Média. La presse numérique ? c’est aussi ça….

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 24 Sep 2013 23:35

Média. La presse numérique ? c’est aussi ça….

Illustration: politique.net

Illustration: politique.net

Le Communiqué de presse publié le 30 Aout 2013 sur Sxminfo, relatif aux 100 euros du contribuable local de Saint-Martin, fait couler de l’encre sur le territoire national, en tous cas du coté des journaleux qui cherchent la petite bête.

Autrefois, seule la presse papier pouvait de temps en temps interpeller un lecteur égaré sur une information “insolite”, mais bien souvent par pur hasard.

De nos jours, vous l’aurez compris, le numérique est entré partout. Sur nos ordinateurs personnels comme en entreprises, sur nos tablettes entre deux parties d’échecs ou encore entre quelques conversations téléphoniques de nos fabuleux smartphones connectés 24/24 sur le réseau des réseaux.

Les politiques du monde entier par ailleurs s’étonnent parfois de l’ampleur que peut prendre une décision qu’ils ont cru bonne pour leurs concitoyens et qui se retrouvent propulsée à la une d’un canard à l’autre bout de la planète. Avec une tendance frénétique à vouloir a tout prix informer les hommes, la presse numérique frappe sans concession et souvent sans remord.

Pour revenir à nos moutons, nos yeux se sont posés par le plus grand des hasards sur un lien perdu dans l’actualité internationale du moteur de recherche archiconnu GOOGLE ACTU. Un article tout simple mais qui en dit long sur une information qui peut vraisemblablement paraitre suffisamment pertinente pour être reprise sur un blog connu de décryptage de l’actualité politique: Politique.net.

Le post en question reprend avec ironie l’article de notre confrère Le Canard Enchainé du 18 septembre 2013 intitulé “Les Antilles en imposent aux non-imposables“.

L’éternel amalgame des “Antilles” avec Saint-Martin ferait presque peur si l’on ose le parallèle avec une info parisienne qui serait titré “En France…” et deviendrait le scandale du siècle alors que ce n’était qu’un fait divers insignifiant dans le 15eme arrondissement.

Bref, vous l’aurez compris, les kilomètres qui nous séparent du continent doivent être responsables de la folle imagination et grande méconnaissance d’écrivains publics de la géographie caribéenne qui deviennent d’un coup responsable d’une panique internationale. Mais, et c’est là que nous allons nous intéresser au phénomène presse “numérique”, le “mal” est fait va-t-on dire.

Le premier point, l’auteur de ce papier est choqué par le fond:
“C’est une mesure qui ne serait jamais passée en métropole, tellement elle paraît invraisemblable. A l’heure où certains contribuables se plaignent d’une hausse d’impôts, les antillais de Saint-Martin ont eu une surprise de taille : tous les non-imposables sont désormais imposés.” (NDLR: C’est mieux, la précision “Les Antillais de Saint-Martin…” ne figure pas dans le papier du Canard Enchaîné…)

L’auteur poursuit son article en nommant le coupable de cette annonce fiscale hors du commun:
“C’est Le Canard enchaîné qui raconte cette histoire invraisemblable : Cette année, après un vote du conseil territorial, chaque Saint-Martinois a été prié d’ajouter 100 euros au montant qu’il devait payer aux impôts”. Ce surplus, baptisé “frais d’assiette de recouvrement et de contrôle”, est destiné à financer le traitement administratif du calcul de l’impôt et l’envoi de l’avis d’imposition. Pourquoi une telle décision ? La présidente de Saint-Martin, dont l’île est devenue une collectivité d’outre-mer en 2007, estime que ce coût administratif est trop élevé. D’où l’idée de ponctionner de 100 euros chaque contribuable pour calculer leurs impôts. Pourquoi pas, d’autant plus que c’est légal : la collectivité d’outre-mer dispose d’une autonomie fiscale.”

La chute:
Comme toute histoire, la chute est importante puisqu’elle va vous permettre d’aller griller rapidement une clope ou vider le reste du cognac qui traine sur la table. Là, l’auteur utilise une règle mathématique souvent utilisée par les parisiens quand ils vont à la campagne : “Ho regarde chérie, ce paysan à 15 vaches ! tu te rends compte ? ça fait 15 veaux par an ! Ils doivent être riches ici !”

Oui, ok, sauf que ce calcul ne prend pas en compte les décès, les maladies, les pas gros, les pas bons bref.. la règle de 10 ne s’applique pas souvent dans la vraie vie. A croire que beaucoup de nos compatriotes vivent dans du virtuel. Ok, pardon, je m’égare. La chute donc : “Sauf que la présidente de Saint-Martin a décidé d’appliquer la mesure… à tous les contribuables, y compris aux 13 500 foyers non-imposables !” Avec un argument qui tue : “J’estime parfaitement normal qu’ils participent au moins au financement des frais engagés pour établir leur avis de non-imposition”, a déclaré la présidente de l’île. Résultat ? “Les fauchés qui ne devaient pas un sou au fisc ont donc appris que leur avis de non-imposition, document qui leur permet d’obtenir diverses réductions (cantine, etc.), ne leur serait plus envoyé gratuitement par la poste, comme de coutume. Cette année, ils devront l’acheter à la trésorerie de Saint-Martin”, relève Le Canard. Avec à la clé, une belle somme pour les caisses de la collectivité de Saint-Martin : 1 350 000 euros.

Face à cette mesure invraisemblable qui consiste à imposer des non-imposables, le ministère des finances à Bercy n’a pas répondu aux multiples sollicitations du Canard. En même temps, Saint-Martin, c’est loin de Paris…”

Et voila comment une décision sortie d’un tiroir pour arrondir les fond de caisse fait parler des gens qui ne savent même pas qu’on existe, pire, qui ne savent pas où est Saint-Martin et qui peut être même sont persuadés comme beaucoup d’autres que nous sommes tous riches, beaux et heureux ou pauvres et vivant dans des cahutes en bois.

Je termine en disant enfin que l’image ici décrite de la presse n’est pas toujours aussi amusante, il existe des milliers d’auteurs sur notre planète qui partagent leur quotidien pour permettre ce truc incroyable impossible il y a encore quelques années : Transmettre l’information partout, immédiatement, simplement.

La liberté d’expression prend toute son importance dans notre monde bouillonnant. Attention mesdames et messieurs les politiques, la presse veille….

L’article sur politique.net : http://www.politique.net/2013092401-antilles-non-imposables-imposes.htm

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 24 Sep 2013 23:35