Saint Barthélemy – Election de la liste Entreprendre à la CEM

Rédaction
Par Rédaction décembre 15, 2014 10:49

Saint Barthélemy –  Election de la liste Entreprendre à la CEM

C’est mercredi prochain, le 17 décembre, que la liste Entreprendre élue le 6 décembre dernier à la Chambre Economique Multiprofessionnelle (CEM) de Saint Barthélemy prendra ses fonctions et élira son Président en la personne logiquement de Thierry DUTOUR, tête de liste.

Ont ainsi été (re)portés à la tête de la CEM :

  • Liliane DEPARDIEU (Collège profession libérale assimilée)
  • Malin KIRSCHER (Collège profession libérale réglementée)
  • Thierry PERIE (Collège Industrie)
  • François BINET de BOISGIROULT de SAINTE PREUVE, Catherine CHARNEAU, Raoul DANET, Thierry DUTOUR, Mickaël LEDEE (Collège services commerciaux)
  • Marc COIA, Laurent GRENDENE, Jérôme QUESTEL (Collège Métiers et Artisanat)
  • Franck MATHEVET, Marko NAJMAN, Angelo PAILLET (Collège Commerces)

Rappelons ici que la Chambre Economique Multiprofessionnelle – CEM est un établissement public territorial, créé par la délibération 2007-023 CT du Conseil Territorial le 20 Décembre 2007 afin de représenter auprès des pouvoirs publics les intérêts du commerce, de l’industrie, des services, des métiers et des professions libérales de Saint-Barthélemy, sous la tutelle du Conseil Territorial de Saint-Barthélemy. 

Dans ce cadre ces missions et attributions sont définies comme suit  :

Envers les Entreprises

  • assurer la tenue du CFE
  • apporter une assistance technique à ses ressortissants
  • organiser l’apprentissage
  • favoriser la formation professionnelle des chefs d’entreprises et des salariés de chaque secteur d’activité
  • favoriser la délivrance des diplômes d’artisan et de maître artisan
  • procéder à toute étude utile à ses ressortisants

Envers les institutions

  • donner à la collectivité un avis et des informations sur toutes questions économiques
  • présenter ses vues sur les moyens d’accroître la prospérité et le développement économique harmonieux de Saint-Barthélemy
  • donner son avis sur :
    -les règlements relatifs aux usages commerciaux
    -les projets d’aménagement d’équipement ou d’installation portuaire ou aéroportuaire.
    -toute matière légale ayant trait à ses contributions.

Pour le développement de l’île

  • promouvoir l’île de Saint-Barthélemy et participer aux salons professionnels
  • contribuer à l’expansion internationale et à la promotion des produits à l’exportations.

Ces élections ne manquent évidemment pas de nous rappeler les élections consulaires de Juin dernier à Saint-Martin, au-delà de la similitude des noms de listes (Entreprendre ensemble à Saint-Martin pour mémoire) et du  caractère unique des candidatures. A ce propos, on ne saurait d’ailleurs dire s’il est lié à une pénurie de candidats ou de motivation, ou s’il s’agit d’un signe de rassemblement raisonnable ?

Notons également que la participation à Saint Barth s’est “élevée” à 6,2% seulement tandis qu’à Saint-Martin, elle a su atteindre la moyenne nationale des 18% alors même que les fichiers consulaires ne reflètent pas la réalité économique locale. En effet, de nombreuses entreprises y figurent encore à tort.

Les problématiques et enjeux étant bien trop différents pour pouvoir tirer des conclusions communes aux deux territoires, on peut tout de même s’interroger globalement sur l’intérêt que suscitent ou revêtent ces outils dans notre contexte actuel, et à l’orée des prochaines élections territoriales…

Commenter avec votre compte Facebook
Rédaction
Par Rédaction décembre 15, 2014 10:49

Les dernières infos

Suite...