Métropole : Le niveau de la Seine franchit le seuil d’alerte à Paris

Rédaction
Par Rédaction juin 3, 2016 07:25

Métropole : Le niveau de la Seine franchit le seuil d’alerte à Paris

Après plusieurs jours de pluies exceptionnelles, la crue de la Seine pourrait atteindre un “pic” dans la journée, au-delà de 6,20 m, selon l’organisme de prévention des crues.

parisLes inondations touchent aujourd’hui treize départements : la Seine-et-Marne, ainsi que le reste de l’Ile-de-France, le Cher, l’Indre, l’Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher et le Loiret sont en vigilance orange. La vigilance rouge inondations a été levée vendredi matin en Seine-et-Marne et plus aucun département n’est donc en alerte maximale.

Au total, depuis le week-end dernier, 20 000 personnes ont été évacuées et mises à l’abri par les services de secours, au cours de 16 000 interventions des pompiers. Au moins deux personnes sont mortes, depuis mardi, en raison des inondations.

A Paris, la crue de la Seine a conduit à fermer une partie parisienne de la ligne C du RER, au bord du fleuve. Le Louvre, le musée d’Orsay et la Bibliothèque nationale François-Mitterrand sont fermés vendredi, les deux premiers pour mettre une partie des collections à l’abri.

Il faut aussi souligner que le tunnel duplex de l’autoroute A86 sera fermé ce vendredi à partir de 15 heures et jusqu’à nouvel ordre.

Dans son dernier bulletin, Vigicrues indique que la station hydrométrique de Paris Austerlitz connaît un problème technique et que les mesures relevées sont donc sous-estimées. Alors qu’à 11h, elle indiquait que le niveau de la Seine à Paris était de 5,65 mètres, le fleuve avait en réalité déjà atteint 6 mètres !

Anne Hidalgo se veut rassurante : “dépasser 6 mètres n’est pas un élément qui conduit à (…) envisager le déplacement des populations”.

Crédit Photo illustration : “Nat”

Commenter avec votre compte Facebook

Rédaction
Par Rédaction juin 3, 2016 07:25
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*