un pompier décède dans l’incendie du cinéma Imagix à Mons

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 23 Jan 2011 11:29

un pompier décède dans l’incendie du cinéma Imagix à Mons

Un incendie s’est déclaré devant le dancing jouxtant le Cinéma Imagix Mons, où devait se dérouler l'avant-première du film Rien à déclarer, notamment. Le complexe a été évacué, mais un pompier a perdu la vie, a indiqué le bourgmestre de la ville Elio Di Rupo. L'origine de l'incendie reste toujours indéterminée.

Peu avant 9h00, un incendie s’est déclaré dans le dancing jouxtant le complexe Imagix Mons, qui a dû être évacué. Elio Di Rupo, bourgmestre de la ville de Mons, a confirmé la mort d'un pompier au cours de l'intervention. D'après les pompiers de Mons, une séance pour enfants était notamment en cours, et l'avant-première du film "Rien à déclarer" devait se produire à 10h00.

Un pompier est resté à l'intérieur

L'appel aux pompiers montois a été enregistré à 8H48 et cinq minutes plus tard, un important dispositif était sur place pour tenter de circonscrire le feu. Un pompier de la première équipe d'intervention a perdu la vie dans les flammes lorsqu'une cloison est tombée sur lui, a indiqué un de ses collègues. Le sinistre a touché la discothèque qui se trouve au premier étage d'une taverne qui jouxte les 14 salles du complexe cinématographique. Le cinéma, lui-même, a été largement épargné mais le feu a détruit le dancing et provoqué des dégâts à la taverne.

Plusieurs centaines de personnes évacuées

Au moment où le feu s'est déclaré, une centaine de candidats au concours Top Models Belgium étaient en répétition dans un local du complexe, non loin du lieu du sinistre. Ils ont été évacués sans problème. Il n'y a pas eu de blessé parmi eux. Par ailleurs, une cinquantaine de spectateurs attendaient devant le cinéma où devait se dérouler, à 10H00, l'avant-première du film "Rien à déclarer". Ils ont également été éloignés et personne n'a été blessé.

Trop peu d'éléments pour connaître l'origine de l'incendie

La cause de l'incendie reste encore indéterminée. "Certains médias ont fait état ce matin d’une information selon laquelle il pourrait s’agir d’un incendie d’origine criminelle, mais rien n’est officiel puisque le parquet n’a pas confirmé cette information," explique notre journaliste Amélie Schildt qui s’est rendue sur place. Elio Di Rupo, le bourgmestre de Mons, présent sur place, a affirmé lors d'un point presse que "l'enquête se poursuivait et qu'à l'heure actuelle, aucune preuve ne permettait d'affirmer que l'origine de l'incendie pourrait être criminelle".

Source RTLINFO.COM

[ad#ad-2]

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 23 Jan 2011 11:29