Réunion commission ORSEC saison cyclonique 2015 : Le passage de Gonzalo est encore bien présent dans les esprits

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 7 Juin 2015 09:47

Réunion commission ORSEC saison cyclonique 2015 : Le passage de Gonzalo est encore bien présent dans les esprits

La réunion annuelle de préparation de la saison cyclonique 2015 organisée par la commission ORSEC a eu lieu vendredi matin à l’Hotel de la collectivité sous la présidence de madame Aline Hanson.

Cette réunion permet comme chaque année de faire le point avec tous les acteurs locaux sur les moyens à disposition et l’ensemble des besoins pour la période cyclonique qui court du 1er juin au 30 novembre (Collectivité, Préfecture, EDF, Getelec, Port, Ctos, Police et gendarmerie, Hôpital etc.)

Monsieur Emmanuel Effantin (chef de cabinet de madame la préfète) pour la préfecture et madame Charlotte Terrac pour la Collectivité (chargée de mission Cellule des risques naturels) ont présenté les phases de vigilances et les consignes à respecter par la population en cas de phénomène.

gonzalo

L’ouragan Gonzalo le jeudi 16 octobre au large des Bermudes. PHOTO AFP / NASA

Le passage de Gonzalo sur les îles du nord est encore bien présent dans les esprits :
Rappelez-vous, en 2014, nous sommes passés d’alerte Orange Tempête à Rouge Cyclone en quelques heures. Si la démonstration devait être faite, le 13 octobre 2014 restera pour certainement quelques temps dans les mémoires…
La piqure de rappel sur les dangers et la violence d’un phénomène cyclonique lors du passage de l’ouragan de classe 1 “Gonzalo” a laissé des traces dans les esprits tout en mettant en évidence quelques dysfonctionnements dans l’organisation de la saison cyclonique.

La préfecture a rappelé les bases des phases d’alerte météo en précisant qu’il fallait rester dorénavant plus vigilant sur les délais entre deux bulletins. “La météo n’est pas une science exacte” a rappelé Emmanuel Effantin, “Gonzalo nous a tous surpris par la rapidité de son renforcement” a-t-il poursuivi tout en précisant que les services de l’État ne pouvaient pas être partout et que la population se devait d’être responsable. En période cyclone, la population ne doit pas attendre l’alerte rouge pour acheter des provisions, de trouver un poste de radio ou de vérifier son embarcation. Il a rappelé l’événement malheureux du naufrage du canot de la SNSM lors d’une intervention pour venir en aide à une famille restée à bord de son bateau malgré les alertes météos des autorités.

C’est vrai que Gonzalo a surpris les autorités comme la population par son renforcement parabolique qui s’est fait en quelques heures. C’est plus surprenant cependant que les propriétaires de bateaux ne l’aient pas anticipé et n’aient pas pris la situation au sérieux. Un marin sait pertinemment que les tempêtes en octobre peuvent se renforcer très rapidement et de nombreux paramètres techniques naturels expliquent cela. Malheureusement, de nombreux propriétaires de bateaux ne le savaient probablement pas et/ou ont relativisé la menace… le fameux syndrome Pierre et le Loup.

4850560legend-pngQuelques points traités en réunion pour la saison cyclonique 2015 :

  • Le directeur du Port de Galisbay a précisé les actions menées systématiquement en cette période sensible en rappelant que le personnel portuaire effectuait, grâce au Zodiac du port renforcé des appels via la VHF, des actions d’information auprès des navires à proximité dès que cela était nécessaire.
  • L’hôpital de Saint-Martin est prêt pour affronter la saison et recommande cependant à la collectivité de vérifier les ravines autour de l’établissement afin d’éviter toute inondation rapide en cas de phénomène météo important.
  • La générale des eaux a également expliqué l’organisation de la société et les actions entreprises en cas d’ouragan et semble désormais bien organisée pour affronter de tels évènements.
  • En ce qui concerne le ravitaillement alimentaire et en eau lors d’un ouragan, la CTOS a donné de précieuses informations sur sa capacité d’action vis à vis de la prise en charge des différents personnels de la collectivité, de la population qui se trouverait dans les abris cycloniques, entre autres.

De nombreux autres responsables des services ont aussi détaillé les mesures prises en cette période sensible. La police territoriale a par ailleurs expliqué qu’elle manquait encore d’un système d’alerte sonore embarqué sur les véhicules de services afin d’avertir si nécessaire la population sur l’imminence d’un danger, tout en regrettant toujours en 2015 l’absence de sirène d’alerte à Saint-Martin. La présidente Aline Hanson a souligné qu’il fallait tout mettre en œuvre pour résoudre ce problème rapidement.

Pour résumer, il faut croire que les différents services publics ont revu quelques dispositifs dans la chaine d’alertes ce qui devrait améliorer la réactivité et la prise de décision au prochain événement météorologique majeur qui susceptible d’affecter notre île. Des dispositions importantes qui devraient rassurer la population pour cette saison 2015 même si elle s’annonce d’après les révisionniste beaucoup plus calme que ces dernières années.

SXMINFO comme chaque année se fera un plaisir de suivre avec vous toute menace sérieuse. En phase d’alerte, visitez la page “activité cyclonique en cours“. Vous trouverez de précieuses informations sur l’événement météo en cours. Vous pouvez aussi le reste du temps accéder aux différentes rubriques concernant la météo locale, caribéenne et internationale via un menu secondaire disponible sous le menu principal du site.

Ndlr: SXMINFO avait prévu le renforcement rapide de Gonzalo plus de deux heures avant le passage en vigilance rouge Alerte Cyclone par la préfecture en publiant un bulletin “Made in sxminfo” sur le danger et la grande probabilité que la tempête Gonzalo se transforme en ouragan et que celui-ci nous affecterait directement (Article ICI). 

 MISE EN GARDE FORMELLE :
Lorsqu’un phénomène de type cyclonique approche de nos îles, SXMINFO analyse et décrypte avec ses propres moyens des données météorologiques de différents organismes afin d’éclairer le lecteur et ne peut en aucun cas être tenu responsable des conséquences directes et indirectes qui pourraient en découler en suivant ces éventuelles recommandations.
Seuls les services de météorologie de Météo France ainsi que les préfectures sont en mesure de déclencher les alertes.
 

 

La collectivité rappelle par les documents suivants de précieuses informations pour la saison cyclonique et invite une fois de plus la population à en prendre connaissance :

 

 

LISTE-DES-ABRIS-CYCLONIQUES-2015

 

Téléchargements PDF :

Télécharger (PDF, 152KB)

Télécharger (PDF, 84KB)

Télécharger (PDF, 133KB)

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 7 Juin 2015 09:47