Terrorisme : les USA en alerte

Igor Rembotte
Par Igor Rembotte août 7, 2013 15:47

Terrorisme : les USA en alerte

070813-USAAprès que la NSA ait surpris ou capté une conférence téléphonique attribuée à des membres d’Al Qaïda, les Etats Unis prennent une série de mesures impressionnantes pour éviter le pire et endiguer le risque. Les USA considèrent ce qu’ils ont entendu comme l’une des menaces les plus crédibles et les plus précises depuis septembre 2001.

Les écoutes en question concernaient plusieurs responsables du groupement terroriste notamment le chef d’Al Qaïda de la péninsule arabique. Depuis 4 jours, Washington a fait fermer une vingtaine d’ambassades et de consulats géographiquement concernés et a prié ses ressortissants au Yémen de quitter le pays. Certains pays européens ont naturellement suivi ce vaste mouvement et des ambassades au Yémen, en Arabie Saoudite ou encore en Jordanie ont été fermées.

En parallèle, ce sont les rotations des drones américains qui depuis ces écoutes ont redoublé, frappant les intérêts supposés d’Al Qaïda au Yémen et affichant très officiellement 4 victimes dans le rang des terroristes. Ces éléments et décisions sont évidemment cristallisés par la fin du ramadan qui est lue par les occidentaux comme un facteur aggravant du risque terroriste.

Vis à vis de ces menaces, dont le passé nous a apporté la preuve qu’elle peuvent être dramatiquement mises à exécution, les Etats Unis ont pris l’habitude de développer une réaction dont certains considèrent qu’elle peut être démesurée. Toutefois, le souvenir du 11 Septembre 2001 laisse encore toute légitimité à l’application de ces principes de précautions.

070813-BigBrotherVoilà qui apporte beaucoup de crédit aux nécessaires écoutes pendant que le différent diplomatique qui oppose les Etats Unis et la Russie dans l’affaire Edward Snowden amène Barack Obama à annuler sa rencontre avec Vladimir Poutine et que Bradley Manning, qui lui a largement alimenté WikiLeaks en données confidentielles, ne risque plus que…… 90 ans de prison.

Concernant Snowden, une très large enquête menée à l’échelle nationale par l’Université Quinnipiac a apporté des statistiques assez déroutantes concernant le jeune homme puisque 55% des personnes interrogées considèrent l’ex-consultant de la NSA comme un dénonciateur plutôt que comme un traitre à la nation. Notons toutefois que ce sondage a eu lieu avant que le Russie ne se positionne et accordent l’asile à l’individu.

Commenter avec votre compte Facebook
Igor Rembotte
Par Igor Rembotte août 7, 2013 15:47

Les dernières infos

Suite...