Haïti: report des résultats définitifs

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 20 Déc 2010 19:42

Haïti: report des résultats définitifs

 

Report des résultats définitifs pour permettre un recomptage des voix

PORT-AU-PRINCE — Le report de la publication prévue lundi des résultats définitifs de la présidentielle haïtienne devrait permettre à des experts de vérifier la validité d'un scrutin dont les premiers résultats ont plongé le pays dans une crise politique et provoqué des violences.

Selon le calendrier, le Conseil électoral haïtien (CEP) devait initialement publier lundi les résultats définitifs du premier tour des élections présidentielle et législatives du 28 novembre. Mais dimanche soir, le CEP a décidé de surseoir à cette publication.

Dans un communiqué, le CEP a avancé "l'arrivée et l'accomplissement des travaux d'une mission d'experts" de l'Organisation des Etats américains (OEA) sollicitée par le président René Préval pour expliquer sa décision.

Le chef de l'état sortant avait demandé à l'OEA de dépêcher une mission en Haïti afin d'assister les autorités électorales dans la vérification des procès verbaux et la phase de contentieux électoral.

En retour, l'organisation avait demandé un report de la date de publication des résultats contestés par la majorité des candidats dont le chanteur populaire Michel Martelly arrivé en troisième position et non qualifié pour un second tour qui doit avoir lieu le 16 janvier.

En fin de semaine dernière, le secrétaire général adjoint de l'Organisation, Albert Ramdin, avait indiqué que l'OEA préparait une mission de recomptage des voix. Ses équipes pourraient se rendre à Port-au-Prince au début de la semaine.

Les résultats préliminaires avaient placé en première position la candidate Mirlande Manigat avec 31% des suffrages devant le candidat du pouvoir Jude Célestin, 22%.

La publication de ces résultats avait provoqué de violentes manifestations au cours desquelles plusieurs personnes avaient trouvé la mort.

Déjà meurtri par le séisme du 12 janvier qui avait fait plus de 250.000 morts, Haïti se débat depuis la mi-octobre avec une épidémie de choléra.

Dimanche, le ministère de la Santé publique indiquait que la maladie avait tué 2.535 personnes. Lundi, ce bilan a été revu à la baisse.

Sur son site internet, le ministère avance le chiffre de 2.481 décès dus au choléra, dont 239 à Port-au-Prince, selon un bilan arrêté au 15 décembre.

Quelque 117.580 Haïtiens ont en outre été touchés par la maladie.

Dans le même temps, deux avions ont été affrétés par la France pour transférer de Haïti des enfants en cours d'adoption par des familles françaises.

Selon un communiqué de la ministre française des Affaires étrangères Michèle Alliot-Marie, les appareils "quitteront Paris pour Port-au-Prince les 21 et 23 décembre".

Au total, 318 enfants, dépourvus de passeport mais bénéficiant d'un laisser-passer consulaire exceptionnel, devraient être concernés par cette venue en France. Ce laisser-passer a été rendu possible par un échange de lettres gouvernementales entre la France et Haïti.

[ad#ad-2]

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 20 Déc 2010 19:42