Grand-Case : Cinq sur six ne votent pas et pourtant, “couic” les transats et les “vroum vroum”…

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 20, 2015 07:49

Grand-Case : Cinq sur six ne votent pas et pourtant, “couic” les transats et les “vroum vroum”…

Magnifique décision du conseil exécutif pour la nouvelle saison touristique et surtout pour ceux qui en vivent directement à Grand-Case, les transats et les watersports seront désormais INTERDIT sur la plage.

Ce qui peut être surprenant, c’est l’abstention de cinq élus sur six qui n’a rien changé à la décision finale puisque le quorum des élus était atteint. Aline Hanson était la seule à voter oui à cette mesure étonnante, pile à l’entrée de la saison touristique, dans un contexte fragile sur le plan économique, mesure qui pourrait avoir un impact direct sur des dizaines d’emplois sans parler des dégâts à moyen et long terme pour Grand-Case et son attrait touristique. De nombreuses voix disent que mme la présidente devrait prendre du repos au lieu de prendre de pareilles décisions.

Il reste tout de même le passage en contrôle de légalité à la préfecture qui devrait se passer sans problème au vu des éléments du texte, parfaitement conforme à la réglementation en matière d’occupation du domaine public.

Dans tous les cas, cette interdiction va passer comme une lettre à la poste, que ce soit l’office du tourisme, le CESC et le reste, le grognement est trop faible pour faire vibrer qui que ce soit dans les murs de la collectivité. Une partie de la population approuve quant à elle cette décision, pour la sauvegarde du littoral, la pollution, bref, pour des raisons tout aussi valides que ce qui a dû convaincre mme la présidente de prendre une décision aussi stupide que dangereuse pour notre économie basée, il faut peut être le rappeler, sur le tourisme.

Aller, hop, décision suivante, circulez, il n’y a rien à voir….

Commenter avec votre compte Facebook
F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 20, 2015 07:49

Les dernières infos

Suite...