France. C’est parti pour les MOOC d’Etat, ils s’appellent FUN

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 28 Oct 2013 08:50

France. C’est parti pour les MOOC d’Etat, ils s’appellent FUN

281013-FUNC’est à partir d’aujourd’hui, lundi 28 octobre, que s’ouvrent les inscriptions à la première plate-forme nationale d’enseignement en ligne, France Université Numérique : http://www.france-universite-numerique.fr

Inscrit dans la loi dite “Fioraso” (en pièce jointe), du nom de la ministre de l’Enseignement supérieur, le projet FUN (France Université Numérique) est la première plate-forme publique de MOOCS (massive open online courses) en France.

Concrètement, un MOOC est un cours mis en ligne par une université sur une plateforme spécialisée, gratuit et accessible à tous sur la planète : illustrations, graphiques ou documents, exercices et de l’interactivité… à la disposition du grand public, sans autre condition d’entrée que de jouir d’un accès Internet. Une vingtaine de cours démarreront en janvier.

Phénomène de longue date et florissant aux Etats-Unis, l’instauration des MOOC marque un tournant dans l’enseignement français, bien contraint lui aussi de se mettre à l’heure numérique. Avec FUN, il s’agit bien entendu pour les pouvoirs publics de ne pas laisser les plateformes américaines s’étendre encore plus et enrayer le risque de dépendance des universités et écoles françaises ; en gros, il s’agit de garantir une “offre” française également. Mais le retard est déjà énorme : 80 % des établissements disposent de cours en ligne aux Etats-Unis contre moins de 3 % en France…

Quoiqu’il en soit, FUN est une nouvelle démonstration de ce que les pouvoirs publics prennent de plus en plus conscience de la place et du potentiel des outils numériques d’une part, et d’autre part démocratise le savoir en élargissant ses voies d’accès. 

Pièce jointe : Loi Fioraso 

  LoiFioraso.pdf (115,2 KiB, 589 hits)

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 28 Oct 2013 08:50