Chikungunya. Point de Situation au 11 Décembre 2013.

Autre
Par Autre 13 Déc 2013 12:20

Chikungunya. Point de Situation au 11 Décembre 2013.

Deux cas d’infection autochtone par le virus chikungunya sur l’île de Saint-Martin ont été confirmés le 5 décembre 2013 par le Centre national de référence des arboviroses (IRBA, HIA Laveran, Marseille). Il s’agit de la première mise en évidence de circulation de ce virus dans la zone Amérique-Caraïbes.

Les investigations épidémiologiques mises en œuvre par la Cire Antilles-Guyane et l’ARS Guadeloupe ont permis de documenter la circulation du virus sur la partie française de l’île.

Au 11 décembre 2013, 50 à 80 cas suspects et 14 cas probables ou confirmés ont été recensés.

Ces cas sont situés majoritairement dans le quartier d’Oyster Pond, mais plusieurs cas ont été également signalés dans d’autres quartiers. De plus, une épidémie de dengue sévit à Saint-Martin depuis le mois de janvier 2013.

131213-Carte

Des épidémies de dengue sévissent aussi à Saint-Barthélémy, en Martinique et en Guadeloupe.

Les mesures de lutte antivectorielle mises en œuvre sur l’île de Saint-Martin dans le cadre de l’épidémie de dengue ont été renforcées. 

Face au potentiel de diffusion de la maladie une surveillance active des cas de chikungunya a été mise en place sur le territoire de Saint-Martin. De plus, une surveillance ciblant ce virus a été mise en place sur les territoires de Saint-Barthélémy, la Martinique et la Guadeloupe.

Les autorités sanitaires des parties française et néerlandaise de l’île collaborent activement à la surveillance et à la mise en place des mesures de contrôle.

Analyse de la situation épidémiologique

Depuis la semaine S2013-48 (25/11 au 1/12), la surveillance est basée une surveillance hebdomadaire exhaustive des cas suspects (par tous les médecins généralistes de l’île) et la surveillance des cas probables et confirmés (par le laboratoire et le CNR).

Cette surveillance des cas suspects a rapporté 10 cas en semaine S2013-48 et 40 cas suspects en semaine S2013-49.

131213-Surveillance

Une progression importante du nombre de cas suspects est observée entre les deux semaines. Au total, il peut donc être estimé qu’entre 50 et 80 cas suspects ont été vus par un médecin depuis le début de l’épidémie.

Par ailleurs la surveillance des cas probables et confirmés est menée en étroite collaboration avec le laboratoire d’analyses de biologie médicale de Saint-Martin et les laboratoires du CNR des arbovirus. Cette surveillance a rapporté 2 cas confirmés en semaine S2013-48 et 4 cas confirmés en semaine S2013-49.

131213-Courbe

Le point épidémiologique de l’institut de veille sanitaire est à votre disposition ici : 

  131213-PointChikun.pdf (256,5 KiB, 559 hits)

Autre
Par Autre 13 Déc 2013 12:20