CCISM. Retour sur le bilan 2013 et les vœux du Président Tackling

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 6 Fév 2014 10:38

CCISM. Retour sur le bilan 2013 et les vœux du Président Tackling

Nous vous avions livré la semaine dernière le bilan 2013 de la CCISM présenté par la VIce-Présidente Angèle Dormoy à l’occasion des vœux du Président Stephen Tackling et vous avions promis un petit décryptage dans la mesure où 2014 est une année charnière pour la Chambre Consulaire. En effet, à la fin du mois de Juin, la CCISM organisera les élections pour le renouvellement de ses élus, échéance cruciale dans la vie de notre jeune chambre.

060214-CCISM

Le Préfet Philippe Chopin, Stephen Tackling, Président de la CCISM, Magy Gumbs, Directrice de la CCISM, Joseph Nesty, vice président de la chambre d’agriculture, Joël LOBEAU, Président de la CMAR

En effet, depuis sa création en 2009, la CCISM s’est substituée à l’antenne de la CCI de Guadeloupe pour incarner au bénéfice de la Collectivité de Saint-Martin et au fil du temps les missions dévolues à une Chambre de Commerce, à une Chambre des métiers et de l’artisanat et à une Chambre de l’agriculture.

Le Président Tackling a tenu à insister durant ses vœux sur le fait que cette grande mutation s’est faite sans fil d’ariane, qu’il a fallu bien souvent créer et naviguer au cœur d’une législation complexe et peu souple pour que la CCISM trouve toute sa légitimité. On devine que cette rupture structurelle avec la Guadeloupe a dû s’accompagner d’un travail relevant de la diplomatie puisque les CCI et chambres consulaires n’existent au delà du volet formalités des entreprises que par leur capacité à intégrer et animer des réseaux. Le défi était donc de couper le cordon ombilical avec la Guadeloupe pour pouvoir s’affirmer tout en conservant une relation privilégiée avec elle et en en développant de nouvelles avec la Martinique et la métropole notamment.

Cette montée en puissance qu’a connu la CCISM depuis sa création s’accompagne d’actions très concrètes qui permettent aujourd’hui par exemple de voir le bout du tunnel dans l’épineux dossier de l’abattoir autour duquel la CCISM aura développé beaucoup de moyens pour que Saint-Martin puisse compter sur les éleveurs pour être les premiers pourvoyeurs d’animaux. Cela suppose un véritable diagnostic de l’activité et l’accompagnement dans la structuration de la filière.

En marge, et conformément au fait que des compétences existent localement, la CCISM a œuvré à la naissance d’une société locale qui pourra prétendre à la gestion de l’abattoir dès que celui-ci disposera des agréments nécessaires à sa mise en exploitation.

Mais la CCISM, ce sont aussi des initiatives plus spécifiques à destination de secteurs d’activité émergents. En effet, si le tourisme en tant que tel ne relève pas des compétences de la CCISM, il n’est plus à prouver que ce secteur dépend aussi largement d’autres pans de notre économie et qu’il est de plus moins puissant qu’il ne l’était, imposant aujourd’hui de développer d’autres secteurs économiques.

L’apicultre par exemple jouit des éclairages de la CCISM pour que les 1000 kg produits par an à Saint-Martin trouvent le moyen d’une labellisation pour une meilleure commercialisation mais aussi pour que les agriculteurs se forment et s’organisent pour mutualiser leurs équipements. Enfin, dès septembre, c’est le Lycée des Îles du Nord qui produira les structures en bois des ruches, une façon de former et sensibiliser une part de notre jeunesse à ces métiers méconnus.

060214-AngeleDormoy

Angèle Dormoy, Vice Présidente de la CCISM

La Vice Présidente, Angèle Dormoy évoquait elle lors de la présentation du bilan 2013 le fait que le titre de Maître restaurateur faisait bien partie de la feuille de route de la CCISM et que ce titre national, porté par l’Association des Maîtres Restaurateurs de France et dont CCI France est partenaire trouverait le moyen de s’exprimer pleinement à Saint-Martin. Il faut se souvenir que ce statut de Maître Restaurateur avait animé les vœux de la Présidente de l’Office de Tourisme et amené José Manrique, Président de la Fercom, a en rappelé la portée, mettant en lumière le fait que localement, le titre avait été vidé de sa substance.

On pourrait ici s’étendre très longuement sur les 5 années de mandature présidées par Stephen Tackling et mettre en perspective les réalisations mais la CCISM est en passe de produire un document de fin de mandature qui se chargera de cela. Notons toutefois que le Président Tackling n’aura pas manqué dans son discours de rappeler à l’assistance qu’à son sens, la CCISM est un outil encore jeune et qu’il sera donc nécessaire de garantir une certaine continuité dans sa gouvernance pour garantir la robustesse de ses fondations. Il relevait en passant que la CCISM depuis sa naissance affiche une belle constance quant à ses élus qui, en dehors de deux d’entre eux qui ont démissionné portés vers d’autres ambitions, sont resté soudés et à la barre.

Néanmoins, cela annonce très clairement la volonté du groupe d’élus actuels à la CCISM que de porter une nouvelle liste pour briguer un second mandat à la tête de la CCISM en juin prochain pour garantir la continuité et pouvoir mener à bien les projets en cours autour de la formation, de la pêche, de la gestion des parking ou encore du lourd travail que constitue la gestion des fichiers consulaires et de leur “nettoyage”.

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 6 Fév 2014 10:38
Abonnement WPServeur




Euro0.9416
16 Avr · CurrencyRate · USD
CurrencyRate.Today
Check: 16 Apr 2024 23:05 UTC
Latest change: 16 Apr 2024 23:00 UTC
API: CurrencyRate
Disclaimers. This plugin or website cannot guarantee the accuracy of the exchange rates displayed. You should confirm current rates before making any transactions that could be affected by changes in the exchange rates.
You can install this WP plugin on your website from the WordPress official website: Exchange Rates🚀