Daech a espionné un haut responsable du secteur nucléaire belge

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey février 19, 2016 11:43

Daech a espionné un haut responsable du secteur nucléaire belge

Le groupe terroriste n’ pas fini de surprendre les enquêteurs et continue d’accroitre sa dangerosité ! Lors d’une perquisition après les attentats du 13 novembre, une vidéo filmant les allées et venues d’un haut responsable du secteur nucléaire belge.

Alors que des perquisitions étaient menées en Belgique dans le cadres des attentats du 13 novembre à Paris les enquêteurs ont fait une drôle de découverte : une vidéo espionnant un haut responsable du nucléaire. La caméra avait été cachée dans un buisson devant chez lui pour espionner ses faits et gestes et contrôler ses entrées/sorties.

La vidéo dure une dizaine d’heures et a été récupérée par deux hommes arrivés dans une voiture feux éteints et qui sont difficilement identifiables selon les enquêteurs. « C’est très inquiétant mais nous n’avons aucune certitude » a régi le parquet fédéral auprès d’Europe1. Aucune explication n’a été trouvée et les enquêteurs ne peuvent déterminer si un attentat était prévu dans une centrale nucléaire par exemple ou si le groupe terroriste désire enlever une personne comme ce responsable, qui avait accès à d’importantes informations et dossiers secrets. Pas d’informations non plus sur le niveau de sécurité des installations nucléaires après ces faits.

Pour l’expert en contre-terrorisme Claude Moniquet ces faits sont inquiétants : « On voit vraiment qu’ils ont dépêché en Europe des spécialistes ». Et ce dans tous les domaines ! Le groupe terroriste est entré dans une nouvelle phase de recrutement et ne cherche plus seulement des combattants mais aussi des médecins, des ingénieurs, etc…

Mais selon les spécialistes ce genre de recrutement reste pour le moment plutôt marginal et les rangs de Deach continuent de s’accroître avec des « djihadites français issus de milieux populaires et peu instruits », comme l’avait expliqué le spécialiste Romain Caillet au Figaro.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey février 19, 2016 11:43
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*