Ukraine. Kiev et Moscou continuent de se défier

Autre
Par Autre 3 Mai 2014 10:18

Ukraine. Kiev et Moscou continuent de se défier

Les États-Unis ont appelé Kiev et Moscou à “restaurer l’ordre” après les violences “inacceptables” qui ont fait plus de 50 morts vendredi à Odessa, ville portuaire du sud de l’Ukraine épargnée jusqu’à présent par l’insurrection armée pro-russe qui s’étend dans l’est du pays.

Vendredi dans la soirée, un incendie “d’origine criminelle” a ravagé la Maison des Syndicats d’Odessa, causant la mort de 31 personnes: des militants pro-russes qui s’étaient barricadés dans ce bâtiment assiégé par les pro-Européens, selon le ministère de l’Intérieur ukrainien.

Une manifestation en faveur de l’unité de l’Ukraine avait auparavant été violemment attaquée par des militants pro-russes, se soldant par quatre morts et une quinzaine de blessés.

La Russie, qui a déclaré à maintes reprises ces derniers mois s’inquiéter pour la sécurité de la population russophone d’Ukraine qu’elle estime menacée, s’est dite “indignée” par ce “nouveau crime commis à Odessa”, faisant craindre une réaction virulente de Moscou.

Combat à Slaviansk

Plus tôt dans la journée, Barack Obama et la chancelière allemande Angela Merkel ont menacé la Russie de sanctions “sévères” en cas d’aggravation de la crise en Ukraine, où une offensive meurtrière a eu lieu pour le contrôle de Slaviansk, dans l’est.

L’Ukraine a en effet lancé vendredi une opération militaire dans les villes de Slaviansk et Kramatorsk, perdant quatre militaires et deux hélicoptères et s’attirant les foudres de la Russie. Entamée très tôt, l’opération s’est par la suite figée en un face-à-face sous tension, avant de reprendre dans la soirée en des “combats intenses”. Les rebelles avaient pour leur part fait état dans la journée d’un bilan de cinq morts, “trois membres des milices populaires et deux civils tués” dans l’assaut. Selon une porte-parole, les insurgés “ont perdu quatre à cinq postes de contrôle aux limites de la ville”.

Situation de Guerre avec de nouveaux combats

Les troupes ukrainiennes ont repris samedi le QG des services de sécurité à Kramatorsk, dans l’est de l’Ukraine. Le président de l’OSCE Didier Burkhalter estime que la situation risque de se dégrader. “Le QG des services de sécurité (SBU) à Kramatorsk est sous le contrôle de la Garde nationale”, a indiqué le ministère de l’Intérieur à Kiev samedi. Les forces nationalistes ont aussi pris le contrôle d’une tour de télévision.

Une opération “antiterroriste” avait été lancée la veille à Kramatorsk, mais aussi à Slaviansk, où les observateurs de l’OSCE ont été libérés samedi.

“Ce qui se passe dans la région de Donetsk et dans les régions de l’Est n’est pas un soulèvement passager, c’est une guerre”, a estimé le chef du centre antiterroriste ukrainien.

La situation dans l’est et le sud du pays risque de se détériorer rapidement, a prévenu le président de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Didier Burkhalter, qui appelle à des efforts conjoints pour retrouver la voie du dialogue.

Suivez le live de RFI avec Bertrand Haeckler et Daniel Vallot ( AFP et Reuters )

Autre
Par Autre 3 Mai 2014 10:18
Abonnement WPServeur




Euro0.9384
23 Avr · CurrencyRate · USD
CurrencyRate.Today
Check: 23 Apr 2024 04:05 UTC
Latest change: 23 Apr 2024 04:00 UTC
API: CurrencyRate
Disclaimers. This plugin or website cannot guarantee the accuracy of the exchange rates displayed. You should confirm current rates before making any transactions that could be affected by changes in the exchange rates.
You can install this WP plugin on your website from the WordPress official website: Exchange Rates🚀