CEGOM : “Nous avons attendu : à quand le changement ?”

Autre
Par Autre 15 Sep 2014 13:55

CEGOM : “Nous avons attendu : à quand le changement ?”

LE CÉGOM SALUE L’ACTION DE SOPHIE ÉLIZÉON EN MATIÈRE DE FORMATION DES AGENTS DE L’ÉTAT

La fédération ultramarine, reçue pour la deuxième fois par la déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des Français/es d’outre-mers, a également rappelé sa demande d’une étude publique sur leurs conditions de vie.

– – –
Paris, lundi 15 septembre 2014
Communiqué de presse n°TRF2014-01J3
– – –

Pour la seconde année consécutive, le Cégom a sollicité un entretien avec Sophie ÉLIZÉON, déléguée interministérielle pour l’égalité des chances des Français/es d’outre-mers, afin de lui présenter son audit annuel, intitulé cette année «Nous avons attendu: à quand le changement?»

Le Cégom, qui publie un verbatim de cet entretien, a ainsi abordé les six titres de revendications issus de ses audits annuels: emploi & jeunesse en difficulté; cherté de la vie; conditions de vie & de santé; racisme & discriminations; culture & mémoire; soutien au tissu associatif (voir https://www.facebook.com/930170596997293).

Le Cégom salue notamment les perspectives ouvertes par la déléguée interministérielle en matière, d’une part, de formation des services de l’État (quant à l’histoire & à la culture des Français/es d’outre-mer) ou, d’autre part, de publication anonymée des départements de naissance des usager/e/s de ces services (sujet duquel le Cégom avait saisi, le 22 mai, le Défenseur des droits ainsi que Mme ÉLIZÉON).

Le sociologue Pierre PASTEL, président du Cégom, a déclaré: «D’une année sur l’autre, nous observons que nos revendications sont entendues avec attention par la déléguée interministérielle. Cependant, certaines restent en souffrance: ainsi, l’étude sur les conditions de vie & de santé des Français/es d’outre-mers, prévue par la mesure n°60 des États généraux de l’outre-mers, reste dans les limbes. De même, nos associations ne disposent toujours pas du cadre national qu’elles attendent pour faciliter leur participation aux politiques locales de lutte contre les discriminations.»

Pour le Cégom,
 
– – –
Pierre PASTEL,
président national 
– – –
Paul YOBO-LADA,
porte-parole national

Autre
Par Autre 15 Sep 2014 13:55