Journée Mondiale des Toilettes. Pas un sujet de m…

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte novembre 20, 2013 10:48

Journée Mondiale des Toilettes. Pas un sujet de m…

201113-ChiffresCleHier, Mardi 19 Novembre, l’ONU célébrait … la journée internationale des toilettes décrétée par une résolution co-parrainée par 121 Etats membres. Un thème insolite qui en première lecture prête à sourire, pourtant les problématiques qu’il soulève sont bien plus sérieuses qu’il n’y paraît.

En effet, si cette journée a pour objectif de sensibiliser aux disparités d’équipement de latrines à travers le monde dans un cadre évident de santé publique puisque l’absence de sanitaires favorise le développement d’épidémies comme la fièvre typhoïde ou le choléra.

Or, l’Organisation Mondiale de la Santé estime qu’en 2013, environ un tiers de la population mondiale n’a pas accès à des installations sanitaires adéquates même si de nombreux progrès ont été réalisés depuis les années 90, réduisant de 272 millions le nombres de personnes soulageant leurs besoins en plein air.

Proportion de le Population utilisant des installations améliorées en 2011(Données OMS - Unicef)

Proportion de le Population utilisant des installations améliorées en 2011(Données OMS – Unicef)

Si le sujet ne semble pas nous concerner de prime abord puisque plus de 90% des européens ont accès à des toilettes, les enjeux d’accès à l’assainissement en général sont en fait bien plus vastes et nul ne niera qu’ils trouvent des échos certains à Saint-Martin.

En effet, toujours selon l’OMS, de l’assainissement dépendent également d’autres enjeux sociétaux tels que la sécurité (nécessité de s’éloigner de son domicile la nuit), la dignité et même l’égalité des sexes (déscolarisation des filles), mais aussi économiques.

En 2010, une étude de la Banque mondiale concluait d’ailleurs que des sanitaires inadaptés coûtaient en moyenne 1,5% de leur PIB aux pays. L’OMS estime de son côté que chaque dollar alloué à l’assainissement rapporterait 5 dollars et demi. Ces côuts sont basés sur les dépenses de santé d’une part mais aussi sur des calculs de productivité des travailleurs.

Cette journée mondiale des toilettes est donc l’occasion de mettre en exergue l’importance de l’accès aux sanitaires comme clé de développement socio-économique. Le Dr Chris Williams, directeur du Conseil pour l’Approvisionnement en Eau et pour l’Assainissement affirme ainsi que : “Un environnement qui manque d’eau propre et d’assainissement est un environnement où la réalisation d’autres objectifs de développement est un rêve impossible.”

[sws_blockquote align=”” alignment=”alignright” cite=”Grégoire Dumel, Office de tourisme, dans le cadre des Sip N’ Chat Fridayz” quotestyles=”style01″]On a noté quelques points négatifs au niveau des toilettes publiques, qui ne sont pas en état, et des égouts… [/sws_blockquote] Voilà une affirmation qui résonne localement tant on sait à quel point les besoins de rattrapage et d’innovation en terme d’eau et d’assainissement sont prégnants à Saint-Martin. Au delà de l’accès à des équipements décents et privés pour la population, de leur raccordement systématique à un réseau adapté, et l’on sait que ce n’est ici pas encore systématiquement le cas, il y a cette vitrine touristique qui est la notre sur le front de mer, ces toilettes publiques que l’on propose à ceux qui nous nourrissent : les touristes. Il y a aussi cette carence d’équipements publics dans le reste de l’île, ce qui explique certainement, mais ne justifie aucunement, que l’on croise régulièrement des individus se soulageant sur le bord des routes.

Apparemment, cette verrue pourrait être résorbée dans un avenir proche avec la mise en place d’équipements modernes et, puisqu’il n’y a pas de sot métier, la possibilité de jouir d’un transfert de compétence de la part du fabricant. Espérons que cette opportunité saura être saisie…

Commenter avec votre compte Facebook
Igor Rembotte
Par Igor Rembotte novembre 20, 2013 10:48

Les dernières infos

Suite...