Désignation des membres du Conseil économique, social et environnemental : qui, à part lui-même, pour succéder à René Arnell

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte juillet 27, 2015 15:15

Désignation des membres du Conseil économique, social et environnemental : qui, à part lui-même, pour succéder à René Arnell

Voilà un petit point qui va quelque peut réveiller une actualité estivale toute en roue libre : l’Arrêté du 9 juillet 2015 relatif à la procédure de désignation des membres du Conseil économique, social et environnemental représentant les activités économiques et sociales des départements et régions d’outre-mer, des collectivités d’outre-mer et de la Nouvelle-Calédonie a été publié au Journal Officiel.

On se souvient que notre premier Conseiller au CESE, fauteuil octroyé concomitamment à l’évolution statutaire, était Monsieur Laurent Fuentes dont le mandat fût partiel et à qui a succédé Monsieur René Arnell aujourd’hui encore en fonction.

Le récent décret fixe l’ensemble des organisations professionnelles locales éligibles et a qui il appartiendra de présenter au représentant de l’état après consultation interne un(e) éventuel(le) candidat(e).

La Préfète, Mme Anne LAUBIES, transmettra ensuite l’ensemble de ces candidatures motivées au Ministère des Outre-mer.

Nous vous laissons découvrir la liste des organisations concernées, et deviner à quelle point la foire d’empoigne risque d’être nourri, même si quelque peu underground, avant que nous ne sachions qui sera l’heureuse ou l’heureux représentant de la Collectivité de Saint-Martin à pouvoir jouir des ors de la République après Monsieur René Arnell.

270715-CESE


A titre anecdotique et parce que la donnée est publique, voici une petite synthèse de ce que coûte ou gagne un représentant au CESE :

Les indemnités allouées aux membres sont définies par le décret n° 59-602 du 5 mai 1959, complété par les décrets n° 76-686 du 20 juillet 1976, n° 80-827 du 15 octobre 1980 et n° 2002-1295 du 24 octobre 2002. Elles comprennent la rémunération proprement dite (1 829,08 €, soit un tiers de l’indemnité parlementaire), complétée par l’indemnité de résidence (54,87 €) et l’indemnité représentative de frais (1 883,95 €), soit un total brut mensuel de 3 767,91€.

La plupart des membres reversent leur indemnité à l’organisation qui les a désignés au Conseil.

Un système de retenue est appliqué en cas de d’absentéisme.

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2012/10/combien-coute-le-cese/


 

Pour en savoir un peu plus sur le CESE, une petite vidéo qui vous éclairera forcément.


 

Commenter avec votre compte Facebook

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte juillet 27, 2015 15:15
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. remi juillet 27, 15:29

    qui a part rené depuis 30 ans sur l’ile je le voie ce battre
    pour St Martin souvent dans le geste et l’action loin des lumières de la ville alors oui il nous faut rené pour l’ile parce que l’ile vie en lui et sa famille

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*