AVAAZ – 3000 milles nautiques au milieu du Pacifique sans un signe de vie…

Autre
Par Autre mars 25, 2015 15:41

AVAAZ – 3000 milles nautiques au milieu du Pacifique sans un signe de vie…

Au retour de sa dernière traversée du Pacifique, Ivan Macfadyen, un navigateur chevronné, a sonné l’alarme: “D’habitude, je vois des tortues, des dauphins, des requins et des nuées d’oiseaux. Mais cette fois-ci, je n’ai pas observé un seul signe de vie pendant 3000 milles nautiques”.

Cet immense océan autrefois vibrant de vie est désormais un champ d’ordures où règne un pesant silence.

Les experts appellent cela une catastrophe silencieuse. Nous sommes peu nombreux à en être témoins, et pourtant nous sommes les responsables: la surpêche, le dérèglement climatique, l’acidification et la pollution sont en train de dévaster nos océans et de décimer des espèces entières. Et il ne s’agit pas uniquement de la disparition d’une splendeur de la nature qui existe depuis des millénaires: ce désastre a un impact direct sur notre climat et sur la vie sur Terre.

Mais il nous reste une chance d’agir et 2015 pourrait être l’année où nous changeons la donne. L’Onu est en train d’envisager la mise en place d’un programme pour mettre fin au pillage des ressources et à la pollution en haute mer, et le Royaume-Uni vient d’annoncer qu’il allait créer la plus grande réserve marine du monde dans une zone qui fait partie des endroits les plus préservés du globe!

La seule chose qui nous empêche réellement d’obtenir davantage d’avancées de ce genre, c’est le manque de volonté politique. Mais faire monter la pression citoyenne sur les décideurs pour les forcer à agir, c’est justement ce que notre communauté sait faire.

Nous avons déjà contribué à la création de deux des plus grandes réserves marines du monde. Si nous sommes assez nombreux à participer maintenant, nous renforcerons notre équipe en charge des océans et ferons entendre les 41 millions de voix de notre communauté lors de chaque réunion internationale sur les océans pour mettre fin à cette catastrophe silencieuse.

Le récit que nous livre Ivan de son voyage apocalyptique est un appel à l’action. Commençons sans perdre une seconde!

Cliquez ici pour promettre d’aider la campagne d’Avaaz sur les océans — nous ne débiterons votre promesse que si nous recevons assez pour renforcer nos efforts:


C’est un combat entre nous et les pollueurs, les empires de la pêche et l’agriculture industrielle. En ce moment même, des chalutiers raclent le fond des océans et utilisent des filets illégaux de la taille d’un terrain de football pour attraper le plus de poissons possible, et 80% de la pollution marine provient des engrais, des pesticides et du plastique. Les rapports sont alarmants: en moins de 50 ans, les poissons risquent de disparaître de nos océans. Dans 100 ans, ce sont les barrières de corail qui pourraient s’éteindre.

Mais de la même manière que les réserves naturelles peuvent restaurer la vie terrestre, des réserves marines peuvent réhabiliter les écosystèmes océaniques. Si nos gouvernements créaient des sanctuaires marins suffisamment grands et votaient des lois de protection, les océans pourraient revenir à la vie.

Si nous sommes assez nombreux à participer maintenant, nous pourrions créer un réseau de sanctuaires marins dans le Pacifique, l’Antarctique et l’Atlantique, nous opposer à la pêche illégale et l’agriculture industrielle là où elles ravagent des zones vierges et lutter pour un traité contraignant sur la haute mer afin que 64% de la surface des océans soit protégée!

Le célèbre explorateur des mers Jacques Cousteau disait: “les gens protègent ce qu’ils aiment.” Participons maintenant et soyons une source d’inspiration pour des millions de personnes afin qu’elles tombent à leur tour amoureuses des océans et en protègent les trésors.

Cliquez ci-dessous pour promettre ce que vous pouvez! Avaaz ne débitera votre promesse de don que si vous êtes assez nombreux pour faire une différence:

Nous sommes à un moment précaire où les extinctions d’espèces marines sont encore moins nombreuses que celles des espèces terrestres et où les écosystèmes marins s’affaiblissent moins vite que leurs homologues terrestres. Nous n’avons pas encore passé le seuil critique pour les océans, mais ce sera le cas si nous n’agissons pas bientôt, à la mesure de l’énormité du problème. Il n’existe pas d’autre communauté dans le monde capable de le faire.

Avec espoir et reconnaissance pour cette incroyable communauté,

Emma, Nell, Alice, Maria Paz, Diego, Danny, Risalat et toute l’équipe d’Avaaz


POUR PLUS D’INFORMATIONS:

Océans: la vie marine menacée d’extinction (La Presse)
http://www.lapresse.ca/environnement/especes-en-danger/201106/20/01-4410916-oceans-la-vie-marine-menacee-dextinction.php

Les associations de protection de l’environnement demandent au Royaume-Uni la création de la plus grande réserve marine du monde (The Guardian, en anglais)
http://www.theguardian.com/environment/2015/feb/10/conservationists-call-for-uk-to-create-worlds-largest-marine-reserve

Les océans se vident de poissons, inexorablement (Entretien, Reporterre)
http://www.reporterre.net/Les-oceans-se-vident-de-poissons”

Pitcairn veut créer la plus grande réserve marine du monde (Le Marin)
http://www.lemarin.fr/articles/detail/items/pitcairn-veut-creer-la-plus-grande-reserve-marine-du-monde.html

À l’ONU, un pas important pour la protection de la haute mer (Le Monde)
http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/01/24/a-l-onu-un-pas-important-pour-la-protection-de-la-haute-mer_4562879_3244.html

L’état catastrophique de nos océans nécessite des mesures d’urgence (Notre Planète)
http://www.notre-planete.info/actualites/3840-etat-oceans

L’océan est malade (Newcastle Herald, en anglais)
http://www.theherald.com.au/story/1848433/the-ocean-is-broken/–this/

Commenter avec votre compte Facebook
Autre
Par Autre mars 25, 2015 15:41

Les dernières infos

Suite...