Ukraine. Kiev accuse la Russie de vouloir la troisième guerre mondiale

F.L
Par F.L 25 Avr 2014 21:57

Ukraine. Kiev accuse la Russie de vouloir la troisième guerre mondiale

A Kiev, les autorités de transition pro-occidentales ont envoyé un appel à l’aide à la communauté internationale. “La Russie veut lancer une troisième guerre mondiale”, a accusé le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk. “Le soutien de la Russie aux terroristes en Ukraine constitue un crime international, et nous appelons la communauté internationale à s’unir contre l’agression russe”, a-t-il dit.

Les autorités ukrainiennes estiment que la Russie prépare une invasion ou veut déstabiliser la situation politique avant la présidentielle anticipée du 25 mai. Ils en veulent pour preuve, les nombreux soldats rassemblés à la frontière avec l’Ukraine et les manoeuvres militaires en cours.

Treize observateurs de l’OSCE, dont quatre Allemands, ont été capturés et retenus par des séparatistes pro-russes, a annoncé dans la soirée le ministère allemand de la Défense. Auparavant, le ministère ukrainien de l’Intérieur avait évoqué la capture de sept observateurs de l’OSCE.

En Suisse, le Département fédéral des affaires étrangères redoute une escalade de la violence, voire un conflit en Ukraine. Il a recommandé aux citoyens suisses de quitter «temporairement» certaines régions du pays, dont celles de Donetsk, Odessa, Kharkiv et Dnipropetrovsk.

Moscou, qui a brandi cette semaine la menace d’une intervention militaire pour défendre ses intérêts et ceux de la population d’origine russe, a lancé des manoeuvres impliquant notamment son aviation le long de la frontière ukrainienne.

A Tokyo, Barack Obama a fait porter sur la Russie la responsabilité de l’échec de l’accord de Genève: “Jusqu’à présent, nous ne les avons pas vu respecter ni l’esprit ni la lettre de l’accord de Genève”. M. Obama a ajouté que si la Russie continuait d’ignorer l’accord de Genève et n’agissait pas de façon “plus réfléchie”, il y aurait “des conséquences et de nouvelles sanctions” américaines à son encontre.

Aux Etats-unis, M. Kerry à affirmé que les USA sont prêts à agir”. Selon lui, les sanctions internationales ont déjà entraîné la sortie de Russie de quelque 70 milliards de dollars de capitaux. En l’absence de changement de cap, “le monde entier s’assurera que les coûts augmentent encore pour la Russie”, a-t-il menacé. Par ailleurs, les Etats-Unis ont décidé de renforcer leurs forces dans la région en dépêchant 600 soldats en Pologne et dans les pays baltes.

Sources: AFP, Reuters, EPA

F.L
Par F.L 25 Avr 2014 21:57