Gendarmerie : Opérations de lutte contre l’insécurité routière

Gendarmerie
Par Gendarmerie novembre 26, 2015 18:32

Gendarmerie : Opérations de lutte contre l’insécurité routière

PUB

Les 21 et 24 novembre 2015 deux opérations de contrôle coordonné se sont déroulées sur le secteur de Marigot. Dans le viseur des gendarmes et policiers territoriaux, les deux roues trop souvent impliqués dans les accidents de la circulation routière.

Lors de ces deux contrôles, plusieurs infractions ont été relevées et la Police Territoriale a procédé à 05 mises en fourrière pour défaut d’assurance.

L’insécurité routière concernant les deux roues est préoccupante et trop souvent relève de manquements élémentaires en matière d’équipement de sécurité, de port de casque ou conduite dangereuse. Depuis de début de l’année 2015, 38 accidents de la circulation routière ont été constatés sur les Îles du Nord et 80 % d’entre eux impliquent les deux roues et quads.

Ces opérations de contrôle ont donc vocation à s’inscrire dans la durée.

Raisons motivant une mise en fourrière :
Comme le rappelle le commandant de la Brigade Motorisée, les situations face auxquelles un deux roues peut être placé en fourrière se résume en l’absence d’éléments indispensables à son utilisation normale et in-susceptibles de réparation immédiate parmi lesquels :
– Absence de feux d’éclairage et clignotants
– Absence de tachymètre
– Absence de compteur kilométrique.
– Défaut d’assurance
– Non homologation ( mini motos et mini quads)

Commenter avec votre compte Facebook
PUB

PUB

Gendarmerie
Par Gendarmerie novembre 26, 2015 18:32
Écrire un commentaire

4 Commentaires

  1. Sebastien Perrin sur Facebook novembre 26, 20:17

    Aller vous faire foutre
    Même les dutch s’y mettent .prenez garde à toujours avoir vos papiers sinon fourrière

  2. Ben Pil Hard sur Facebook novembre 27, 05:48

    A rouler en short, tong, sans casque, le tout sur une roue de nuit et sans feu … faut pas s’étonner. Et si ils n’en ont rien à foutre… laissons les finir en chaise roulante ..Lire la suite ..

  3. Morgane Chaberlot sur Facebook novembre 27, 06:29

    Qu’ils soient dangereux pour eux c’est quelquechose : essayez de traverser sandy ground vers cupecoy la nuit…c’est autre chose! “-” trop peur de tuer quelqu’un qui se sera jeté sur la voiture

  4. Mickael Hallard Schildknecht sur Facebook novembre 27, 15:02

    Mais cela ne devrai pas être contrôler tout les jours par les forces de l’ordre ???
    C’est un peu leur travail de veiller au bon fonctionnement de la sécurité routière et des citoyens !!!

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire