UNESCO. 20e anniversaire du programme “La route de l’esclave”

Jacques Gernez
Par Jacques Gernez juillet 23, 2014 16:13

UNESCO. 20e anniversaire du programme “La route de l’esclave”

PUB

L’ignorance ou l’occultation d’événements historiques majeurs constitue un obstacle à la compréhension mutuelle, à la réconciliation et à la coopération entre les peuples. Aussi l’UNESCO a décidé de briser le silence sur la traite négrière et l’esclavage qui ont impliqué tous les continents et provoqué des bouleversements considérables modèlent en conséquence nos sociétés modernes.

Lancé en 1994 à Ouidah, au Bénin, le projet La Route de l’esclave poursuit un triple objectif:

  • Contribuer à une meilleure compréhension de ses causes et des modalités d’opération ainsi que des enjeux et des conséquences de l’esclavage dans le monde (Afrique, Europe, Amériques, Caraïbes, l’océan Indien, Moyen Orient et Asie) ;
  • Mettre en lumière les transformations globales et les interactions culturelles issues de cette histoire ; et
  • Contribuer à une culture de la paix en favorisant la réflexion sur le pluralisme culturel, le dialogue interculturel et la construction des nouvelles identités et citoyennetés.

Lancé en 1994, le projet de l’UNESCO La Route de l’esclave vise à améliorer la connaissance de la traite négrière, de l’esclavage et de leurs conséquences à travers la recherche scientifique, la publication des livres de référence, le développement des matériels éducatifs, l’inventaire des sites de mémoire, la promotion des cultures vivantes et la préservation des archives et des traditions orales liées à cette histoire. Le projet a eu un impact significatif et a notamment contribué à la reconnaissance de la traite négrière et de l’esclavage comme crime contre l’humanité par la communauté internationale en 2001.

Ce film présente la diversité des histoires et des patrimoines issus de la traite négrière et de l’esclavage. Grâce à la compilation d’images, aux narrations historiques et aux entrevues avec des experts de tous les continents, le documentaire montre comment les esclaves africains et leurs descendants ont contribué à façonner le monde moderne en remettant ainsi en question les théories erronées sur les «races». Son principal objectif est de donner une vision globale des différentes dimensions de la traite négrière et de l’esclavage et de poser des questions importantes sur leurs conséquences dans les sociétés modernes et sur la façon de gérer cette mémoire collective.


20e anniversaire du programme “La route de l’esclave” – Please save the date !

mercredi 10 septembre 2014 – Siège de l’UNESCO, Paris

10h-13h – Table ronde : Quelles contributions de l’UNESCO à la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine (2015-2024) ? (Salle IV).

13h-13h30 – Inauguration de l’exposition « Africans in India: from Slaves to Generals and Rulers » [Africains en Inde : des esclaves aux généraux et aux gouvernants] (Foyer Suffren).

14h30-18h30 – Cérémonie commémorative : Témoignages, empreintes et créativité. Cette cérémonie sera notamment marquée par du gospel, des chants de griots, du jazz, des percussions cubaines et la diffusion de vidéos. Parmi les intervenants figurent : Pedro Pires, ancien Président de la République du Cap Vert ; María Elisa Velásquez, Présidente du Comité scientifique du projet La Route de l’Esclave ; Michaëlle Jean, Envoyée spéciale de l’UNESCO pour Haïti et membre du Comité scientifique ; Hilary Beckles, membre du Comité scientifique ; et Marcus Miller, Artiste pour la Paix de l’UNESCO et porte-parole du projet. (Salle I).

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

Jacques Gernez
Par Jacques Gernez juillet 23, 2014 16:13

Les dernières infos

Suite...