La SEMSAMAR fête ses 30 ans… il est temps de parler “avenir” !

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte juin 24, 2015 14:48

La SEMSAMAR fête ses 30 ans… il est temps de parler “avenir” !

C’est pour répondre à cette question qu’était organisé le vendredi 19 juin un “Colloque sur l’avenir et les missions de l’outil SEMSAMAR au service de la collectivité de Saint-Martin”. A travers cette grand messe, il s’agissait pour la direction et les administrateurs présents, de recueillir au plus près le sentiment, les préconisations, les desiderata de ceux censés être les premiers concernés, décisionnaires, porteurs de projets, prestataires ou partenaires… quant à leur vision de l’avenir de la SEMSAMAR en général et de la projection des missions de l’outil sur le territoire en particulier. 5 des 6 administrateurs (link administrateurs) nommés par la Collectivité étaient d’ailleurs présents, Monsieur Villier étant hors du territoire.

Oui… sauf que… malgré une participation correcte, de plus renforcée par une présence journalistique guadeloupéenne forte, de nombreux fauteuils sont restés vides sclérosant de fait un débat qui se voulait axé sur la dimension terrain de la SEM, participatif, fédérateur et hors aléas judiciaires ou individuels au nom et au bénéfice du territoire qui l’a vue naître.

Ce parti pris participatif et constructif n’était visiblement pas partagé par tous malgré une prestation toujours remarquée du Directeur de la SAMAGEST, filiale de la SEMSAMAR, Monsieur Hervé Dorvil, modérateur de l’évènement. Manquaient donc à la richesse des échanges et malgré un sujet qui engage le territoire sur une multitude d’aspects :

  • une partie du conseil d’administration dont les deux administrateurs privés saint-martinois (Simon Smadja de la Société foncière de l’Anse Marcel,  et Louis-Constant Fleming pourtant père de l’outil).
  • une large partie du conseil territorial : aucun élu de la majorité (hormis les 4 représentants de la COM au Conseil d’administration de la Semsamar), aucun élu de l’opposition (hormis le député Daniel Gibbes lui aussi administrateur), aucun élu indépendant même s’il n’en est qu’un.
  • les membres de l’association du BTP qui ont pourtant régulièrement de nombreuses choses à dire ou à redire.
  • une bonne part des représentants des sociétés passées ou actuelles, pourtant nombreuses, qui ont bénéficié ou bénéficient encore des retombées des investissements de la SEM
  • les éminents représentants d’associations socio-professionnelles et commerçantes ou de la plateforme d’initiative locale

Cela nous rappelle alors que si à 30 ans, on est suffisamment mûr pour décider, c’est également l’âge auquel on n’a plus le droit à l’erreur de nos 20 ans. 30 ans, c’est le passage irrémédiable dans la vie d’adulte confirmé, celui où les parents observent normalement avec bienveillance la réussite des projets et des carrières tentant encore d’y mettre leur grain de sel tant l’ombilic est bien présent.

Quoiqu’il en soit, ceux qui avaient fait le déplacement auront pu entendre :

  • Wendel Cocks, Président du C.A / Vice-President du Conseil territorial, réaffirmer sa volonté de voir la SEM jouer un rôle différent dans le développement et l’évolution de Saint-Martin et en phase avec les besoins identifiés par la Collectivité
  • Marie-Paule Belenus Romana, Directrice Générale de la SEMSAMAR, rappeler la bonne santé financière de la SEM et détailler les réalisations (et elles sont nombreuses…) Madame Belenus Romana a également réaffirmé sa volonté aujourd’hui confortée par le renouvellement de son mandat par le CA de poursuivre le travail engagé à la barre du “navire amiral” sur la voie d’un développement concerté, dans la direction indiquée par le Conseil d’administration.
  • un ancien maire, Albert Fleming, d’abord hésitant à monter sur l’estrade à l’invitation du Président, réussir à la vue des chiffres à oublier sa position d’il y a 30 ans qui l’avait amené à ne pas faire le choix de l’actionnariat pour finalement féliciter et remercier l’équipe en place pour le travail accompli pour et à Saint-Martin

Évidemment et sans surprise, les quelques autres interventions en la matière ont unanimement souhaité un recentrage des pôles décisionnels au siège, accompagné d’un apport “en matière grise” adapté et local (Frantz Gumbs, ancien Président de la Collectivité) afin de porter une “mutation” des missions de la SEM du logement social vers des projets structurants (Georges Gumbs, Président du CESC). La Vice-Présidente Ramona Connor en a profité pour souligner le rôle de la SEM dans l’action sociale locale et pour rappeler qu’elle représentait un levier efficace et nécessaire dans le cadre du rattrapage infrastructurel impérieux à destination des plus faibles, des personnes en situation de handicap ou de nos aînés. Le Député Gibbs a lui aussi souhaité qu’une utilisation plus large de la SEMSAMAR puisse voir le jour à Saint-Martin.

Alors, vu de loin, on se dit qu’en fait, toutes et tous semblent vouloir la même chose, élus, administrateurs, directrice, autres responsables : une SEMSAMAR qui n’oublie pas ses parents, son village natal, le jour de la fête des mères ou des pères, la distribution de cadeaux même lorsqu’elle s’émancipe ailleurs. Et vu de loin également, on peine à comprendre ou à croire ce qui se trame réellement sur le canevas qui porte la SEM et quelle sera le dessin final tant les fils (ou les mains qui les tiennent) sont complexes, interdépendants, parfois grossiers, parfois trop fins, parfois locaux, parfois lointains.

Pourtant, le point numéro 9 du conseil territorial en forme de gâteau d’anniversaire risque de ressembler à la bougie explosive qui pourrait bien gâcher la fête et créer cette fracture familiale, celle qui amène les membres d’un même ensemble à se tourner le dos et aux plus jeunes à prendre le large. Pas d’angoisse, il y aura forcément des convives qui trouveront les miettes à leur goût et qui trouveront même opportun d’inviter quelques cousins venus d’ailleurs pour les partager.


Commenter avec votre compte Facebook

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte juin 24, 2015 14:48
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*