Saint-Martin : compte rendu de réunion du Conseil de Quartier N°2

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 11 Sep 2013 16:16

Saint-Martin : compte rendu de réunion du Conseil de Quartier N°2

110913-Quartier2Réunion plénière du mardi 10 septembre 2013 – Début de la réunion 18h30

Le 1er point abordé a porté sur la confusion sur les absences dues aux convocations qui n’ont pas été envoyé faute de secrétaire et de coursier de la COM. Les courriers avaient pourtant été réalisés personnellement par la Représentante et le secrétaire de Séance pour les convocations.

Leonardo INCARDONA  tient à rappeler à tous les conseillers et aux responsables de la COM que son rôle de secrétaire de séance ne veut pas dire secrétaire dactylo employé de la COM.  L’administratif n’est pas de sa responsabilité, sous peine de démission de sa fonction!!!  

À la demande répétée de Madame Chance avec le soutien de tous les membres présents nous demandons formellement qu’une nouvelle secrétaire autre que Madame Émilienne LAKE  soit allouée au quartier N°2.

Le 2ème reproche vient de Mme la Représentante qui se plaint avec fermeté du manque de soutien de la COM. Aucune information ne lui remonte sur les invitations des autres quartiers ou des réunions nous concernant qui se seraient tenues à la collectivité. Elle était, de plus, outrée de voir que c’est elle qui a dû acheter les petites bouteilles d’eau et qu’elle doit téléphoner et se déplacer sur ses propres deniers.

3ème point: sur la répartition des quartiers.

Il est apparu aux plus anciens des conseillers du quartier N°2 que sur le prétexte de modifier la limitation du quartier à l’Est sur la moitié de l’étang Griselle  a fait apparaître un gros problème sur la partie Ouest du Quartier. La contestation était virulente surtout de Madame REED Amélie, Monsieur Jean BRYAN, Monsieur BENJAMIN Rigobert et Madame CHANCE-DUZANT Patricia qui considèrent la Savane le mont Oreilly faisant partie du Quartier N°2.

4ème point Au sujet de la MJC de Grand Case.

Comment peut-on accepter qu’un établissement public dédier aux jeunes soit accaparé et détérioré par un restaurateur au point de rendre l’endroit insalubre aux activités des enfants???? Sans bac à graisse qui a certainement bouché la fausse septique et les WC, en dehors de toutes normes d’hygiène de sécurité et malgré l’interdiction de vendre des boissons alcoolisées à proximité d’un terrain de jeu, ce restaurateur aurait, a priori une autorisation qu’un élu lui aurait donnée.  Nous dénonçons formellement l’usage qui est fait du centre normalement dédier à la culture et aux enfants. Nous sommons la collectivité d’user de son autorité pour que l’endroit soit nettoyé, réparé et remis à son usage initial. Des conseillers ont des projets associatifs culturels et sportifs avec des emplois jeunes à la clef, mais sans le centre culturel ces projets ne peuvent aboutir !

Cécilien RICHADSON confirme après avoir suivi sa formation auprès de la CCI que le restaurant d’après le formateur n’est absolument pas conforme.

Lors de la dernière réunion Mr. Ougoundélé avait dit travailler sur ce sujet nous n’avons à ce jour pas de réponse.

D’après Mme Hunt Représentante du pôle Fonctionnel, les responsables du centre culturel n’avaient pas le droit de sous-louer ou louer cet emplacement. Ceci est hors convention d’utilisation du Bâtiment. Un 2ème contrat aurait été signé par un autre  élu….

Où sont les contrats???

5ème point Rapport de la commission C au sujet de Pinel  et Cul de Sac:

La commission C s’est réunie le 21 Juillet dernier avec les responsables du conservatoire du littoral. Au sujet de la destruction du restaurant, les pêcheurs ont demandé que cet espace reste libre ou réservé pour un nouveau restaurant abordable pour les St Martinois.

Monsieur le responsable Mr Gunot de l’urbanisme a dit ne pas être au courant du cas précis de Pinel et qu’il se renseignerait pour mieux comprendre. Car il est apparu que l’îlet appartiendrait pour la partie centrale à un consortium privé ? Nous demandons que soit vérifier que l’îlet Pinel soit bien une zone non constructible.  Mr. Gunot s’est engagé à nous répondre au plus tôt.

6ème point Rapport de Commission A sur l’environnement:

L’assemblée a regretté l’absence des Messieurs Patrick LENTZ et de Max OUGOUNDELE au sujet des travaux en cours dans le quartier.

Il y aurait une déviation qui passerait sur le parking de la poste, traverserait les terrains de tennis pour contourner la nationale  pour des raisons de travaux de voirie… Nous n’en savons pas plus ??? Même constat au sujet des stations d’épuration à Chevrise, Grand Case et en vue des aménagements à venir à la Savane.

7ème point les 50 pas géométriques:

Monsieur GUNOT Ronald Responsable de l’urbanisme de la COM a tout d’abord émis le souhait au sujet du projet du PLU (Plan Local d’Urbanisme) que chaque quartier propose un cahier de doléances afin que les informations et projets soient regroupés avant que lui ne les traite.

De plus il nous informe que les documents d’urbanisme sont consultables sur place à la COM ; la cité scolaire de la Savane se sera réaliser, mais la date n’est toujours pas précisée ; au sujet du centre commercial de la Savane le permis a bien été déposé en trois tranches de travaux.

 À la question sur les 50 pas géométriques, la réponse paraissait trop complexe pour en débattre sans documents. Une réunion à l’urbanisme a été prise pour ce vendredi 13 Septembre à 11h.

Pour ce rendez-vous avec Monsieur GUNOT de l’environnement les membres de la « Commission A » feront le déplacement. Ils seront composés du secrétaire de séance et rapporteur de la « Commission A » Leonardo INCARDONA, ainsi que Monsieur BENJAMIN Rigobert et Monsieur Jean BRYAN. Un compte rendu sera           rédigé suite aux conversations et  envoyé par la suite par e-mail à tous les intervenants.

 8ème point : consortium d’association AFASM

Mr Raymond HELLIGARD préside la fédération d’associations AFASM, auparavant Cadre de vie et patrimoine. Il nous informe qu’à Saint Martin sont dénombrées plus de 500 associations. Sur la France entière, c’est près de 180 000 associations. Les associations souffrent d’un manque d’encadrement pour connaître leurs possibilités de développement. Le budget national pour ces  structures qui peuvent devenir des employeurs représente 60 milliards d’Euro. Saint Martin doit savoir profiter de cette manne.

D’après Mr AGRAMEL Frantz à l’initiative du conseil de la vie culturelle de St. Martin, les projets associatifs peuvent et doivent être encadrés par les comités de quartiers.

Une  association peut contribuer à l’aménagement et au développement du territoire. Il faut ainsi monter les projets concrets. Depuis 2008 St. Martin dépend toujours du Comité d’attribution des aides de Guadeloupe, il faut qu’un ou deux St. Martinois intègrent impérativement ce comité afin d’appuyer nos dossiers, car en plus des fonds publics Saint Martin peut se prévaloir d’aides de l’Europe et de subventions FEDER.

« AFASM ne donne pas le poisson, mais apprend à pêcher ».

 9ème point subvention pour le développement de Grand Case :

Monsieur RICHARDSON-FLANDERS Cécilien nous apprend qu’un ministre a donné une subvention importante pour des travaux de Grand Case. Nous demandons au Vice Président  Guillaume Arnell de nous donner des explications sur le devenir de ce budget.

10ème point:

Les ravines de Grand Case semblent avoir été nettoyées sauf près du pont côté de la pharmacie. Un  amandier est même en train de pousser en son centre !

La Séance est levée 20h 45


Le Bureau :

―    Madame la Représentante RICHARDSON Ermine : [email protected] Cel : 0690722126

―    Vice Représentant GEORGE Henderson (Don): [email protected]

―   Secrétaire de Séance  Leonardo INCARDONA : [email protected] Cel : 06 90 62 55 19


 

―   Madame Émilienne LAKE  secrétaire Agent  administrative : (Absente depuis Juin)

 


Les conseillers :

  1. Madame CHANCE-DUZANT Patricia : [email protected] Cel : 06 90 65 50 53
  2. Madame REED Amélie : [email protected] Cel : 06 90 46 39 79
  3. Monsieur Jean BRYAN : [email protected] Cel : 06 90 38 05 58
  4. Monsieur BENJAMIN Rigobert : [email protected] Cel :06 90 22 82 35
  5. Monsieur Didier AMBLARD : [email protected] Cel :06 90 88 67 00 (Absent)
  6. Monsieur Claude TAGE  [email protected] Cel : 06 90 30 41 91 (Absent excusé)
  7. Monsieur GENFREY Franck  [email protected] Cel : 06 90 42 86 18 (Absent)
  8. Monsieur LAKE Albert (Belto) (Absent)
  9. Monsieur LARMONIE Emile Cel : 06 90 87 34 55 (Absent)
  10. Monsieur KISSOUN Laurent Cel : 06 90 62 46 92 (2ème Absence non justifiée)
  11. Madame MARCHISELA Françoise Tel : 05 90 87 02 52 (2ème Absence non justifiée)
  12. Madame LAUREL Fabrice (2ème Absence non justifiée)

Les suppléants :

  1. Monsieur RICHARDSON-FLANDERS Cécilien
  2. Monsieur MARCHISELLA Denis (Excusé) Tel :0590870252  [email protected] (2ème Absence non justifiée)
  3. Madame BOUVIER MULLER ADIEL Capucine Cel : 06 90 86 76 83 (2ème Absence non justifiée)

Représentants la collectivité :

―    Madame HUNT Hélène Représentante du pôle Fonctionnel

―    Monsieur GUNOT Ronald Responsable de l’urbanisme de la COM

Autres intervenants :

―    Journal Le Pélican par la personne de la journaliste Delphine GIAVACH

―    Raymond HELLIGAR représentant le consortium d’association AFASM

―    Frantz AGRAMEL collaborateur de la TDG et conseillé de l’AFASM

Publique :

Madame Audrey CHAMPSEM

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte 11 Sep 2013 16:16