Russie – Ukraine . La situation en dérapage incontrôlé ?

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE août 17, 2014 17:46

ukraine-russieRéunion diplomatique à Berlin pour calmer le jeu ?  Le but ultime de voir revenir autour de la table une négociation d’apaisement entre Kiev et le Kremlin devient critique et de plus en plus compliqué.

Le fait est; ces dernières heures, la situation sur le terrain ne fait que s’envenimer. Kiev a affirmé dimanche 17 août que la Russie avait introduit en Ukraine trois lance-roquettes multiples Grad depuis son territoire et dénoncé dix violations de l’espace aérien par des drones russes.

L’accusation survient alors que vendredi, Kiev avait affirmé avoir en partie “détruit” une colonne de blindés russes. L’introduction de cette colonne en Ukraine vue par des journalistes britanniques et confirmée par Kiev a provoqué une vague de réactions indignées en Occident.

Le Kremlin de son coté, a démenti quelques minutes plus tard les informations relayées par Alexandre Zakhartchenko, premier ministre de la République populaire de Donetsk autoproclamée, selon lesquelles la Russie a livré des équipements militaires aux séparatistes pro-russes en Ukraine.

Nous l’avons répété à plusieurs reprises que nous ne livrons aucun équipement militaire là-bas“, a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov, cité par les agences de presse russes.

Un Mig-29 de l’armée ukrainienne abattu

Un avion de chasse MiG-29 de l’armée ukrainienne a été abattu par les séparatistes dans la région de Lougansk (est de l’Ukraine), a annoncé à l’AFP un porte-parole militaire ukrainien.

Un MiG-29 a été abattu par les terroristes dimanche matin après avoir mené à bien sa tâche et liquidé un groupe de rebelles“, a précisé Léonid Matioukhine, porte-parole de l’opération militaire ukrainienne dans l’Est. “Le pilote s’est éjecté. Après une opération de recherche, il a été retrouvé et se trouve actuellement dans un endroit sûr“.

Frank-Walter Steinmeier : La situation actuelle risque de “déraper”.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier, a estimé dimanche qu’il fallait à tout prix éviter “une confrontation directe entre forces armées ukrainiennes et russes”, vers laquelle la situation actuelle risque de “déraper”.

Commenter avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE août 17, 2014 17:46
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*