Politique : Intervention de René-Jean Duret lors de la visite du Préfet Jacques Billant

René-Jean Duret
Par René-Jean Duret 30 Déc 2014 16:14

Politique : Intervention de René-Jean Duret lors de la visite du Préfet Jacques Billant

Le “nouveau” Préfet de région Guadeloupe, représentant de l’État dans les collectivités de Saint-Barthélemy et Saint-Martin nommé au mois de novembre dernier, Jacques Billant, était en visite à visite officielle à Saint-Martin mercredi 17 décembre.

A cette occasion, il a rencontré comme il se doit les élus du Conseil territorial qui ont pu, comme il se doit aussi, lui dresser de vive voix un état de la situation locale.

Ci-dessous, l’intervention de René-Jean Duret, Président du groupe des élus RRR à cet égard :

René-Jean DURET

René-Jean DURET

Monsieur le Préfet de Région,

En ma qualité de Doyen et de Président du groupe majoritaire des élus de ce Conseil territorial, et au nom de tous mes collègues, je vous souhaite la bienvenue sur notre île « siamoise » franco-hollandaise, et plus précisément à SAINT-MARTIN NORD, dont vous êtes le représentant officiel de l’Etat, depuis cette très lointaine petite ville de Basse-Terre, tout au sud des îles du sud.

Permettez-moi aussi de vous suggérer, Monsieur le Préfet de Région, de rajouter un « s » à « région » sur vos cartes de visite et sur vos lettres à en-tête. En effet, notre Collectivité est, elle aussi, une région ultrapériphérique à part entière, au même titre que la Guadeloupe. Suite à notre nouvelle requête d’un code NUTS de niveau 2, nous avons reçu, récemment, une réponse inadmissible du Ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, qui n’est ni plus ni moins qu’un copier-coller d’un courrier du DG de l’INSEE déjà reçu l’an passé, d’après laquelle, au niveau communautaire, nous n’aurions ni la population ni la superficie suffisantes pour y prétendre. Pourtant il y a des contre-exemples de classification de niveau NUTS 2 en Europe, avec l’archipel des Aland (26 000 habitants) en Finlande, ou les enclaves espagnoles de Ceuta et de Melilla (moins de 20 km2 chacune) sur la côte marocaine de la Méditerranée.

Cela dit, une convention entre l’Etat, l’INSEE et notre Collectivité est en cours de signature pour un diagnostic territorial. C’est un premier pas. Mais il faudra aller plus loin, pour que l’Etat assume toutes ses responsabilités, conformément à sa politique générale sur l’égalité des territoires, afin que nous puissions obtenir toutes les statistiques indispensables au développement de notre collectivité.

Philippe CHOPIN, votre Préfet délégué, vous a certainement déjà fait part de mes mauvaises manières quand je réclame régulièrement, à corps et à cri, la mise en place urgente d’un PLAN MARSHALL pour notre Collectivité, afin de rattraper notre retard structurel de 30 ans, en matière d’infrastructures économiques et touristiques, comme cela est prévu dans notre loi organique ; ou bien quand je stigmatise les carences, les défaillances et les dysfonctionnement de l’Etat à Saint-Martin, même si je reconnais que vos services locaux font du mieux qu’ils peuvent, malgré le très peu de moyens humains et matériels dont ils disposent.

Le 14 avril 2013, à l’Assemblée Nationale, en réponse à une question de notre collègue et député Daniel Gibbs, M. Manuel Valls, alors Ministre de l’Intérieur, avait déclaré : « Vous pouvez compter sur la détermination du Gouvernement… Saint-Martin a été trop longtemps abandonnée, le Gouvernement veut répondre à ce défi !». Bien qu’il soit maintenant le Chef du Gouvernement, nous attendons toujours la réponse à ce défi. Mais, comme Sœur Anne, nous ne voyons rien venir…!

L’ancien Président Alain Richardson et moi-même lui avions pourtant envoyé une lettre ouverte d’invitation, à l’issue de laquelle il avait accepté de compléter son programme de voyage aux Antilles, en rajoutant une escale à Saint-Martin. Malheureusement, avec l’affaire Léonarda, sa route du Rhum a été raccourcie par la déroute des Roms !

Monsieur le Préfet, nous ne sommes pas seulement l’enfant le moins favorisé d’une île « siamoise ». Nous avons surtout le sentiment d’être un enfant bâtard de la République française.

Comme vous l’ont exposée en détail notre Présidente et ses Vice-Présidents, notre situation socio-économique est explosive : Nous avons une démographie galopante, un chômage croissant, une jeunesse sans emplois, une économie et des commerces moribonds. Et tout cela va nous péter à la figure, si rien de concret ne se réalise très rapidement !

Excusez-moi de vous agresser bille en tête, Monsieur le Préfet, dés votre première visite sur notre île, mais, face à l’Etat sourd et aveugle, il est normal qu’on Braille…!

 René-Jean Duret,

Conseiller territorial, Président du groupe majoritaire RRR des élus de la Collectivité de Saint-Martin

René-Jean Duret
Par René-Jean Duret 30 Déc 2014 16:14

Les dernières infos

Suite...
Abonnement WPServeur
Euro0.9161
18 Juil · CurrencyRate · USD
CurrencyRate.Today
Check: 18 Jul 2024 17:05 UTC
Latest change: 18 Jul 2024 17:00 UTC
API: CurrencyRate
Disclaimers. This plugin or website cannot guarantee the accuracy of the exchange rates displayed. You should confirm current rates before making any transactions that could be affected by changes in the exchange rates.
You can install this WP plugin on your website from the WordPress official website: Exchange Rates🚀