Trois mineurs en garde à vue pour l’agression d’un handicapé

Autre
Par Autre 4 Fév 2014 11:11

Trois mineurs en garde à vue pour l’agression d’un handicapé

Deux mineurs âgés de 14 et 15 ans ont été interpellés et placés en garde à vue lundi à Grenoble pour avoir maltraité un jeune homme de 18 ans, légèrement handicapé, et filmé la scène. Mardi, ce sont deux autres jeunes de 12 et 16 ans qui ont été arrêtés dans le cadre de cette enquête. Le plus jeune des deux a été laissé libre et remis à ses parents à l’issue de son audition.

Les trois autres mineurs devraient être présentés au parquet de Grenoble mardi après-midi. Le procureur de Grenoble a indiqué qu’il communiquerait sur cette affaire dans l’après-midi. Retour sur les faits.

Une vidéo postée sur Facebook à l’origine de l’enquête

Dimanche, peu après 15 heures, un adolescent poste une vidéo sur son compte Facebook, tournée avec un téléphone portable. “Ptdrr tout a l’heur regardez skon a fait a un handicapé chui mort”, commente le garçon, dans une syntaxe approximative. La vidéo, elle, fait froid dans le dos. La scène se passe dans un parc, dans l’agglomération de Grenoble. Plusieurs jeunes, vêtus de survêtements et de casquettes, s’en prennent à un garçon, visiblement paralysé par la peur. Il n’a que 18 ans. Les jeunes le traînent en rigolant et en l’insultant, et finissent par le mettre à l’eau.

Le garçon s’en tire avec les jambes mouillées, mais l’humiliation est terriblement glaçante. “Voilà, on s’est vengés […] Maintenant, on repart à zéro”, lance l’un d’eux à la caméra.

L’ado, âgé de 18 ans, a porté plainte

Rapidement, la vidéo circule sur les réseaux sociaux, provoquant une vague d’indignation et de soutien à l’adolescent maltraité. “Nous avons reçu énormément de signalements pour cette histoire au 17”, confirme une source policière à BFMTV.com.

Un groupe Facebook se crée, demandant à ce que le “bourreau” qui a posté la vidéo “aille en prison pour avoir humilié un handicapé”, et une pétition est lancée. Lundi, la jeune victime, “qui souffre d’un handicap mental léger”, selon une source proche de l’enquête, a déposé plainte. En visionnant la vidéo, toujours en ligne à l’heure actuelle, les policiers de la Sûreté départementale de l’Isère ont alors reconnu l’un des auteurs, qui a déjà eu maille à partir avec la police. Vers 14 heures, ils ont interpellé le jeune adolescent, âgé seulement de 15 ans, ainsi que l’un de ses complices présumés, et les ont placés en garde à vue. Deux autres sont actuellement recherchés. Le parquet de Grenoble n’a pas pu être joint dans l’immédiat.

La ministre Carlotti réagit

La vidéo a fait réagir jusque dans les hautes sphères. Sur Facebook, la ministre en charge des personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, a posté un message dans l’après-midi. “Une vidéo circule massivement sur Facebook […], postée par l’un des agresseurs présumés. Elle est terriblement choquante de par le cynisme de ces agresseurs et la vulnérabilité de la personne agressée. Je demande au Ministre de l’Intérieur qu’une enquête permette d’établir la vérité des faits”, écrit-elle en substance.

Source: BFMTV

Autre
Par Autre 4 Fév 2014 11:11

Les dernières infos

Suite...