L’Echomag n°11. Lurel: Retour en Guadeloupe – CCISM: Jean Arnell candidat !

Autre
Par Autre avril 29, 2014 19:48

L’Echomag n°11. Lurel: Retour en Guadeloupe – CCISM: Jean Arnell candidat !

L’édito de L’Echomag n°11

Outre-mer : Lurel sanctionné !

Critiqué sur sa «méthode de travail et sur des difficultés à arbitrer», Victorin Lurel n’a pas survécu au remaniement gouvernemental qui a suivi les élections municipales. Cette chronique d’un départ annoncé, puisque lui-même s’y était préparé, cache mal une véritable opposition entre l’actuel Premier Ministre, Manuel Valls, et l’ancien locataire de la Rue Oudinot. «Un ministre de l’outre-mer, ça doit calmer les tensions sur les dossiers sensibles, pas l’inverse» lui reproche-t-on à Matignon qui aurait même été tenté, à l’occasion du remaniement, de réintégrer l’outre-mer sous l’autorité du Ministère de l’Intérieur (comme avant 2012) voire de le transformer en Secrétariat d’Etat.

Lurel «le maçon tropical d’Ayrault», comme on aime à l’appeler dans les rangs de l’UMP Guadeloupéenne, n’a même pas pu sauver sa peau au nom du sérieux coup de main donné à Hollande en 2011 lorsqu’il accompagna le futur président à une audience en «tenue blanche fermée» au siège parisien du Grand Orient de France (GOF) dont il est membre et où il venait chercher les faveurs maçonniques.

Alors que le nombre de frères est généralement compté dans la composition d’un gouvernement, Lurel n’a pas, non plus, bénéficié d’un élan de fraternité de la part de Valls qui, s’il s’est écarté de toute activité chez les francs-maçons depuis plus de 10 ans, a quand même fréquenté, un temps, une des loges parisiennes du GOF.

Régulièrement opposé à Lurel sous le gouvernement Ayrault, on se rappelle que Valls avait programmé son voyage aux Antilles en 2013 en sachant pertinemment que son collègue de l’outre-mer serait indisponible ; retenu qu’il était par un colloque à la Réunion…

Evincé au profit de Georges Pau-Langevin (GPL) que la droite Guadeloupéenne considère comme «une femme d’appareil qui agira en bon soldat et dans la discipline», Lurel paie entre autres «une communication lyrique qui masqua mal l’absence de fonds» se plait-on à commenter chez ses opposants domiens.

Georges Pau-Langevin, troisième Guadeloupéenne de suite nommée à l’Outre-mer est au-devant de dossiers brûlants concernant Saint-Martin comme le toilettage de la Loi Organique ou encore une maison d’arrêt moderne et adaptée demandée par le Député Gibbs.

Même si peu l’avouent, les exigences qu’il y a lieu de présenter devant l’état sont des sujets sur lesquels majorité et opposition convergent tant en faignant de s’y opposer quant au fond. En l’absence de sénateur et avec le rôle volontairement réduit de notre représentant au CESE, notre seul «porte-parolat» parisien se résume à l’action du député Gibbs. Souvent mal ou pas soutenu dans ses actions par la majorité au Conseil Territorial, il déplorerait l’absence d’une union sacrée, au moins sur les sujets qui ne fâchent pas et sur lesquels, à 40 mois des prochaines élections, les protagonistes pourraient faire marche et front communs devant une administration centrale qui profite des divisions locales.

Laurent Fuentes

Sommaire #11 – mai 2014

DÉCRASSAGE …………………………………………………………………………………………………..P. 3
Redynamiser Marigot, comment veut s’y prendre la COM ?

LES MOUCHES ET LE VINAIGRE… …………………………………………………..P. 4 & 5
Elections à la CCISM Jean ARNELL veut 1000 voix pour gagner !

DÉFISC LOCALE …………………………………………………………………………………………….P. 6 7 & 8
Réduisez vos impôts
grâce à l’investissement en Résidence Principale

L’ŒIL DE GIBBS ………………………………………………………………………………………………P. 9
Réforme de la Loi Organique… «aux calendes grecques !»

MUSIQUE DE CHAMBRE …………………………………………………………………………..P. 10 & 11
Électionsà la CCISM Jean ARNELL veut 1000 voix pour gagner !

GREEN BUSINESS ……………………………………………………………………………………………P. 13
Mais où est passée la brigade de l’environnement ?

Commenter avec votre compte Facebook
Autre
Par Autre avril 29, 2014 19:48