Saint Barthélemy. Chikungunya : 8 cas confirmés

Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin décembre 31, 2013 17:24

Saint Barthélemy. Chikungunya : 8 cas confirmés

151213-PrefetSuite à la détection de cas suspects de Chickungunya à Saint-Barthélemy lors du Comité de Gestion du 23 décembre 2013, les données actuellement disponibles font état de 8 cas confirmés.

Comme précédemment indiqué, au regard des épidémies de dengue et de chikungunya qui touchent l’île de Saint-Martin, il demeure impérieux de poursuivre les actions de surveillance épidémiologique et entomologique et de lutte contre le moustique « aedes aegypti », seul vecteur de ces virus.

La Collectivité de Saint-Barthélemy et l’Agence Régionale de Santé (ARS) mènent actuellement et poursuivront des opérations de sensibilisation et de communication. Des actions de pulvérisation sont, par ailleurs, régulièrement organisées par les services de l’ARS et s’intensifieront dans les jours à venir.

La Délégation Territoriale de l’ARS à Saint-Martin et à Saint-Barthélemy et la Préfecture demeurent à la disposition des entreprises, hôtels, gestionnaires d’immeubles, etc. pour les informer des mesures à prendre pour lutter contre le développement de moustiques.

Aucune forme grave de chickungunya n’a été recensée.

La Préfecture, l’ARS et la collectivité de Saint-Barthélemy et tous les services de l’état sont mobilisés.

Contacts ARS : Service de Lutte Anti-Vectorielle (05.90.27.96.94 ou 05.90. 27.16.18) et Suivi Epidémiologique (05.90.27.16.17)

Rappel des consignes de prévention et de protection contre les virus de la dengue et du chickungunya :

Lutter contre les moustiques : détruire les larves ainsi que les gites potentiels de reproduction des moustiques autour et dans l’habitat : en faisant contrôler vos citernes, en supprimant les soucoupes sous les pots de fleurs et en vidant au moins une fois par semaine tous les récipients contenant de l’eau stagnante : vase, détritus, gouttières….

Se protéger des piqures de moustiques en portant des vêtements longs, en utilisant des répulsifs cutanés (en respectant les précautions d’emploi, en particulier chez l’enfant et la femme enceinte) ainsi que des moustiquaires de berceau chez le nouveau-né et le nourrisson.

Protégez-vous à l’intérieur de l’habitat (moustiquaire surtout pour les malades, diffuseurs électriques…) Evitez de prendre de l’aspirine et consulter votre médecin en cas de fièvre et de douleurs articulaires (le médecin de garde est joignable au 05.90.87.71.54.) 

Commenter avec votre compte Facebook
Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin décembre 31, 2013 17:24