrement voué à la création d’un port de plaisance et de croisière Qu’en est-il du marché de la concession de sa création à céder à une entreprise privée et quels moyens pourraient être mis en œuvre pour limiter les dégâts ?

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*