L’ASSOCIATION DES HÔTELIERS À RAISON

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE février 9, 2011 20:37

L’ASSOCIATION DES HÔTELIERS À RAISON

Dans une récente sortie publique l’Association des hôteliers lançait un vrai cri de détresse. Au nom de l’Union pour la démocratie, je veux leur dire : nous sommes avec vous, pas derrière vous, mais bien avec vous. Nous l’étions avant même de fonder notre mouvement. En effet, lorsque j’étais responsable du Pôle économique je n’ai jamais hésité à confier des missions à l’association et à son vice-président éxécutif monsieur Philippe Thévenet. Il a été parmi ceux qui siégeaient sur le Comité du suivi du projet du Front de mer également.

Je dois, par contre, rappeler à l’AHSM que la commission ad-hoc sur la fiscalité, dont j’ai été l’initiateur,  a été détournée de son objectif initial par le président de la  Collectivité sans qu’aucun organisme ou association ne proteste à cet égard. Que le projet de développement du Front de mer n’a pas suscité l’enthousiasme des hôteliers , sauf dans des conversations privées. Que mes demandes répétées à l’Office de tourisme de justifier ses campagnes internationales, n’ont même pas franchies les réunions du Comité de direction de l’Office, comité où siège également l’AHSM.

Loin de nous l’idée de soulever un débat avec les hôteliers qui, comme je le répète, ont raison de crier au secours. Si je reviens sur ces trois questions c’est qu’elles sont intimement liées à la situation actuelle de l’industrie hôtelière de Saint-Martin.

Sans une remise à plat de la fiscalité nous n’arrivons jamais à établir une concurrence valable avec nos voisins. Nous irons de taxes en taxes qui s’abattront, comme cela fut le cas,  sur le monde des affaires et sur les hôteliers en particulier. Sans le développement ambitieux de notre Front de mer, notre déficit en chambres d’hôtels ne fera qu’augmenter et la qualité même des hébergements existants se dégradera, faute de touristes. Et, si le Conseil territorial adopte le budget de l’Office du tourisme, tel qu’il nous est proposé pour la réunion du 17 mars, nous continuerons à encourager les touristes à venir à Saint-Martin, certes, mais essentiellement du côté hollandais. Ce sont là de cruelles vérités dont il faudra bien débattre un jour, et avec courage!

Qui sait, aujourd’hui, quels résultats tangibles les campagnes de l’Office à l’étranger ont amené pour Saint-Martin. Si quelqu’un a la réponse, statistiques à l’appui, qu’on nous le dise! Lorsque sur Wikipedia (Saint-Martin, wikipedia.com) Saint-Martin a maintenant une mise en garde contre l’insécurité, nous savons tous les ravages que cela provoque dans le choix des destinations de la clientèle étrangère. Et aucun prix pour le meilleur site internet ne remplacera jamais la clientèle.

Je dis aux saint-martinois, quels qu’ils soient : n’ayons pas peur de la réalité car c’est là le début de la sagesse. C’est en unissant nos efforts pour des actions réelles que nous changeront les choses.

Daniel Gibbs

Union pour la démocratie.


Daniel GIBBS
Vice-Président de la Collectivité de SAINT-MARTIN
Hôtel de la Collectivité de SAINT-MARTIN
BP 374 – 97054 – Saint-Martin Cedex
Tel : (+590) 590 87 61 66       Fax : (+ 590) 590 87 76 31

Commenter avec votre compte Facebook
F. LETUVEE
Par F. LETUVEE février 9, 2011 20:37

Les dernières infos

Suite...