LETTRE OUVERTE à Madame Aline HANSON, Présidente de la Collectivité de Saint-Martin

Autre
Par Autre mai 13, 2014 19:33

LETTRE OUVERTE à Madame Aline HANSON, Présidente de la Collectivité de Saint-Martin

Madame la Présidente,

C’est avec stupéfaction que nous avons lu dans la presse une publicité concernant la célébration du Drapeau Haïtien à Marigot dans un lieu public avec la présence de divers maires et personnalités de la République d’Haïti. Nous ne verrions aucun inconvénient à ce que cette célébration se fasse dans un lieu privé et au sein de leurs communautés. Le fait que cette célébration se fait dans un lieu public est une preuve que vous l’avez autorisée.et que vous avez sponsorisé cet évènement, vu la présence du Logo de la Collectivité de Saint-Martin sur cette publicité. Comment se fait-il que les élus de Saint-Martin puissent ainsi donner toutes les faveurs à une communauté étrangère qui, grâce aux politiques publiques de l’Etat, ont défiguré notre société saint-martinoise ?

Par ailleurs, le slogan « Une Nouvelle Haïti est en train de naître » que leur publicité véhicule est révélateur d’une provocation communautariste inacceptable. Pourquoi, pendant plus de vingt ans, tant de millions de francs et d’euros ont-ils été dépensés par l’Etat et la Commune pour leur soi-disant intégration, si on doit arriver à une telle démonstration de leur appartenance nationale sur notre île? De quel droit se le permettent-ils ? Estiment-ils que nous allons tous nous coucher par terre pour nous faire piétiner par eux ? Cela n’est pas le tempérament des Saint-Martinois, ni de leurs ancêtres, qui ont créé de toutes pièces leur société traditionnelle au lendemain de l’abolition de l’esclavage de 1848.
Il n’y aura pas de deuxième Haïti à Saint-Martin. Nous les Saint-Martinois, nous existons et nous ne dormons pas, rassurez-vous. Si l’Etat et la Collectivité appliquent cette politique confirmant ainsi le processus de substitution engagé, qui n’est aujourd’hui plus une fiction, mais une réalité flagrante, nous nous adresserons à des instances supérieures pour faire valoir nos droits humains élémentaires sur notre terre ancestrale.

Saint-Martin, partie nord, qui n’occupe que 52 kilomètres carrés ne peut accepter la misère, ni l’arrogance, de la Caraïbe. Saint-Martin, partie nord, se meurt depuis trente ans à cause de ces politiques inhumaines, discriminatoires, dégradantes, déshumanisantes. Saint-Martin, partie nord, notre joyau, notre perle, qui a su créer au cours des ans une société tolérante et accueillante, a été détruite par ces politiques irresponsables qui ne cherchent qu’à satisfaire la cupidité d’un petit nombre.
Nous savons tous que le dimanche 18 mai 2014, c’est la fête annuelle de St. Louis, notre seul village représentatif de notre culture, de nos traditions, de notre mode de vie. C’est la plus célèbre fête authentique de notre île. Et c’est ce jour que vous avez autorisé des étrangers à désacraliser, en faisant la démonstration de leur domination nationale. Cela nous dérange dans notre « chair ». C’est source de cacophonie, rien qu’à y penser. Comment pouvez-vous permettre cela ? Vous autorisez des étrangers à manquer de respect à votre propre culture, à la mémoire de vos ancêtres, sur votre territoire, car c’est bien le sens de la Fête de Saint-Louis/Freetown/Rambaud/Colombier/Friars’Bay, initiée par notre regrettée Yaya. Vous marquez ainsi un précédent qui vous suivra tout le reste de votre vie. Nous vous demandons d’interdire cette manifestation pour des raisons de respect de notre intégrité culturelle et de maintien de l’ordre public sur notre territoire.

Dans l’espoir que la provocation cessera et que vous y veillerez, nous vous adressons nos respectueuses salutations.

Fait à Saint-Martin, le 8 mai 2014

Le Collectif des Natifs et Amis de Saint-Martin

Copie adressée à Monsieur le Préfet Délégué Frédéric CHOPIN

 

OPEN LETTER TO Mrs. Aline HANSON President of the Collectivity of Saint-Martin

Madame President,

It is with great astonishment that we have read a publicity concerning the celebration of the Haitian Flag in Marigot in a public location with the presence of various mayors and personalities from the Republic of Haiti. We would see no objection should this celebration take place in private circlesand within their communities. The fact that this celebration is on public premises is a proof that you have authorized it and that you have sponsored this event since the Logo of the Collectivity appears on this publicity. on account of State public policies, have disfigured our Saint-Martin society?

Furthermore, the slogan ”A new Haïti is being born” appearing on this publicity reveals an unacceptable provocation from this community. Why, then, so many millions of francs and euros have been spent by the State and the Commune for over twenty years for the purpose of their so-called integration, if the result is such a show of their national arrogance on our tiny island? Who gave them that right? Do they feel that we are going to just lie and allow them to trample upon us? That is surely not Saint-Martiners’ or their ancestors’ attributes, who have created their traditional society from scratch after the 1848 abolition of slavery.

There will be no second Haiti in Saint-Martin. We, Saint-Martiners, we exist and we are not sleeping, If the State and the Collectivity implement this policy, thereby confirming the process of substitution started, which today is no longer a fiction but a blatant reality, we will refer our plea to higher authorities to claim our elementary human rights on our ancestral land.

Saint-Martin, northern part, which covers only 21 square miles, cannot take in the poverty and haughtiness of the Caribbean. Saint-Martin, northern part, is dying for the last thirty years under the weight of those inhuman, discriminatory, degrading, dehumanizing policies. Saint-Martin, northern part, our jewel, our pearl, that was able to create a tolerant and friendly society, has been destroyed by these irresponsible policies as their only purpose has been to satisfy the greed of a few.

Everybody knows that Sunday 18 May 2014 is St. Louis Annual Fête, our only village representative of our culture, our traditions, our way of life. It is the famous authentic Fête on our island. And that is the day that you have authorized foreigners to desecrate by making a demonstration of their national domination. It is disturbing us to our “core”. It is a source of cacophony, just to think about it. How can you authorize such? You are authorizing foreigners to disrespect your own culture, the memory of your ancestors, on your territory, because that is the true meaning of Saint-Louis/ Freetown/Rambaud/Colombier/Friars’Bay Fête, initiated by our lamented Yaya. You have created a precedent that will follow you for the rest of your life. We are asking you to stop this demonstration for reasons of respect of our tiny island’s cultural integrity and of maintenance of public order on our territory.

Hoping that you will see to it that this provocation ceases, please accept our respectful regards.

Saint-Martin, 8 may 2014

The Collective of Natives and Friends of Saint-Martin

Copy sent to Mr. Frederic CHOPIN, Prefect Delegate

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre mai 13, 2014 19:33
Écrire un commentaire

16 Commentaires

  1. Régis Bioret mai 13, 23:56

    Comme la FRANCE qui renie sa culture et ses valeurs ancestrales, SAINT MARTIN connaîtra une balkanisation de son territoire avec toutes les conséquences qui iront avec………

  2. Soualigasxm mai 13, 23:08

    Les propos que vous tenez Madame sont virulents , saupoudrés d’idées perçues……voire xénophobes !!!!
    Cette communauté souhaite tout simplement faire connaître sa culture au travers une pléiade d’activités culturelles.
    Vous les qualifiés par ces gens, ces étrangers mais sachez que la plupart d’entre eux sont nées ici et certains ont des parents saint martinois de souche !!!! Vous insultez ces st martinois d’origine haïtienne par l’un de leur parents en les qualifiant d’étrangers. St Martin est depuis des années une société multi culturelle et il faudra composer avec sa multi ethnicité qui fonde sa singularité !!!!!!!!!!!!!!

  3. jack mai 13, 23:53

    pourquoi madame ? il s’agit d’un collectif ! moi par contre, je souhaite savoir qui est ce collectif. les mots sont durs et inappropriés. je n’ose pas croire que c’est sérieux ou je me suis trompé d’endroit

  4. Victime-de-ma-couleur mai 14, 01:53

    Simplement voilà une des raisons que je ne me vois pas revenir a sxm après mes études. Le monde change mais pas st martin…

  5. Harry Potter mai 14, 06:19

    Bonjour,

    Cette lettre a été ecrite par une personne crétine, et qui est fière d’afficher son raisonnement d’imbécile cela ne fait aucun doute.

    Je reconnais dans ses propos discriminatoire les traces d’un manque d’éducation à tous les niveaux.

    Imaginons que demain le Canada célèbre le drapeau St-Martinois en plein Montréal, cette dame sera la première à ouvrir sa bouche pour dire haut et fort que “la culture St-Martinoise est reconnue etc”

    Mme, sachez pour votre gouverne que Haïti = première République Noire.

    Mme, sachez que le St Martinoisvde souche est un mythe. Tous les St Martinois sont un mélange inter-iles de la population.

    Donc votre lettre n’a d’égal que vous. Votre courrier de merde n’est que le reflet de votre état de merde intellectuel.

    C’est vous qui empêchez l’île d’avancer. Si vous voulez être utile, commencez à vous cultiver. Cherchez donc à vous instruire, allez dans les bibliothèques, lisez des livres.

    Afin de louvrir

  6. Manou mai 14, 08:00

    Le slogan ne veut pas dire que st Martin va devenir un deuxième Haïti, il invoque les changement qui sont en train de se mettre en place en Haïti. Ne vous inquiétez, vois nous avez toujours rappeler que l’on était pas chez nous on ne l’a pas oublié même pour ceux comme moi qui sont nés sur l’ile. Avant d’envoyer des lettres ouvertes vides de sens et de parler de choses que vous ne connaissez pas réfléchissez a deux fois. Ce courrier est d’un ridicule… Votre xénophobie transparait a chaque ligne… Après on parle de friendly island.. Lol … Qu’on ne vienne pas me dire après “saint Martin a besoin de ses jeunes. Après les études il faut revenir et faire prospérer l’ile avec nos acquis et nos nouvelles compétences” ce courrier montre clairement que même si on est né et avons grandi sur cette île, il ne voudrons jamais de nous…
    Le nouvel an chinois les fêtes traditionnelles indiennes le carnaval antillais dans les rues de Paris ne font pas couler autant d’encre…

  7. douleur mai 14, 09:25

    Triste réalité ou simple dérapage ?

  8. DaTruth mai 14, 12:52

    Reprenons l’idée globale et le contexte de la lettre pour comprendre ce qui veut être exprimés. La célébration haitienne n’est pas le problème, mais la date choisie pour cette dernière. Dans aucuns pays, une manifestation étrangère ne peut être prioritaire ou même égale à une manifestation locale. Vu qu’une manifestation locale concernant la culture de ce pays est déjà aux programmes, toutes autres manifestations doivent prendre le siège arrière. Parlant du carnaval antillais à Paris, il ne prend jamais lieu en même temps que le carnaval aux Antilles. Les fêtes étrangères sont tout à fait tolérer en France et dans les pays français, mais à aucun moment ces fêtes éclipsent les fêtes locales dites françaises. Ce dernier s’appelle le respect envers le pays dont nous résidons.

  9. Lm-a Valery mai 14, 18:18

    Abusé

  10. Imene mai 14, 15:10

    ceux que je sais: personne n’est jamais aller chez un ami ou un copain pour oublier qu’on est chez un ami c’est comme pour un enfant qu’on adopté cet enfant la il se sent aimer protéger ,qu’il a tout ceux qu’il veut en claquant des droits arriver d’un certain moment il se pose la question?ou je suis qui sont mes parents,un jour il va pose cette question:maman papa est ce que vous êtres mes vrais parents :ou bien suis un enfant adopte ,une question de lien du sang!!!!!! alors même-ci nous vivons ici a Saint-Martin enfantez,mariez naturalisez née grandir ect jamais nous oublieront nos origine la seule chose nous pouvons reconnaissant envers cette paye qui nous ont accueilli .pourquoi aucun noir n’a un paye nous étions ou bien nous sommes encore esclave de nos mentalité esclavagiste comme dit une histoire biblique même-ci nous sommes en Égypte nous oublierons jamais que nous sommes Israélite c’est pa la peine de nous rappelons toujours que nous sommes zort (es) c’est Dieu qui gère la situation merci c’est lui le créateur je moi vous aime tous

  11. lundi mai 14, 23:10

    Look my party going on with them or without them. These people never travel and use their passport.. well I lived in Holland, France, french St Marten and Dutch St Maarten . I visited , st Thomas, Puerto Rico, Miami, st Barths, total, Curacao, Barbados, Brussels, St Kitts ,Nevis , st Lucia and AXA and guess what I’ve learned to become multicultural and respect other for who they are. Any one knows the meaning of the EUROPEAN Union’s that red book lol passport .so if the French want to celebrates the flag on the French side we should tell them no ? I love Aruba day in St Maarten it show togetherness as one that’s what made the island a country. It because of the ignorance of the uneducated who speaks of selfishness .the betterment of our island , they worries are about a flag but not how can we keep marigot stores open.

  12. homme de la terre mai 14, 23:45

    ya que sur le nèt qu’une personne aussi mal eduqué sanguin et qui plus est raciste, peut ainsi s’exprimer….
    tout le monde est fièr de ses racines de sa culture….de son histoire !!! ce son ces différance qui font que la vie soit aussi interessante !!! on à tous le droit d’avoir de l’espoir que les choses s’arrange, meme si l’homme ne peut rien changer… laissez les espérer c’est un droit…s’exprimer est aussi un droit.. serions nous revenu au nasisme…. sachez cher monsieur que nous sommes tous des homme liés à la terre par l’histoire. nous avons tous le meme origin… si vous pouvez parler ainsi c que vous n”ête pas u homme. sans doute venez vous du singe qui lui même descend du plancton sans cervelle….. alors retournez chez vos ancètres peut être vous comprendront-il.

  13. Tous les mêmes. mai 15, 07:19

    Tout à fait d’accord, merci Homme de la terre !!!!

  14. DaTruth mai 15, 18:34

    Elle dit tout haut ce que tout le on pense tout bas. Bande d’hypocrite!!!!

  15. penséeunique mai 16, 09:02

    c’est la pensée unique qui prédomine dans cette affaire. Ce groupe de locaux qui parlent haut et fort pensent comme le reste des saint martinois. Ne pensez vous pas que la pomme est pourrie ?

  16. jp mai 18, 10:27

    le Pen n est pas nécessairement blanc le racisme et le nationalisme exacerbe sont les derniers refuges de la racaille…..

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire