Patrimoine naturel des outre-mer, une nature d’exception

Autre
Par Autre avril 7, 2015 17:57

Patrimoine naturel des outre-mer, une nature d’exception

Les régions et collectivités d’outre-mer abritent des espèces et des écosystèmes d’une valeur écologique, économique et sociale inestimable.

Coraux par transparence sentier sous-marin - Crédit photo : Thomas Rousse

Coraux par transparence sentier sous-marin – Crédit photo : Thomas Rousse

En 2014, la LPO, AMAZONA en Guadeloupe, le GEPOG en Guyane, les Naturalistes de Mayotte, la SEOR à La Réunion et la SCO en Nouvelle Calédonie ont conduit une étude socio-économique portant sur 6 sites : 5 réserves naturelles et 1 parc provincial, afin d’évaluer les ressources générées par les espaces protégés.

Les résultats de cette étude montrent que la préservation et la valorisation de cette biodiversité est source de développement des territoires. Et pour cause : les retombées socio-économiques, directes, indirectes et induites de ces 6 sites sont supérieures aux coûts de gestion. En outre une nature en bonne santé produit non seulement des biens et services dont notre société dépend (nourriture, eau, air pur…) mais constitue également une source de bien-être non négligeable pour les populations (amélioration de la santé physique et mentale, loisirs, etc.). En d’autres termes, les retombées dépassent de loin la mission première des aires protégées.

Découvrez à travers 6 exemples concrets, les avantages induits par la création d’espaces naturels protégés.

(Source – LPO)

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

Autre
Par Autre avril 7, 2015 17:57

Les dernières infos

Suite...