La Belgique rétablit temporairement des contrôles à la frontière avec la France

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey février 23, 2016 14:15

La Belgique rétablit temporairement des contrôles à la frontière avec la France

La « Jungle » de Calais commence à poser un véritable problème humain, sécuritaire, sanitaire et la décision de fermer la partie sud du camp a provoqué de gros remous. Bien que reportée, cette fermeture a conduit la Belgique à rétablir des contrôles à la fontière avec la France pour gérer l’éventuelle affluence de migrants.

Alors qu’une décision de justice a été reportée dans les jours à venir concernant la fermeture de la « Jungle » de Calais, la Belgique a décidé de rétablir des contrôles à sa frontière avec la France pour faire face a une éventuelle affluence de migrants. Le ministre belge de l’Intérieur Jan Jambon a expliqué : « On a informé la Commission Européenne qu’on va temporairement déroger à Schengen ».

Les contrôles ont débuté hier soir avec le déploiement de 250 à 250 policiers de la police locale et fédérale explique le site Lalibre.be. Le ministre de l’Intérieur a expliqué qu’il voulait éviter l’installation de camps dans son pays et indiqué que les contrôles dureraient autant de temps que nécessaire. 32 personnes auraient déjà été interpellées « mais le nombre de migrants potentiel est estimé à des milliers » a expliqué le ministre Belge.

Une partie de la « Jungle » de Calais devait être évacuée ce soir mais cela a été reporté après un recours déposé auprès du juge. Près de 3 700 migrants se trouvent dans ce camp selon les autorités, ils seraient entre 4000 et 6000 selon les associations. Les migrants, qui tentent souvent de rejoindre à tout pris le Royaume-Uni, doivent être relogés dans des containers aménagés à Calais, qui peuvent encore accueillir environ 300 personnes, ou dans des camps ailleurs en France. Une nouvelle décision doit être prise par le tribunal administratif de Lille mercredi ou jeudi.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey février 23, 2016 14:15
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*